Accueil | Actualités | Médias | « Intégrisme juif » : une auditrice coupée sur France Inter
Pub­lié le 12 juillet 2014 | Éti­quettes :

« Intégrisme juif » : une auditrice coupée sur France Inter

Une auditrice a été brutalement coupée mercredi dernier à l'antenne de France Inter alors qu'elle posait une question sur l'intégrisme juif.

Interrogeant le juge antiterroriste Marc Trévidic sur son silence quant au « djihad intégriste de la ligue de défense juive et du Betar qui vont faire du djihad en Israël, assassiner des enfants... », celle-ci n'a pas eu le temps de finir sa question. « On va vous couper Francine, ce n'était pas la question que vous nous aviez indiquée, la question, je vais la poser avec ma voix », est intervenu le présentateur.

Et de justifier cette coupure : « On a coupé la parole, tout simplement parce qu'on va essayer de ne pas rajouter de l'huile sur le feu vu le climat ambiant. On pense évidemment à ce qui se passe en Israël et en Palestine. »

La question attendue de l'auditrice était : « Où sont les imams qui embrigadent ces personnes qui veulent faire le djihad ? » Un intégrisme dont il est visiblement permis de parler, aux dépens d'un autre qui vaut d'être interrompu sèchement.

« Les auditeurs ont la parole, à condition de poser la question prévue », souligne Arrêt sur images.

Tant que vous êtes ici...

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

L’Ojim est là pour vous aider à vous guider dans le monde opaque et souvent univoque des médias.

Contrairement à beaucoup, nous avons choisi une formule gratuite qui permet de mettre nos informations à la disposition de tous, indépendamment de leurs moyens. L’Observatoire est totalement indépendant, libre de toute publicité, de toute subvention, de tous actionnaires. Ce qui nous permet de donner une voix à ceux qui sont rarement entendus. Ce qui nous différencie de nombreux médias à un moment où la loyauté de l’information devient cruciale. Votre contribution, modeste ou importante, sert directement à régler la partie technique du site et à rémunérer nos rédacteurs. Chaque don bénéficie d’un reçu fiscal de 66%. Un don de 100 € ne vous coûtera que 33 €. Merci de votre soutien.