Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Jonathan Guémas, nouvelle plume du président Macron

23 octobre 2018

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Jonathan Guémas, nouvelle plume du président Macron

Jonathan Guémas, nouvelle plume du président Macron

Sylvain Fort ne sera finalement pas tout seul pour écrire les discours d’Emmanuel Macron à l’Élysée et tenter de surveiller comme le lait sur le feu les tumultueuses relations entre Sibeth Ndiaye et les journalistes, fussent-ils mainstream. Le 1er octobre 2018, en effet, une autre plume, jusque-là au cabinet de Gérard Collomb, rejoint l’Élysée. Il s’agit de Jonathan Guémas.

Cadeau d’adieu de Gérard Collomb : Jonathan Guémas, un produit lyonnais

Jusque-là il était « con­seiller stratégie, prospec­tive et dis­cours » au cab­i­net de Gérard Col­lomb qui est son men­tor en poli­tique. Passé par la pré­pa lit­téraire du lycée Châteaubriand (2005–2008) puis l’école nor­male supérieure de Lyon (2008–2014) il est chargé de rédac­tion au cab­i­net de Gérard Col­lomb alors prési­dent du Grand Lyon (2010–2014) puis logique­ment con­seiller « com­mu­ni­ca­tions publiques, études, prospec­tives » auprès du même jusqu’en 2017. Il est nom­mé au cab­i­net de Gérard Col­lomb le 21 juin 2017. Fort logique­ment, on le retrou­ve au con­seil fédéral de la fédéra­tion PS du Rhône en 2015 – au temps, pas si loin­tain, où le PS était encore une force poli­tique.

Prendre le temps d’expliquer

« Au sein de l’équipe de Syl­vain Fort il œuvr­era à la rédac­tion des dis­cours prési­den­tiels, en tant que con­seiller tech­nique », pré­cise Acteurs publics (8/10/2018). Sa muta­tion, annon­cée dans Paris Match le 21 sep­tem­bre dernier, était un signe avant-coureur de la sec­onde démis­sion – défini­tive celle-là – de Gérard Col­lomb, qui était dans les tuyaux depuis début sep­tem­bre, et sonne comme un ultime cadeau d’adieu.

Paris Match explique pourquoi : « Sur fond de pré­pa­ra­tion aux élec­tions européennes de mai 2019, la pri­or­ité est « de pren­dre le temps d’expliquer ». A force d’enchaîner les réformes sans grande dif­fi­culté, l’exécutif con­fesse avoir nég­ligé « l’exercice de la péd­a­gogie » auprès des Français. Le chef de l’État réflé­chit ain­si à une prise de parole en octo­bre ».

Il y a beau­coup à faire oubli­er aux Français : mon­tée des sou­verain­ismes en Europe (Alle­magne, Ital­ie, Autriche), les retombées de Benal­la, les cafouil­lages du remaniement, la hausse des car­bu­rants, le gel des retraites et celui des allo­ca­tions sociales, les coupes à la hache des allo­ca­tions pour le loge­ment (APL) dès les européennes passées, le prélève­ment à la source sans oubli­er la forte hausse de l’insécurité soulignée maligne­ment par Gérard Col­lomb lors de son départ de l’Intérieur. Jonathan Gué­mas, qui n’a plus son men­tor lyon­nais pour le cor­na­quer, a du pain sur la planche.

Source pho­to : pro­fil Face­book de Jonathan Gué­mas

Téléchargement

Poubelle la vie :
un dossier exclusif

Cela dure depuis quinze ans et diffuse chaque soir tous les stéréotypes « progressistes » les plus éculés...
Après le dossier Yann Barthes, voici un dossier exclusif sur la série Plus belle la vie alias “Poubelle la vie”, machine de guerre idéologique du monde libéral libertaire.
Pour le recevoir rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66 %).

Derniers portraits ajoutés

Ali Baddou

PORTRAIT — Ali Bad­dou n’est pas seule­ment présen­ta­teur-jour­nal­iste et pro­fesseur de philoso­phie poli­tique à Sci­ences-Po. Ce mem­bre de l’hyperclasse mon­di­ale est avant tout au cœur des réseaux de pou­voir maro­cains, français (mit­ter­ran­di­ens et social­istes) et médi­a­tiques.

Johan Hufnagel

PORTRAIT — Bien qu’il n’ait, pour un jour­nal­iste, pas écrit grand chose, Johan Huf­nagel n’en est pas moins par­venu à se hiss­er aux postes clés des médias où il a posé ses valis­es. Il n’y a là rien d’é­ton­nant : son secteur d’ac­tiv­ité n’est ni l’in­ves­ti­ga­tion, ni même la sim­ple rédac­tion, mais le numérique.

Laure Daussy

PORTRAIT — Lau­re Daussy, jour­nal­iste chez Arrêt sur images traque, tou­jours avec pugnac­ité et par­fois sec­tarisme, ce qu’elle con­sid­ère de façon axioma­tique comme des préjugés sex­istes, misog­y­nes, homo­phobes ou racistes dans les représen­ta­tions médi­a­tiques.

Jonathan Bouchet-Petersen

PORTRAIT — L’entourage pro­fes­sion­nel et famil­ial de Jonathan Bouchet-Petersen est mar­qué par ses liens avec le Par­ti social­iste et ses dirigeants : les réseaux strauss-kah­niens ou de Ségolène Roy­al, la Fon­da­tion Jean Jau­rès, l’agence de com­mu­ni­ca­tion Havas World­wide de Stéphane Fouks, la Netscouade, Medi­a­part…

Pascale Clark

PORTRAIT — Pas­cale Clark est jour­nal­iste sur France Inter où elle se fait par­ti­c­ulière­ment remar­quer pour sa morgue, son mépris et son par­ti pris face aux per­son­nal­ités poli­tiques de droite.

"Le partage, c'est le secret du bonheur."

Sylvain Augier, reporter, animateur de radio et de télévision