Accueil | Actualités | Médias | Lancement du magazine Inès de la Fressange, par son compagnon

Lancement du magazine Inès de la Fressange, par son compagnon

Le monde est petit, tout petit. Prenez CMI par exemple ? Vous ne connaissez pas CMI ? Il s’agit de Czech Media Invest, la holding médias en France du tchèque Daniel Kretinsky. Kretinsky maintenant actionnaire du Monde après le retrait partiel de Matthieu Pigasse. Kretinsky également heureux propriétaire de Elle, de Marianne, de Public et de Télé 7 jours.

Allo Denis ? Oui, Inès ? Et si on lançait un journal ?

Denis c’est Denis Olivennes à la longue carrière dans les médias. Inès, c’est Inès de la Fressange, mannequin international et à la ville Madame Olivennes (sa compagne, ils ne sont pas mariés) depuis longtemps. Denis est maintenant président de CMI, CMI qui va lancer un magazine « beauté, mode, chic parisien » qui va s’appeler ? Brigitte Bardot ? Cindy Crawford ? Claudia Schiffer ? Allez, on vous aide, ça commence par Inès… Oui ! vous avez gagné ! Le magazine va s’appeler Inès de la Fressange, une charmante affaire de famille. Ceux qui ont deviné peuvent écrire à CMI pour obtenir un numéro gratuit.

On murmure que François Hollande va lancer un « Julie Gayet » destiné au public du cinéma, que Nicolas Sarkozy prépare un « Carla Bruni » mensuel et que Jack Lang, non finalement pas Jack Lang.

Voir aussi

Sur Denis Olivennes son portrait. Un droit de réponse et notre commentaire. Sur Daniel Kretinsky.

Tant que vous êtes ici...

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

L’Ojim est là pour vous aider à vous guider dans le monde opaque et souvent univoque des médias.

Contrairement à beaucoup, nous avons choisi une formule gratuite qui permet de mettre nos informations à la disposition de tous, indépendamment de leurs moyens. L’Observatoire est totalement indépendant, libre de toute publicité, de toute subvention, de tous actionnaires. Ce qui nous permet de donner une voix à ceux qui sont rarement entendus. Ce qui nous différencie de nombreux médias à un moment où la loyauté de l’information devient cruciale. Votre contribution, modeste ou importante, sert directement à régler la partie technique du site et à rémunérer nos rédacteurs. Chaque don bénéficie d’un reçu fiscal de 66%. Un don de 100 € ne vous coûtera que 33 €. Merci de votre soutien.

Share This