Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Accueil | Veille médias | Iskandar Safa n’a pas dit son dernier mot dans les médias
Iskandar Safa n’a pas dit son dernier mot dans les médias

12 septembre 2019

Temps de lecture : 2 minutes

Accueil | Veille médias | Iskandar Safa n’a pas dit son dernier mot dans les médias

Iskandar Safa n’a pas dit son dernier mot dans les médias

Iskandar Safa n’a pas dit son dernier mot dans les médias

Iskandar Safa, qui est-ce ? demandera l’homme de la rue. Franco-libanais, Safa est avec son frère Akram propriétaire d’un groupe mondial de construction navale. Il a entre autres racheté les Constructions Mécaniques de Normandie (CMN de Cherbourg) au début des années 90. Actionnaire de projets immobiliers dans le sud de la France, il est également investisseur dans les médias depuis le rachat du groupe Valmonde (Valeurs Actuelles) en 2015 au groupe Pierre Fabre.

Echec à Nice-Matin face à Niel

Une bataille ser­rée a opposé Xavier Niel et Iskan­dar Safa tout le long de l’été 2019. L’Observatoire en a ren­du compte au fur et à mesure des débats. In fine, Safa bien que soutenu par la majorité des salariés (mais pas par les jour­nal­istes) a fini par jeter l’éponge, à la sat­is­fac­tion du maire de Nice, Chris­t­ian Estrosi, qui voit là un ami con­sid­éré comme Macron com­pat­i­ble s’installer dans la baie des Anges, face à un Eric Ciot­ti aux aguets.

Nouvelles acquisitions et nouvel arrivant

Safa s’est con­solé en rachetant une part sig­ni­fica­tive d’une télévi­sion régionale, Azur TV, ce qui con­fortera son influ­ence dans une région où il dis­pose d’intérêts économiques significatifs.

Il en a prof­ité pour mod­i­fi­er sa hold­ing médias, ex Priv­in­vest médias trans­for­mée en Pivde­v­me­dias France SAS où il reste majori­taire (60%) aux côtés de Charles Vil­leneuve et Eti­enne Mougeotte (20% cha­cun). La société est à con­seil de sur­veil­lance et à direc­toire. Le fait nou­veau est l’arrivée d’un poids lourd des médias au direc­toire (présidé par Eti­enne Mougeotte), Fran­cis Morel. L’intéressé est un ancien d’Hachette qui a fait une bril­lante car­rière dans les médias à des postes de direc­tion : JDD, TF1, Le Figaro (2004/2010), ancien admin­is­tra­teur des défuntes NMPP, PDG des Echos etc. Son arrivée coïn­cide avec une éro­sion des ventes de Valeurs Actuelles après l’élection d’Emmanuel Macron (comme l’ensemble de la presse mag­a­zine, Mar­i­anne mis à part) et avec la relance de Spec­ta­cle du Monde comme encart dans l’hebdomadaire. Fran­cis Morel n’arrive cer­taine­ment pas pour pren­dre sa retraite mais pour con­cré­tis­er l’appétit d’acquisitions de Safa dans les médias.

Publicité

Derniers portraits ajoutés

Arthur Dreyfuss

PORTRAIT — Le ben­jamin de l’état-major de Patrick Drahi n’en finit pas de mon­ter dans la hiérar­chie d’Altice.

Cyril Hanouna

PORTRAIT — Incar­na­tion de la « télé-poubelle », Cyril Hanouna truste les suc­cès et les places dans le Paysage Audio­vi­suel Français (PAF) en tant que pro­duc­teur, ani­ma­teur sur D8 avec « Touche pas à mon poste » et de radio à Europe 1 ou acteur de cinéma.

Christian Terras

PORTRAIT — C’est un homme qui appa­rait régulière­ment dans les médias quand il s’agit de faire le procès de l’Église catholique. Présen­té comme « théolo­gien », ou comme un « grand spé­cial­iste du catholi­cisme », il est con­sid­éré comme un inter­locu­teur val­able et objectif.

Mélissa Theuriau

PORTRAIT. Incar­na­tion vivante de la mix­ité heureuse et bour­geoise, cette grande prêtresse de la tolérance offi­cie depuis l’île-Saint-Louis, loin des car­cass­es de voitures brûlées et des vapeurs de haschich.

Audrey Pulvar

PORTRAIT — Audrey Pul­var est née le 21 févri­er 1972 à Fort-de-France (Mar­tinique). Son père, Marc Pul­var, est le fon­da­teur du Mou­ve­ment indépen­dan­tiste mar­tini­quais et secré­taire de la cen­trale syn­di­cale des tra­vailleurs mar­tini­quais (CSTM).