Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don

Mot-clef

Donald Trump

L’Observatoire prend des vacances d’hiver

Nous ne partons pas aux sports d’hiver, mais pendant une dizaine de jours, jusqu’au 3 janvier inclus, l’OJIM vous présentera les articles les plus significatifs des quatre derniers mois. Entre les censures de Radio France ou de Twitter, les délires LGBT+ ou indigénistes, les silences sur les faux mineurs migrants, les regards complaisants sur les clandestins, les vidéos interdites, la sortie de notre première brochure papier, la matière ne manque pas. Tout ceci a un coût, il vous reste 8 jours pour nous soutenir avec un reçu fiscal de 66% sur 2020, d’avance merci. Joyeux Noël à toutes et tous et à bientôt.

Jack Dorsey, le bal des faux culs

Jack Dorsey, le bal des faux culs

Qu’est-ce qu’un faux cul ? Le mot est rude mais expres­sif. Il désigne celui qui vous poignarde dans le dos, puis vous exprime ses regrets, vous explique qu’il n’a pas pu faire autrement, que finale­ment c’est pour votre bien ; puis, si vous n’êtes pas mort tout de suite recom­mence à la pre­mière occa­sion. L’américain Jack Dorsey, patron de Twit­ter, pour­rait con­courir à une médaille d’or, caté­gorie poids lourds.

lire plus
États-Unis : du parti unique au média unique ?

États-Unis : du parti unique au média unique ?

Comme nous l’avions anticipé, aux États-Unis l’opération de néan­ti­sa­tion de l’opposition pop­u­laire pour­suit sa route. Qui a vu aux temps jadis le film Wag the Dog (Des hommes d’influence avec Robert de Niro et Dustin Hoff­man)  com­pren­dra que per­siste la tech­nique con­sis­tant à utilis­er scé­nar­istes et met­teurs en scène pour inven­ter de fauss­es crises médi­a­tiques en vue de main­tenir le pou­voir en place. Aujourd’hui encore, la queue remue le chien et non le con­traire, comme dans le film et la vie poli­tique améri­caine entre en phase de pur­ga­tion, appuyée sur la nar­ra­tion de la ten­ta­tive de « coup d’État » de Don­ald Trump. Et pen­dant que Trump, balourd du traque­nard, s’empêtrait dans son 6 jan­vi­er devenu 6 févri­er, l’establishment réin­ven­tait sa ver­sion soft de l’incendie du Reichstag.

lire plus