Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
La CGT ose faire la morale au Trombinoscope
Publié le 

29 janvier 2015

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | La CGT ose faire la morale au Trombinoscope

La CGT ose faire la morale au Trombinoscope

Par le biais de l’un de ses satellites dans les médias, le Syndicat national des journalistes CGT, la CGT a donné mercredi 28 janvier, sous forme de communiqué, une leçon de vertu au Trombinoscope.

Crime de lèse-majesté, le célèbre annu­aire du per­son­nel poli­tique avait remis la veille le trophée 2014 de l’élu local au maire FN d’Hénin-Beau­mont, Steeve Briois. Six autres trophées ont été dis­tribués de gauche (Valls, Roy­al, Macron, Baumel) à droite (Larcher) en pas­sant par l’Eu­rope (Ren­zi) par un jury de jour­nal­istes. Y fig­ure la fine fleur de la pro­fes­sion : les directeurs de L’Ex­press et de Libéra­tion, Christophe Bar­bi­er et Lau­rent Jof­frin, le directeur délégué de la rédac­tion du Figaro, Paul-Hen­ri du Lim­bert. C’est en l’oc­cur­rence, le patron de Pub­lic Sénat, Gilles Leclerc, lui aus­si mem­bre de ce jury, qui s’est chargé de récom­penser Briois.

Ces pro­fes­sion­nels de l’in­for­ma­tion, peu sus­pects de sym­pa­thies ultra-droitières, et l’or­gan­isa­teur de ces 23ème Trophées, Le Trom­binoscope, auraient donc franchi la ligne rouge en con­sid­érant le bras droit de Marine Le Pen comme une des révéla­tions poli­tiques de 2014. Selon, le SNJ CGT, ils ont tout sim­ple­ment dédi­a­bolisé le Front nation­al. Pire, la remise du prix à Briois le 27 jan­vi­er a eu lieu le jour du 70ème anniver­saire de la libéra­tion du camp d’Auschwitz ! De là à con­sid­ér­er que le maire d’Hénin (élu au pre­mier tour en mars 2014 avec 50,2% des voix) est un admi­ra­teur d’Hitler, il n’y a pas loin. À preuve, enfonce la CGT, l’édile a expul­sé la Ligue des droits de l’homme de sa com­mune et pris un arrêté anti-men­dic­ité con­tre les Roms… Ni le fait que le Front nation­al soit un par­ti légal et répub­li­cain, ni sa pro­pre his­toire, ne sem­blent gên­er la CGT. Encore très proche de ce qui reste du Par­ti com­mu­niste français, la cen­trale n’est pour­tant pas la mieux placée pour s’ériger en don­neuse de leçons de démoc­ra­tie.

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Téléchargement

Poubelle la vie :
un dossier exclusif

Cela dure depuis quinze ans et diffuse chaque soir tous les stéréotypes « progressistes » les plus éculés...
Après le dossier Yann Barthes, voici un dossier exclusif sur la série Plus belle la vie alias “Poubelle la vie”, machine de guerre idéologique du monde libéral libertaire.
Pour le recevoir rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66 %).

Derniers portraits ajoutés

Cyrille Eldin

PORTRAIT — Né au Ches­nay, près de Ver­sailles, en mai 1973, Cyrille Eldin est un acteur et ani­ma­teur français. Il accède à la célébrité en 2016, lorsqu’il rem­place Yann Barthès à la tête du « Petit Jour­nal » sur Canal Plus.

Christophe Alévêque

PORTRAIT — Né le 29 octo­bre 1963 au Creusot (71), Christophe Alévêque est un humoriste « engagé » à gauche. Il fait par­tie depuis 2016 du pool d’hu­moristes offi­ciels de France Inter, mis­sion­nés pour démolir, avec l’ar­gent du con­tribuable, les enne­mis poli­tiques et idéologiques de l’État social­iste.

Éric Naulleau

PORTRAIT — Éric Naul­leau, la gauche qui agace la gauche. « Moi, je suis con­sid­éré par la gauche comme un enne­mi. Elle me com­bat. C’est ain­si. Mais Naul­leau, lui, est con­sid­éré comme un traître ! Et c’est bien pire… » Éric Zem­mour, Valeurs Actuelles, 2012.

Nicolas Truong

PORTRAIT — Né en 1967, Nico­las Truong dirige les pages « Idées-Débats » du Monde. Il ne fait guère preuve d’honnêteté idéologique, ni ne fait mys­tère de ses pen­chants intel­lectuels pous­sant très loin à gauche le bou­chon de ses idées.

Pascal Praud

PORTRAIT — Loin d’être l’homologue français de Tuck­er Carl­son ou de Sean Han­ni­ty comme le fan­tasme la presse de gauche, Pas­cal Praud prof­ite d’un cli­mat poli­tique trou­blé et d’une cen­sure gran­dis­sante pour endoss­er le rôle des “porte-parole des Mar­cel au bistrot” et faire grimper les audi­ences.

"Le partage, c'est le secret du bonheur."

Sylvain Augier, reporter, animateur de radio et de télévision