Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
La Revue des Deux Mondes et le nouvel ordre médiatique

27 avril 2021

Temps de lecture : 2 minutes

Accueil | Veille médias | La Revue des Deux Mondes et le nouvel ordre médiatique

La Revue des Deux Mondes et le nouvel ordre médiatique

Accueil | Veille médias | La Revue des Deux Mondes et le nouvel ordre médiatique

La Revue des Deux Mondes et le nouvel ordre médiatique

27 avril 2021

Il est assez étonnant que la revue de Marc Ladreit de Lacharrière, ancien financier de SOS Racisme, s’attaque de front au nouvel ordre médiatique (numéro d’avril 2021), mais ne boudons pas notre plaisir au travers de deux papiers incisifs de Jean-François Kahn et de Franz-Olivier Giesbert.

Jean-François Kahn et la fin du pluralisme

On ne présente plus notre JFK nation­al, Paris-Presse, Le Monde, l’Express, Europe 1, fon­da­teur de L’Événement du jeu­di et de Mar­i­anne, sou­vent véhé­ment et n’ayant pas peur d’être à con­tre-courant. Son con­stat est effrayant et rejoint le diag­nos­tic de l’Ojim : les jour­nal­istes se sont ral­liés à la nor­mal­ité de l’époque, l’économie néo-libérale au nom de la moder­nité, le tout mât­iné de gauchisme socié­tal pour se con­va­in­cre qu’ils n’avaient pas viré leur cuti gauchiste. L’homogénéisation du pro­fil des jour­nal­istes a entraîné une pen­sée unique qui — si elle n’est pas oblig­ée de recon­naître le réel – la cachera au nom de sa morale. La nou­velle généra­tion de jour­nal­istes très rad­i­cal­isés, par­fois islamo-gauchistes (même si JFK n’aime pas le terme) pra­tique un entre-soi qui ne leur per­met pas de pren­dre con­science qu’ils sont de plus en plus coupés de la pop­u­la­tion. Fer­mez le ban.

FOG règle son compte à Plenel, nommé grand Tartuffe national

On ne présente pas non plus Franz-Olivi­er Gies­bert, grand Con­nétable des médias, qui influ­ence tou­jours Le Point et dont les édi­to­ri­aux ont une réelle portée. Nous n’avons pas tou­jours été ten­dres avec Edwy Plenel dont nous avons inti­t­ulé le por­trait « troskyste un jour, trot­skyste tou­jours ». Mais ce n’est rien à côté de la volée de bois vert admin­istrée par FOG, pour lequel Plenel représente un nou­v­el acteur de la vie poli­tique : le magis­tral­iste, hybride entre le fer judi­ci­aire et le relais médi­a­tique. Un hybride qui se con­tente sou­vent de recopi­er ou de met­tre en scène les procès-ver­baux oblig­eam­ment four­nis par les mag­is­trats. Medi­a­part devient ain­si le jour­nal offi­ciel du PNF, le Par­quet nation­al financier. Le tout sous cou­vert de bonne con­science, de rapt sur la morale et – ajoute l’auteur – avec une retraite-cha­peau de 3M€ récupérée lors de la ces­sion de Medi­a­part à ses salariés. Sa con­clu­sion ? « Trot­skiste un jour, flic toujours ».

Un très intéres­sant arti­cle d’Éti­enne Ger­nelle du Point s’intéresse à la mort de la presse, un cadavre qui fort heureuse­ment bouge encore sérieuse­ment. Mais la ten­ta­tive de meurtre de Face­book et Google a remis en cause le mod­èle, « Jamais, dans l’histoire de l’humanité, on n’a lu autant d’articles de jour­naux. Mais jamais ils n’ont été aus­si peu rémunérés ». Tout en soulig­nant les « bulles de fil­tres » d’une bonne par­tie des jour­nal­istes, déjà remar­quées par Peg­gy Sas­tre, bulles du con­fort moral et de pos­ture poli­tique. Et de citer Balzac dans Les jour­nal­istes (1843) « Ils met­tent tant de ver­tus en-dehors qu’il ne doit plus leur en rester au-dedans ». Un numéro à con­serv­er dans sa bibliothèque.

La Revue des Deux Mon­des, “Can­cel cul­ture, tyran­nie des minorités. Le Nou­v­el ordre médi­a­tique”, avril 2021, 216p, 18€

Voir aussi

Cet article vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Derniers portraits ajoutés