Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Le flop de La Voix du Nord

26 janvier 2016

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Le flop de La Voix du Nord

Le flop de La Voix du Nord

Le quotidien nordiste, qui avait appelé à faire barrage au Front national lors des dernières élections régionales, a été désavoué par ses lecteurs.

La Voix du Nord n’a gag­né qu’en­v­i­ron 5000 exem­plaires de ventes en kiosques sur ses édi­tions du 1er et 2 décem­bre, qui appelaient claire­ment à faire bar­rage à Marine Le Pen dans le Nord-Pas-de-Calais. La pre­mière expli­quait “pourquoi le Front Nation­al nous inquiète”. La sec­onde cla­mait en cou­ver­ture que “Marine Le Pen et le FN ne sont pas ce qu’ils dis­ent”. S’en était suivi un argu­men­taire pré­cis mais par­ti­san prédis­ant l’apoc­a­lypse si le Front nation­al s’emparait de la région. Ça n’a été le cas puisque Xavier Bertrand, le maire les Répub­li­cains de Saint-Quentin, l’a emporté grâce aux voix de gauche. Reste que les résul­tats de La Voix du Nord, détenue par le groupe belge Rossel, méri­tent qu’on s’y penche un instant et qu’on en reti­enne cer­tains enseignements.

En réal­isant une hausse de 10% par rap­port à ses ventes en kiosques habituelle, La Voix du Nord fait un score médiocre. Compte tenu de l’énorme médi­ati­sa­tion du coup du jour­nal, le quo­ti­di­en région­al pou­vait espér­er attein­dre 30 à 40% au min­i­mum. Encore plus sig­ni­fi­catif, La Voix du Nord a con­nu une cen­taine de dés­abon­nements, con­tre seule­ment une ving­taine de nou­veaux abon­nements. Preuve sup­plé­men­taire que Les Cht’is n’ont guère suivi leur jour­nal, les deux tiers des per­son­nes inter­rogés lors d’un sondage organ­isé par La Voix ont déclaré dés­ap­prou­ver cette prise de posi­tion aus­si marquée.

Avec une année 2016, qui sera for­cé­ment riche en actu­al­ité poli­tique compte tenu de l’échéance de l’élec­tion prési­den­tielle de 2017, cer­tains édi­to­ri­al­istes et rédac­teurs en chef de la PQR seront prob­a­ble­ment ten­tés de rompre eux aus­si avec la neu­tral­ité du titre qu’il représente. Compte tenu de l’ex­péri­ence de La Voix du Nord, ils devraient rapi­de­ment en être dis­suadés par leur direction.

Publicité

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Derniers portraits ajoutés

Bernard de la Villardière

PORTRAIT — Bernard de la Vil­lardière, né Bernard Berg­er de la Vil­lardière, est un jour­nal­iste et ani­ma­teur de télévi­sion et de radio français. Né en mars 1958 au Rheu, dans le départe­ment d’Ille-et-Vilaine en Bre­tagne, il a trois frères et est désor­mais père de qua­tre enfants.

Alexis Orsini

PORTRAIT — Alex­is Orsi­ni traque les dés­in­for­ma­teurs tous azimuts pour 20 Min­utes. Il se dis­tingue régulière­ment par son manque de scrupules dans la véri­fi­ca­tion des faits et sa célérité à point­er du doigt l’extrême-droite, comme nom­bre de ses confrères

Ruth Elkrief

PORTRAIT — Par­ti­sane d’une droite libérale lib­er­taire et mod­érée, Ruth Elkrief a tou­jours affiché une détes­ta­tion du Front nation­al. Elle défend vigoureuse­ment les droits de l’homme en France, et ceux du sion­isme en Israël.

Franz-Olivier Giesbert

PORTRAIT — Celui qui a quit­té début 2014 la direc­tion du Point a passé sa vie dans une ambiguïté toute assumée avec philoso­phie, jonglant entre la droite et la gauche, entre la cam­pagne et la ville, entre les chèvres et le Siè­cle, entre l’indépendance et la con­nivence. FOG, c’est la schiz­o­phrénie réfléchie.

Marine Turchi

PORTRAIT — Née en 1984, Marine Turchi s’est illus­trée par des débuts promet­teurs dans le jour­nal­isme, avec plusieurs récom­pens­es à la clé. Suite à cette brève ascen­sion, elle a rejoint Médi­a­part, le site fondé par Edwy Plenel en 2008, lors de son lancement.