Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
La CGT ose faire la morale au Trombinoscope

29 janvier 2015

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | La CGT ose faire la morale au Trombinoscope

La CGT ose faire la morale au Trombinoscope

29 janvier 2015

Temps de lecture : 2 minutes

Par le biais de l’un de ses satellites dans les médias, le Syndicat national des journalistes CGT, la CGT a donné mercredi 28 janvier, sous forme de communiqué, une leçon de vertu au Trombinoscope.

Crime de lèse-majesté, le célèbre annu­aire du per­son­nel poli­tique avait remis la veille le trophée 2014 de l’élu local au maire FN d’Hénin-Beau­mont, Steeve Briois. Six autres trophées ont été dis­tribués de gauche (Valls, Roy­al, Macron, Baumel) à droite (Larcher) en pas­sant par l’Eu­rope (Ren­zi) par un jury de jour­nal­istes. Y fig­ure la fine fleur de la pro­fes­sion : les directeurs de L’Ex­press et de Libéra­tion, Christophe Bar­bi­er et Lau­rent Jof­frin, le directeur délégué de la rédac­tion du Figaro, Paul-Hen­ri du Lim­bert. C’est en l’oc­cur­rence, le patron de Pub­lic Sénat, Gilles Leclerc, lui aus­si mem­bre de ce jury, qui s’est chargé de récom­penser Briois.

Ces pro­fes­sion­nels de l’in­for­ma­tion, peu sus­pects de sym­pa­thies ultra-droitières, et l’or­gan­isa­teur de ces 23ème Trophées, Le Trom­binoscope, auraient donc franchi la ligne rouge en con­sid­érant le bras droit de Marine Le Pen comme une des révéla­tions poli­tiques de 2014. Selon, le SNJ CGT, ils ont tout sim­ple­ment dédi­a­bolisé le Front nation­al. Pire, la remise du prix à Briois le 27 jan­vi­er a eu lieu le jour du 70ème anniver­saire de la libéra­tion du camp d’Auschwitz ! De là à con­sid­ér­er que le maire d’Hénin (élu au pre­mier tour en mars 2014 avec 50,2% des voix) est un admi­ra­teur d’Hitler, il n’y a pas loin. À preuve, enfonce la CGT, l’édile a expul­sé la Ligue des droits de l’homme de sa com­mune et pris un arrêté anti-men­dic­ité con­tre les Roms… Ni le fait que le Front nation­al soit un par­ti légal et répub­li­cain, ni sa pro­pre his­toire, ne sem­blent gên­er la CGT. Encore très proche de ce qui reste du Par­ti com­mu­niste français, la cen­trale n’est pour­tant pas la mieux placée pour s’ériger en don­neuse de leçons de démocratie.

Voir aussi

Cet article vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Vidéos à la une

Derniers portraits ajoutés