Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Grève de la CGT : L’Humanité, seul quotidien présent en kiosque
Publié le 

27 mai 2016

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Grève de la CGT : L’Humanité, seul quotidien présent en kiosque

Grève de la CGT : L’Humanité, seul quotidien présent en kiosque

Jeudi 26 mai, tous les quotidiens nationaux ont été absents des kiosques suite à une grève de la CGT. Tous ? Non, seul L’Humanité, quotidien communiste, trônait sur les étagères.

La rai­son ? Le quo­ti­di­en est le seul a avoir accep­té de pub­li­er une tri­bune, rédigée par le secré­taire général de la CGT, Philippe Mar­tinez. En effet, le syn­di­cat exigeait la pub­li­ca­tion de cette déc­la­ra­tion en pleine page en échange de la paru­tion de chaque jour­nal :

Le Figaro, L’Opin­ion, Libéra­tion… tous ont refusé de céder face au chan­tage de la CGT. « On n’a jamais pub­lié de com­mu­niqué sous la pres­sion et on ne le fera jamais », a déclaré Lau­rent Jof­frin, directeur de Libéra­tion. Comme nous le disions, seul L’Hu­man­ité, jour­nal com­mu­niste qui partage les mêmes com­bats que ses cama­rades syn­di­cal­istes, a accep­té le deal.

« Ce texte a été adressé à l’ensem­ble des quo­ti­di­ens. L’Hu­man­ité le pub­lie bien volon­tiers », peut-on lire en bas de page dans le quo­ti­di­en. Pour Lau­rent Jof­frin, qui s’est exprimé sur France Inter, L’Hu­man­ité s’est tout sim­ple­ment « couché ». De son côté, la CGT nie toute volon­té de chan­tage, expli­quant qu’elle a juste « pro­posé à tous les quo­ti­di­ens de don­ner une expres­sion à Philippe Mar­tinez ».

Et le syn­di­cat d’in­vers­er l’ac­cu­sa­tion qui lui est faite : « La lib­erté de la presse et la démoc­ra­tie doivent se faire dans les deux sens. C’est nous qui sommes pris en otages par le gou­verne­ment qui veut appli­quer une loi. »

Le Figaro a quant à lui protesté « con­tre ces blocages scan­daleux dont nous sommes comme vous les vic­times. Ils témoignent de la surenchère poli­tique ‘rad­i­cale’ de la CGT. » Le Syn­di­cat de la presse quo­ti­di­enne nationale a lui aus­si dénon­cé ces méth­odes. « Cette troisième non-paru­tion, comme les deux précé­dentes, n’est liée à aucun con­texte pro­pre à nos jour­naux ou à nos imprimeries. Nos lecteurs sont les vic­times d’un con­flit stricte­ment poli­tique qui oppose la CGT au gou­verne­ment », estime le SPQN.

Au vu des accoin­tances idéologiques qui exis­tent entre la CGT et L’Hu­man­ité, et surtout au vu de la sit­u­a­tion économique désas­treuse du quo­ti­di­en, il est évi­dent que le jour­nal com­mu­niste n’al­lait pas man­quer une occa­sion de se ven­dre. Elles sont, aujour­d’hui, telle­ment rares…

Voir notre infographie de L’Humanité

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Téléchargement

Poubelle la vie :
un dossier exclusif

Cela dure depuis quinze ans et diffuse chaque soir tous les stéréotypes « progressistes » les plus éculés...
Après le dossier Yann Barthes, voici un dossier exclusif sur la série Plus belle la vie alias “Poubelle la vie”, machine de guerre idéologique du monde libéral libertaire.
Pour le recevoir rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66 %).

Derniers portraits ajoutés

Christophe Barbier

PORTRAIT — Ex-Patron de L’Express (2006–2016), Christophe Bar­bi­er a ren­du omniprésents dans le débat pub­lic sa sil­hou­ette svelte et son écharpe rouge. Est-il vrai­ment de gauche, comme il l’a longtemps soutenu ?

Cyrille Eldin

PORTRAIT — Né au Ches­nay, près de Ver­sailles, en mai 1973, Cyrille Eldin est un acteur et ani­ma­teur français. Il accède à la célébrité en 2016, lorsqu’il rem­place Yann Barthès à la tête du « Petit Jour­nal » sur Canal Plus.

Christophe Alévêque

PORTRAIT — Né le 29 octo­bre 1963 au Creusot (71), Christophe Alévêque est un humoriste « engagé » à gauche. Il fait par­tie depuis 2016 du pool d’hu­moristes offi­ciels de France Inter, mis­sion­nés pour démolir, avec l’ar­gent du con­tribuable, les enne­mis poli­tiques et idéologiques de l’État social­iste.

Éric Naulleau

PORTRAIT — Éric Naul­leau, la gauche qui agace la gauche. « Moi, je suis con­sid­éré par la gauche comme un enne­mi. Elle me com­bat. C’est ain­si. Mais Naul­leau, lui, est con­sid­éré comme un traître ! Et c’est bien pire… » Éric Zem­mour, Valeurs Actuelles, 2012.

Nicolas Truong

PORTRAIT — Né en 1967, Nico­las Truong dirige les pages « Idées-Débats » du Monde. Il ne fait guère preuve d’honnêteté idéologique, ni ne fait mys­tère de ses pen­chants intel­lectuels pous­sant très loin à gauche le bou­chon de ses idées.

"Le partage, c'est le secret du bonheur."

Sylvain Augier, reporter, animateur de radio et de télévision