Accueil | Actualités | Médias | Grève féministe aux Échos
Pub­lié le 11 septembre 2013 | Éti­quettes :

Grève féministe aux Échos

Suite à la grève des journalistes femmes qui a eu lieu aux Échos le 7 juin dernier, la direction du quotidien a lâché une maigre concession : Laura Berny, jusqu'à présent chef du service finance, deviendrait rédactrice en chef du site internet.

"Nous, femmes journalistes aux Échos, sommes devenues, au fil des ans, invisibles. C'est pourquoi nous avons décidé de faire une grève des signatures dans les éditions papier et web du vendredi 7 juin 2013", avaient-elles déclaré dans un communiqué signé par plus de 70 journalistes. Elles avaient alors reçu le soutien de Najat Vallaud-Belkacem, ministre des Droits des Femmes, qui avait publié sur Tweeter : "Une pensée pour les journalistes femmes des Échos : l’Égalité n'est pas une option, ça va mieux en le disant".

Crédit photo : amelien via Flickr (cc)

Tant que vous êtes ici...

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

L’Ojim est là pour vous aider à vous guider dans le monde opaque et souvent univoque des médias.

Contrairement à beaucoup, nous avons choisi une formule gratuite qui permet de mettre nos informations à la disposition de tous, indépendamment de leurs moyens. L’Observatoire est totalement indépendant, libre de toute publicité, de toute subvention, de tous actionnaires. Ce qui nous permet de donner une voix à ceux qui sont rarement entendus. Ce qui nous différencie de nombreux médias à un moment où la loyauté de l’information devient cruciale. Votre contribution, modeste ou importante, sert directement à régler la partie technique du site et à rémunérer nos rédacteurs. Chaque don bénéficie d’un reçu fiscal de 66%. Un don de 100 € ne vous coûtera que 33 €. Merci de votre soutien.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux