Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Intox : Quand les « Décodeurs » tronquent une déclaration d’un élu FN

17 août 2017

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Intox : Quand les « Décodeurs » tronquent une déclaration d’un élu FN

Intox : Quand les « Décodeurs » tronquent une déclaration d’un élu FN

[Red­if­fu­sions esti­vales 2017 – arti­cle pub­lié ini­tiale­ment le 17/02/2017]

Faut-il écrire « désintox » ou « des intox » lorsqu’il s’agit de traiter cette nouvelle tendance, portée surtout par Le Monde et Libération, consistant à tout « fact-checker » et à tout « décoder », du moment que cela serve une idéologie ?

Dernière­ment, les désor­mais célèbres « Décodeurs » du Monde ont à nou­veau fait preuve d’une mal­hon­nêteté bien réfléchie. Le 14 févri­er 2017, le secré­taire général du Front Nation­al, Nico­las Bay, était l’in­vité de BFM TV. À cette occa­sion, il s’est exprimé, entre autres, sur les attaques ter­ror­istes qui ont frap­pé la France et sur le lien entre ter­ror­isme et immi­gra­tion. Aus­sitôt, les « Décodeurs » du Monde ont extrait une petite phrase de cet entre­tien, n’hési­tant pas à la tron­quer large­ment.

Voici la (demi-)phrase pronon­cée par Nico­las Bay et ressor­tie par Le Monde : « Bien sûr que tous les immi­grés ne sont pas des ter­ror­istes, en revanche tous les ter­ror­istes sont des immi­grés. » Par­tant de là, les « Décodeurs » rap­pel­lent qu’« une per­son­ne immi­grée est une per­son­ne née étrangère à l’étranger et rési­dant en France ». Ain­si, suiv­ant cette déf­i­ni­tion, il est « large­ment faux d’affirmer que tous les ter­ror­istes “sont des immi­grés” », expliquent-ils. Pour preuve : « si l’on reprend les prin­ci­paux atten­tats en France depuis 2012, la majorité des auteurs sont en effet des Français nés en France. »

Et Le Monde de dress­er la liste des auteurs d’at­ten­tats en France depuis 4 ans, nom­mant les Mohamed Mer­ah, Chérif et Saïd Kouachi et autres Ame­dy Coulibaly. En soit, leur petit list­ing n’a rien de faux, sur le papi­er. Mais comme le fait remar­quer Le Salon Beige, les pro­pos de Nico­las Bay ont été volon­taire­ment tron­qués. Ce 14 févri­er sur BFMTV, on posait cette ques­tion à l’eu­rodéputé : « Dans tous les atten­tats qui ont été com­mis sur le sol français, il n’y avait pas que des étrangers, il y avait aus­si des Français . » Et celui-ci de répon­dre : « Oui mais d’o­rig­ine immi­grée. En réal­ité, bien sûr que tous les ter­ror­istes ne sont pas des immi­grés. En revanche, tous les ter­ror­istes sont des immi­grés… Tous les ter­ror­istes sont issus de l’im­mi­gra­tion (…). »

Comme on le voit, Le Monde a choisi de ne pas tenir compte des deux phras­es, pour­tant essen­tielles, qui précè­dent et suiv­ent la déc­la­ra­tion retenue. Et cela les arrangeait bien, à n’en pas douter… En effet, n’im­porte quel lecteur s’en référant à la liste fournie par Le Monde pour­ra con­stater, au regard des noms des ter­ror­istes, qu’ils étaient tous (à l’ex­cep­tion du con­ver­ti à l’is­lam co-auteur de l’at­ten­tat de Saint-Eti­enne-du-Rou­vray) issus de l’im­mi­gra­tion. Ain­si, non con­tents de s’en référ­er au seul droit du sol pour faire pass­er les auteurs d’at­ten­tats pour des Français pur jus, les « Décodeurs » n’ont égale­ment pas man­qué de tron­quer la cita­tion du secré­taire général du Front Nation­al pour ren­dre leur argu­men­taire con­sis­tant.

On notera égale­ment que lorsqu’il est ques­tion d’évo­quer deux des auteurs des atten­tats du 13 novem­bre à Paris, Ahmad Al-Moham­mad et Moham­mad Al-Mamhod, Le Monde pré­cise qu’ils « sont quant à eux passés par la route des migrants ». Un habile moyen de ne pas dire qu’ils étaient eux-mêmes… des migrants.

Voir aussi notre dossier sur le Décodex : « Le Monde financé par Google, l’effet boomerang »

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Les réseaux Soros
et la "société ouverte" :
un dossier exclusif

Tout le monde parle des réseaux de George Soros, cet influent Américain d’origine hongroise qui consacre chaque année un milliard de dollars pour étendre la mondialisation libérale libertaire.

En effet, derrière un discours "philanthropique" se cache une entreprise à l'agenda et aux objectifs politiques bien précis. Mais quelle est l’étendue de ce réseau ?

Pour recevoir notre dossier rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66% de votre don).

Derniers portraits ajoutés

Camille Vigogne Le Coat

PORTRAIT — C’est la petite jour­nal­iste libérale lib­er­taire qui monte. Dis­sim­u­lant der­rière un joli minois une volon­té de nuire à toutes les per­son­nal­ités de la droite non alignée, Camille Vigogne Le Coat se rêve en nou­velle Ari­ane Chemin sa con­sœur du Monde.

Laurent Joffrin

PORTRAIT — Lau­rent Jof­frin, de son vrai nom Lau­rent (André Marie Paul) Mouchard est né en juin 1952 à Vin­cennes. Sa car­rière se car­ac­térise par des allers et retours inces­sant entre Libéra­tion et Le Nou­v­el Obser­va­teur.

Nicolas Beytout

PORTRAIT — Groupe de Bilder­berg, Le Siè­cle, Medef, Com­mis­sion Tri­latérale, ami intime de Nico­las Sarkozy, petit-fils de l’ancienne pro­prié­taire des Échos, Nico­las Beytout est LE porte-voix de la pen­sée unique mon­di­al­iste dans les médias.

Sonia Devillers

PORTRAIT — Née le 31 jan­vi­er 1975, Sonia Dev­illers est la fille de l’architecte Chris­t­ian Dev­illers. Jour­nal­iste sur France Inter, anci­enne du Figaro, elle s’occupe de cul­ture et des médias sur le ser­vice pub­lic et est en même temps la voix de la bobosphère, tou­jours prête à pour­fendre les « fachos » de Valeurs Actuelles et à offrir un refuge com­plaisant à Aude Lancelin, patronne d’un Média en pleine tour­mente.

Laurent Ruquier

PORTRAIT — Lau­rent Ruquier est né le 24 févri­er 1963 au Havre (Seine-Mar­itime). Tour à tour ani­ma­teur, présen­ta­teur, humoriste, pro­duc­teur et directeur de théâtre, Lau­rent Ruquier est omniprésent dans le Paysage audio­vi­suel français (PAF).