Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
PUBLICATIONS
Yann Barthès, Dilcrah, Netflix, Frontex, Bellingcat... Découvrez les publications papier et numériques de l'Observatoire du journalisme.
→ En savoir plus
PUBLICATIONS
Yann Barthès, Dilcrah, Netflix, Frontex, Bellingcat... Découvrez les publications papier et numériques de l'Observatoire du journalisme.
→ En savoir plus
Le CSA n’aime pas les débats sur l’islam

22 juillet 2013

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | Veille médias | Le CSA n’aime pas les débats sur l’islam

Le CSA n’aime pas les débats sur l’islam

22 juillet 2013

Temps de lecture : < 1 minute

Ce contenu est gratuit. L’Ojim vous informe sur ceux qui vous informent. Son indépendance repose sur les dons de ses lecteurs. Après déduction fiscale, un don de 50 € revient à 17 €, un don de 100 € revient à 34 €.

Un débat sur l’islam organisé durant l’émission de Christophe Hondelatte, « Hondelatte Dimanche », le 17 février 2013 sur Numéro 23 a suscité une réaction du CSA qui est « intervenu » auprès de la chaîne.

L’un des thèmes de l’émission était : « L’is­lam est-il sol­u­ble dans la République ? » Robert Ménard, qui comp­tait par­mi les invités, a notam­ment déclaré, au milieu d’une longue inter­ven­tion : « Je trou­ve que l’is­lam n’est pas une reli­gion sym­pa­thique. » C’en est trop pour le CSA qui, après une déci­sion prise le 26 juin, est « inter­venu » auprès de la chaîne de la TNT le 17 juil­let, lui reprochant un « manque aux oblig­a­tions déontologiques ».

Il reproche à Numéro 23, chaîne de la « diver­sité », d’avoir man­qué à son devoir de « cohé­sion sociale » et de défense des « valeurs d’in­té­gra­tion et de lutte con­tre les dis­crim­i­na­tions ». En out­re, le CSA con­sid­ère que ce sujet aurait du être traité avec plus de « vig­i­lance, pru­dence et pondération ».

Christophe Hon­de­lat­te a réa­gi sur son compte Twit­ter en déclarant que le CSA était « le nou­veau censeur de la pen­sée unique ! » Le débat était pour­tant légitime : un sondage Ipsos, pub­lié quelques jours plus tôt dans Le Monde, indi­quait que 74 % des Français esti­maient que l’is­lam était une reli­gion « intolérante » et incom­pat­i­ble avec les valeurs de la société française…

Crédit pho­to : cap­ture d’écran site www.numero23.fr

Voir aussi

Cet article GRATUIT vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Vidéos à la une

Derniers portraits ajoutés