Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Google veut gérer votre portefeuille mais aussi vos données médicales

23 novembre 2019

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Google veut gérer votre portefeuille mais aussi vos données médicales

Google veut gérer votre portefeuille mais aussi vos données médicales

23 novembre 2019

Temps de lecture : 2 minutes

Ce contenu est gratuit. L’Ojim vous informe sur ceux qui vous informent. Son indépendance repose sur les dons de ses lecteurs. Nous avons besoin de 10.000 € pour boucler la fin de l’année. Après déduction fiscale, un don de 50 € revient à 17 €.

Google est partie prenante du « fact checking » en finançant et influençant de nombreuses plateformes dites de « vérification » comme le Decodex du Monde, nous y reviendrons ; Google monopolise plus de 80% du marché des moteurs de recherche, Google investit dans la voiture autonome, mais ce n’est pas assez comme le montrent deux exemples.

Votre portefeuille please ? C’est pour Google Pay

Le Wall Street Jour­nal du 13 novem­bre 2019 l’annonçait : Google va pro­pos­er dès 2020 des comptes courants à ses util­isa­teurs. En liai­son avec la banque améri­caine Cit­i­group, un peu comme le fait l’Apple Card lancée avec Gold­man Sachs. Presque au même moment, Face­book lançait son pro­jet de trans­fert d’argent à par­tir d’un compte ban­caire vers un autre compte via le réseau social et son appli­ca­tion Messenger.

Dans tous les cas vous offrirez à l’un ou l’autre des GAFA (Ama­zon dis­pose déjà de vos don­nées ban­caires via les achats que vous faites en ligne sur son appli­ca­tion) la qua­si-total­ité de vos don­nées ban­caires : achats indi­vidu­els, prélève­ments, trans­ferts. Demain vous pour­rez pay­er vos impôts locaux par ce canal, don­nant gratis des infor­ma­tions sur une par­tie de vos revenus. Mais vous voulez faire mieux ? Offrez vos don­nées médicales !

Ascension toujours plus haut

Non il ne s’agit pas de la fête de l’Ascension qui célèbre la mon­tée du Christ au ciel et sa présence ter­restre via les sacre­ments, fête hon­orée en France un jeu­di d’avril ou mai suiv­ant les années et don­nant lieu au fameux « pont de l’Ascension ». Ascen­sion est une chaîne catholique (quand même !) qui compte plus de 2600 étab­lisse­ments de san­té aux Etats Unis : hôpi­taux, cab­i­nets médi­caux, cen­tres de soins etc. C’est la deux­ième chaine du genre en Amérique.

Pour qui chante le rossignol ?

Dis­crète­ment en 2018, Google et Ascen­sion ont lancé l’opération Nightin­gale (rossig­nol en anglais). Depuis cette date Google a accès automa­tique­ment à la total­ité des don­nées médi­cales recueil­lies par Ascen­sion : dossier médi­cal du patient, pre­scrip­tions, compte ren­dus opéra­toires, rem­bourse­ments médi­caux etc. Ceci sans con­trepar­tie finan­cière pour Ascen­sion qui offre ces don­nées pour bâtir une nou­velle offre médi­cale et ven­dre de nou­veaux pro­duits « pour mieux répon­dre aux besoins de ceux que nous ser­vons » (sic). Char­ité bien ordon­née com­mence par soi-même, dit le proverbe.

Bien enten­du ni les patients ni les médecins n’avaient été infor­més jusqu’à ce que le pot aux ros­es soit dévoilé. La main sur le cœur Google assure que les infor­ma­tions sont con­fi­den­tielles et qu’il ne peut les utilis­er par ailleurs. Libre à cha­cun de le croire. Ou pas.

Voir aussi

Cet article GRATUIT vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Vidéos à la une

Derniers portraits ajoutés