L'Observatoire du journalisme est en régime d'été jusqu'au 22 août : au programme, les rediffusions de nos meilleures publications du premier semestre 2022.
Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
L’administration Trump ne collaborera plus avec CNN

3 février 2017

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | L’administration Trump ne collaborera plus avec CNN

L’administration Trump ne collaborera plus avec CNN

3 février 2017

Temps de lecture : 2 minutes

En guerre larvée avec de nombreux médias, l’administration de Donald Trump aurait décidé de ne plus collaborer avec CNN.

D’après Politi­co, la Mai­son Blanche aurait en effet reçu pour mot d’or­dre de ne plus envoy­er de porte-paroles et col­lab­o­ra­teurs sur les plateaux de la chaîne d’in­for­ma­tion en con­tinu, accusée de dif­fuser des intox à répéti­tion. « Nous envoyons des col­lab­o­ra­teurs aux endroits où nous pen­sons qu’il est logique de pro­mou­voir notre pro­gramme », a ain­si déclaré un offi­ciel de l’ad­min­is­tra­tion Trump, expli­quant au pas­sage que CNN ne fai­sait pas par­tie de ces endroits, mais que ce boy­cott ne serait pas permanent.

Pour un jour­nal­iste de la chaîne, il s’ag­it-là d’une ten­ta­tive de « punir la chaîne et de faire baiss­er ses taux d’au­di­ence ». De son côté, Sean Spencer, porte-parole de la Mai­son Blanche, a nié ces affir­ma­tions, assur­ant qu’il con­tin­uerait de répon­dre aux ques­tions de CNN lors des con­férences de presse. Toute­fois, celui-ci n’a pas man­qué de cri­ti­quer les méth­odes employées par la chaîne d’in­for­ma­tion : « Je ne vais pas m’asseoir et m’engager avec des gens qui n’ont aucun désir de réelle­ment obtenir quelque chose de bien. »

Durant la cam­pagne et depuis le début de son man­dant, Don­ald Trump doit faire face à l’hos­til­ité de la qua­si-total­ité du monde médi­a­tique, large­ment favor­able à Hillary Clin­ton et au camp démoc­rate. Tout au long de la cam­pagne, celui-ci n’a pas hésité à rebap­tis­er CNN « Clin­ton News Net­work », enten­dez : « la chaîne d’in­for­ma­tion de Clin­ton ». Le nou­veau prési­dent a égale­ment cri­tiqué le New York Times et le Wash­ing­ton Post pour leurs par­tis pris.

Dernière­ment, lors de sa con­férence de presse du 11 jan­vi­er, Trump a refusé de répon­dre aux ques­tions d’un jour­nal­iste de CNN, Jim Acos­ta. « Vous ne me poserez pas de ques­tion », lui a‑t-il lancé d’emblée. Un juste retour de bâton pour des médias out­rageuse­ment partisans ?

Voir aussi notre dossier : L’influence de George Soros sur les médias américains

Voir aussi

Cet article vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Vidéos à la une

Derniers portraits ajoutés