L'Observatoire du journalisme est en régime d'été jusqu'au 22 août : au programme, les rediffusions de nos meilleures publications du premier semestre 2022.
Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Groupe Le Figaro : les diversifications paient

2 mars 2019

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | Veille médias | Groupe Le Figaro : les diversifications paient

Groupe Le Figaro : les diversifications paient

2 mars 2019

Temps de lecture : < 1 minute

Au moment où L’Express change de mains après de lourdes pertes et risque de passer au tout numérique comme Libération, comment s’en tirent les médias qui gagnent de l’argent ? Comme TF1 et La Tribune, ils font autre chose que des médias. Le groupe Le Figaro suit cette voie.

600M€ en 2018

Un chiffre d’affaires en hausse de 9% après l’intégration du voy­ag­iste Mar­co Vas­co et un résul­tat (iden­tique à celui de l’année précé­dente) de 34M, Marc Feuil­lé DG du groupe Le Figaro pou­vait mon­tr­er sa sat­is­fac­tion dans les colonnes de son jour­nal le 21 févri­er 2019.

Si la dif­fu­sion se main­tient un peu au-dessus de 300000 exem­plaires par jour, les abon­nés numériques fran­chissent sym­bol­ique­ment le chiffre des 100000, en crois­sance de 30%. Les pod­casts audio, les vidéos (600 mil­lions de vues sur le site du jour­nal), ren­for­cent la vis­i­bil­ité du quo­ti­di­en comme celle du pôle magazine.

Surtout beaucoup de diversification

Le groupe organ­ise des croisières, des salons (Ren­con­tres de l’orientation), des voy­ages (Mar­co Vas­co, Maisons du voy­age), gère un ensem­ble dig­i­tal médias (CCM Bench­mark), pos­sède un réseau social (Viadeo en cours de trans­for­ma­tion sur le mod­èle de Glass­door, éval­u­a­tion des entre­pris­es). Toutes ces activ­ités représen­tent 40% de l’activité. Et quelle pro­por­tion des prof­its ? Marc Feuil­lée ne le dit pas mais il est prob­a­ble qu’une approx­i­ma­tion autour de 70/80% ne serait pas loin du compte. Moral­ité : pour con­serv­er et faire pro­gress­er un média il faut aus­si savoir faire autre chose. Et aus­si récupér­er les sub­ven­tions, de l’ordre de 6M€ en 2017.

Mots-clefs :

Voir aussi

Cet article vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Vidéos à la une

Derniers portraits ajoutés