Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
La presse quotidienne régionale en guerre contre les locaux identitaires

4 août 2018

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | La presse quotidienne régionale en guerre contre les locaux identitaires

La presse quotidienne régionale en guerre contre les locaux identitaires

Red­if­fu­sion. Pre­mière dif­fu­sion le 21 juin 2018

Depuis plusieurs années, la mouvance identitaire s’illustre par l’ouverture de locaux associatifs un peu partout en France : à Paris, Lyon, Marseille mais aussi à Angers et à Lille. À l’hostilité militante d’une extrême-gauche “de rue”, s’ajoute celle de la presse régionale. Deux exemples, avec Ouest-France et La Voix du Nord.

Un Alvarium angevin mal vu

Un alvar­i­um en latin c’est une ruche, le terme alvéole en est dérivé. À Angers, l’ouverture du local iden­ti­taire l’Alvarium ne passe pas chez Ouest-France, qui ne doit pas aimer les abeilles et redou­ble d’articles, tous à charge, rejoignant ain­si la peu glo­rieuse croisade de La Voix du Nord con­tre la Citadelle à Lille et aus­si con­tre la lib­erté d’opinion et de réu­nion.

Tout est pré­texte pour par­ler de – et dén­i­gr­er– l’Alvarium. Étu­di­ants blo­queurs insultés à la fac début avril ? C’est l’Alvarium qui est mis en cause – et non les étu­di­ants qui souhaitaient dans leur grande majorité réus­sir leur année. Ouest-France donne aus­si la parole ouverte­ment aux antifas (le 22 févri­er, le 24 avril), tout en pas­sant sous silence leurs pra­tiques peu démoc­ra­tiques dont nous vous avons par­lé ici. Des antifas par­rainés par le directeur artis­tique du Monde.

En févri­er 2018 encore, Ouest-France s’improvise juriste – et accusa­teur pub­lic – pour expos­er les raisons légales de faire fer­mer le bar. En avril il fait mouss­er le maire d’Angers qui a com­mencé à céder au chan­tage médi­a­tique. Et les nom­breuses dégra­da­tions sont encore l’occasion de tir­er sur l’Alvarium, en avril, encore en avril, en mai… Pen­dant ce temps l’Alvarium est tou­jours ouvert, ses ten­anciers nour­ris­sent les SDF et essaient de laiss­er pass­er l’orage.

Une Citadelle assiégée

Ouest-France n’est du reste pas seul dans sa croisade con­tre la lib­erté d’opinion et de réu­nion. Dans le Nord, La Voix du Nord n’en a pas seule­ment con­tre le FN ce qui n’a guère amélioré ses ventes d’ailleurs.

Le quo­ti­di­en a aus­si déclaré la guerre con­tre le bar iden­ti­taire La Citadelle. Avec moins d’articles qu’Ouest-France, mais un ton et une stratégie sim­i­laire : taper d’entrée (le 9 sep­tem­bre 2016), recom­mencer en don­nant la parole aux jeunes social­istes « con­sternés », cou­vrir la man­i­fes­ta­tion opposée à l’ouverture en ten­dant le micro à tous les antifas qui se présen­tent, puis met­tre en cause les pou­voirs publics, inca­pables de bien cen­sur­er les iden­ti­taires.

Que cela soit à Angers ou à Lille, les ten­anciers des deux locaux asso­ci­at­ifs iden­ti­taires n’ont guère pu s’exprimer, expli­quer leur démarche, leurs idées. Leurs opposants en revanche ne s’en sont pas privés et ont été net­te­ment mieux traités par Ouest-France et la Voix du Nord. Une curieuse con­cep­tion du « jour­nal­isme », qui ne rime guère avec la lib­erté et la démoc­ra­tie.

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Les réseaux Soros
et la "société ouverte" :
un dossier exclusif

Tout le monde parle des réseaux de George Soros, cet influent Américain d’origine hongroise qui consacre chaque année un milliard de dollars pour étendre la mondialisation libérale libertaire.

En effet, derrière un discours "philanthropique" se cache une entreprise à l'agenda et aux objectifs politiques bien précis. Mais quelle est l’étendue de ce réseau ?

Pour recevoir notre dossier rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66% de votre don).

Derniers portraits ajoutés

Camille Vigogne Le Coat

PORTRAIT — C’est la petite jour­nal­iste libérale lib­er­taire qui monte. Dis­sim­u­lant der­rière un joli minois une volon­té de nuire à toutes les per­son­nal­ités de la droite non alignée, Camille Vigogne Le Coat se rêve en nou­velle Ari­ane Chemin sa con­sœur du Monde.

Laurent Joffrin

PORTRAIT — Lau­rent Jof­frin, de son vrai nom Lau­rent (André Marie Paul) Mouchard est né en juin 1952 à Vin­cennes. Sa car­rière se car­ac­térise par des allers et retours inces­sant entre Libéra­tion et Le Nou­v­el Obser­va­teur.

Nicolas Beytout

PORTRAIT — Groupe de Bilder­berg, Le Siè­cle, Medef, Com­mis­sion Tri­latérale, ami intime de Nico­las Sarkozy, petit-fils de l’ancienne pro­prié­taire des Échos, Nico­las Beytout est LE porte-voix de la pen­sée unique mon­di­al­iste dans les médias.

Sonia Devillers

PORTRAIT — Née le 31 jan­vi­er 1975, Sonia Dev­illers est la fille de l’architecte Chris­t­ian Dev­illers. Jour­nal­iste sur France Inter, anci­enne du Figaro, elle s’occupe de cul­ture et des médias sur le ser­vice pub­lic et est en même temps la voix de la bobosphère, tou­jours prête à pour­fendre les « fachos » de Valeurs Actuelles et à offrir un refuge com­plaisant à Aude Lancelin, patronne d’un Média en pleine tour­mente.

Laurent Ruquier

PORTRAIT — Lau­rent Ruquier est né le 24 févri­er 1963 au Havre (Seine-Mar­itime). Tour à tour ani­ma­teur, présen­ta­teur, humoriste, pro­duc­teur et directeur de théâtre, Lau­rent Ruquier est omniprésent dans le Paysage audio­vi­suel français (PAF).