Accueil | Actualités | Médias | « Intégrisme juif » : une auditrice coupée sur France Inter
Pub­lié le 12 juillet 2014 | Éti­quettes :

« Intégrisme juif » : une auditrice coupée sur France Inter

Une auditrice a été brutalement coupée mercredi dernier à l'antenne de France Inter alors qu'elle posait une question sur l'intégrisme juif.

Interrogeant le juge antiterroriste Marc Trévidic sur son silence quant au « djihad intégriste de la ligue de défense juive et du Betar qui vont faire du djihad en Israël, assassiner des enfants... », celle-ci n'a pas eu le temps de finir sa question. « On va vous couper Francine, ce n'était pas la question que vous nous aviez indiquée, la question, je vais la poser avec ma voix », est intervenu le présentateur.

Et de justifier cette coupure : « On a coupé la parole, tout simplement parce qu'on va essayer de ne pas rajouter de l'huile sur le feu vu le climat ambiant. On pense évidemment à ce qui se passe en Israël et en Palestine. »

La question attendue de l'auditrice était : « Où sont les imams qui embrigadent ces personnes qui veulent faire le djihad ? » Un intégrisme dont il est visiblement permis de parler, aux dépens d'un autre qui vaut d'être interrompu sèchement.

« Les auditeurs ont la parole, à condition de poser la question prévue », souligne Arrêt sur images.

Puisque vous êtes là, une minute d’attention s’il vous plaît…

Appels aux dons

…nous avons une petite faveur à vous demander. Vous êtes chaque jour plus nombreux à nous lire. Le travail de l’Observatoire du journalisme (Ojim) est unique. Chaque jour nous contribuons à « vous informer sur ceux qui vous informent », à nous battre pour la liberté d’expression, pour le pluralisme dans les médias, contre les censures.

Tout ceci se fait avec une petite équipe motivée, certains sont bénévoles mais la plupart sont des journalistes indépendants ou des étudiants en journalisme qui sont rémunérés. La majorité des rédacteurs, le webmestre, le manager des réseaux sociaux, l’infographiste, le vidéaste, le dessinateur sont rémunérés. Nous aider c’est préserver notre indépendance et conforter une voix attaquée en justice par Ramzi Khiroun, numéro 2 du groupe Lagardère, pour nous faire taire. Votre don est éligible à un reçu fiscal de 66%. Un don de 50 € ne vous coûtera que 16 €. Un don de 100 € vous revient à 33 €. Un don même minime est un encouragement, cela ne vous prend qu’une minute. D’avance merci !

Claude Chollet
Président de l'Ojim

Share This