Ojim.fr
PUBLICATIONS
Yann Barthès, Dilcrah, Netflix, Frontex, Bellingcat... Découvrez les publications papier et numériques de l'Observatoire du journalisme.
→ En savoir plus
PUBLICATIONS
Yann Barthès, Dilcrah, Netflix, Frontex, Bellingcat... Découvrez les publications papier et numériques de l'Observatoire du journalisme.
→ En savoir plus
La nouvelle chaîne publique d’information s’inspirera du modèle BBC News

L’article que vous allez lire est gratuit. Mais il a un coût. Un article revient à 50 €, un portrait à 100 €, un dossier à 400 €. Notre indépendance repose sur vos dons. Après déduction fiscale un don de 100 € revient à 34 €. Merci de votre soutien, sans lui nous disparaîtrions.

13 mars 2016

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | La nouvelle chaîne publique d’information s’inspirera du modèle BBC News

La nouvelle chaîne publique d’information s’inspirera du modèle BBC News

Temps de lecture : 2 minutes

Les contours de la nouvelle chaîne info de France Télévisions se dessinent peu à peu.

Lun­di 7 mars, la direc­tion a réu­ni les jour­nal­istes du groupe pour leur dévoil­er le pro­jet. Comme l’a con­fir­mé le respon­s­able Ger­main Dagognet, cette nou­velle offre info, qui com­pren­dra une chaîne de télévi­sion, un site web et une appli­ca­tion, portera sem­ble-t-il le même nom que la sta­tion de radio : France Info. « On ne l’a pas encore choisi. On fait un tra­vail très impor­tant sur les mar­ques mais pour l’in­stant il n’est pas arrêté », a‑t-il précisé.

Pour Michel Field, directeur de l’in­for­ma­tion de France Télévi­sions, « que cette offre s’ap­pelle France Info, France TV Info, prune ou tomate, moi je m’en tape à par­tir du moment où la dynamique sera lancée pour iden­ti­fi­er cette nou­velle offre ». Et d’a­jouter que « l’heure n’est plus aux con­trac­tions iden­ti­taires. L’im­por­tant pour Francetvinfo.fr, c’est que vous gardiez votre url troisième ou qua­trième référencée sur Google, c’est la seule chose qui compte. Sur ça, je prends l’engagement ».

En seule­ment, cinq ans, le site francetvinfo.fr a mon­tré l’ex­em­ple en devenant une référence avec 34 mil­lions de vis­ites en févri­er dernier. Pour Field, il con­vient de se servir de cette dynamique pour la nou­velle chaîne. Ses espérances vont même jusqu’à imag­in­er, un jour, David Pujadas à la tête du JT : « On pour­rait imag­in­er dans quelques années David Pujadas que j’au­rai donc, pour la 35e année con­séc­u­tive, con­forté à la tête du 20 heures comme les gazettes s’empresseront de le répéter, ouvrir son jour­nal en dis­ant ‘C’est le 20 heures de France TV Info ou France Info’, qu’importe. »

Et de pren­dre pour mod­èle BBC News. « C’est quoi BBC News ? C’est une mar­que com­mune d’in­for­ma­tion de tout un groupe, c’est exacte­ment la même chose vers laque­lle j’ai envie d’aller », a‑t-il expliqué. Con­cer­nant les craintes for­mulées par cer­tains jour­nal­istes de francetvinfo.fr, Field a lancé : « Ça me déchire, vous avez été au lance­ment du pro­jet numérique de France Télévi­sions, vous devriez être les pre­miers à sauter de joie et on a l’im­pres­sion que vous allez en être la pre­mière vic­time, ça me rend fou ! »

Lorsque le pro­jet sera lancé, les rédac­tions de Radio France et de France Télévi­sions seront donc amenées à col­la­bor­er étroite­ment pour ali­menter cette nou­velle chaîne publique commune.