Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Perdriel reprend le contrôle de Challenges et Renault quitte le capital

16 janvier 2020

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Perdriel reprend le contrôle de Challenges et Renault quitte le capital

Perdriel reprend le contrôle de Challenges et Renault quitte le capital

L’industriel Claude Perdriel vient d’annoncer avoir racheté la part de Renault dans son groupe de presse (appelé “Groupe Challenges”) propriétaire entre autres, de Challenges et Sciences & Avenir, dont il était déjà le principal actionnaire. Il reprend donc les rênes de son groupe en redevenant l’unique actionnaire.

Une implication de Renault dans le capital pour tester de nouveaux contenus

Action­naire depuis 2017 à hau­teur de 40% du groupe, Renault s’était impliqué dans une volon­té de “tester la créa­tion de con­tenus adap­tés aux util­isa­teurs de voitures con­nec­tées, tels des pod­casts, dans le cadre d’un pro­jet appelé AEX (Aug­ment­ed edi­to­r­i­al expe­ri­ence)”. Ce qui avait don­né lieu à la pro­duc­tion de quelques pod­casts.

Cette par­tic­i­pa­tion devait mon­ter à 45% du cap­i­tal suite à une annonce de décem­bre 2018, dans le cadre d’une aug­men­ta­tion de 5 mil­lions d’euros réal­isée con­join­te­ment avec Claude Per­driel. Mais cette dernière avait finale­ment été mis en sus­pens, Renault deman­dant des éclair­cisse­ments sur la mau­vaise sit­u­a­tion finan­cière du groupe. Après avoir été dit en juin 2019 qu’il n’y avait “pas de crise ouverte ou de risque de retrait de Renault”, Renault vient finale­ment de se retir­er totale­ment du cap­i­tal.

En 2019, après une baisse de participation, le retrait

En août 2019, Renault était déjà passé à 35% du cap­i­tal après une recap­i­tal­i­sa­tion effec­tuée par Per­driel. On vient désor­mais d’apprendre qu’en décem­bre 2019, c’est l’intégralité de la part que Per­driel vient de racheter pour la somme de 6 mil­lions d’euros (Renault avait dépen­sé la somme de 12 mil­lions d’euros au moment de son entrée).

Le départ sem­ble ne pas s’être fait en de mau­vais ter­mes, Renault a annon­cé con­tin­uer son pro­jet AEX tout en soulig­nant se ren­dre “compte qu’on peut claire­ment avancer autrement avec des col­lab­o­ra­tions plus clas­siques, sans for­cé­ment inve­stir de manière cap­i­tal­is­tique”. Une manière élé­gante de clore un investisse­ment de l’ère Ghosn et d’abandonner Per­driel au milieu des pertes du jour­nal.

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Téléchargement

Poubelle la vie :
un dossier exclusif

Cela dure depuis quinze ans et diffuse chaque soir tous les stéréotypes « progressistes » les plus éculés...
Après le dossier Yann Barthes, voici un dossier exclusif sur la série Plus belle la vie alias “Poubelle la vie”, machine de guerre idéologique du monde libéral libertaire.
Pour le recevoir rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66 %).

Derniers portraits ajoutés

Ali Baddou

PORTRAIT — Ali Bad­dou n’est pas seule­ment présen­ta­teur-jour­nal­iste et pro­fesseur de philoso­phie poli­tique à Sci­ences-Po. Ce mem­bre de l’hyperclasse mon­di­ale est avant tout au cœur des réseaux de pou­voir maro­cains, français (mit­ter­ran­di­ens et social­istes) et médi­a­tiques.

Johan Hufnagel

PORTRAIT — Bien qu’il n’ait, pour un jour­nal­iste, pas écrit grand chose, Johan Huf­nagel n’en est pas moins par­venu à se hiss­er aux postes clés des médias où il a posé ses valis­es. Il n’y a là rien d’é­ton­nant : son secteur d’ac­tiv­ité n’est ni l’in­ves­ti­ga­tion, ni même la sim­ple rédac­tion, mais le numérique.

Laure Daussy

PORTRAIT — Lau­re Daussy, jour­nal­iste chez Arrêt sur images traque, tou­jours avec pugnac­ité et par­fois sec­tarisme, ce qu’elle con­sid­ère de façon axioma­tique comme des préjugés sex­istes, misog­y­nes, homo­phobes ou racistes dans les représen­ta­tions médi­a­tiques.

Jonathan Bouchet-Petersen

PORTRAIT — L’entourage pro­fes­sion­nel et famil­ial de Jonathan Bouchet-Petersen est mar­qué par ses liens avec le Par­ti social­iste et ses dirigeants : les réseaux strauss-kah­niens ou de Ségolène Roy­al, la Fon­da­tion Jean Jau­rès, l’agence de com­mu­ni­ca­tion Havas World­wide de Stéphane Fouks, la Netscouade, Medi­a­part…

Pascale Clark

PORTRAIT — Pas­cale Clark est jour­nal­iste sur France Inter où elle se fait par­ti­c­ulière­ment remar­quer pour sa morgue, son mépris et son par­ti pris face aux per­son­nal­ités poli­tiques de droite.

"Le partage, c'est le secret du bonheur."

Sylvain Augier, reporter, animateur de radio et de télévision