Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Google veut gérer votre portefeuille mais aussi vos données médicales

23 novembre 2019

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Google veut gérer votre portefeuille mais aussi vos données médicales

Google veut gérer votre portefeuille mais aussi vos données médicales

Google est partie prenante du « fact checking » en finançant et influençant de nombreuses plateformes dites de « vérification » comme le Decodex du Monde, nous y reviendrons ; Google monopolise plus de 80% du marché des moteurs de recherche, Google investit dans la voiture autonome, mais ce n’est pas assez comme le montrent deux exemples.

Votre portefeuille please ? C’est pour Google Pay

Le Wall Street Jour­nal du 13 novem­bre 2019 l’annonçait : Google va pro­pos­er dès 2020 des comptes courants à ses util­isa­teurs. En liai­son avec la banque améri­caine Cit­i­group, un peu comme le fait l’Apple Card lancée avec Gold­man Sachs. Presque au même moment, Face­book lançait son pro­jet de trans­fert d’argent à par­tir d’un compte ban­caire vers un autre compte via le réseau social et son appli­ca­tion Mes­sen­ger.

Dans tous les cas vous offrirez à l’un ou l’autre des GAFA (Ama­zon dis­pose déjà de vos don­nées ban­caires via les achats que vous faites en ligne sur son appli­ca­tion) la qua­si-total­ité de vos don­nées ban­caires : achats indi­vidu­els, prélève­ments, trans­ferts. Demain vous pour­rez pay­er vos impôts locaux par ce canal, don­nant gratis des infor­ma­tions sur une par­tie de vos revenus. Mais vous voulez faire mieux ? Offrez vos don­nées médi­cales !

Ascension toujours plus haut

Non il ne s’agit pas de la fête de l’Ascension qui célèbre la mon­tée du Christ au ciel et sa présence ter­restre via les sacre­ments, fête hon­orée en France un jeu­di d’avril ou mai suiv­ant les années et don­nant lieu au fameux « pont de l’Ascension ». Ascen­sion est une chaîne catholique (quand même !) qui compte plus de 2600 étab­lisse­ments de san­té aux Etats Unis : hôpi­taux, cab­i­nets médi­caux, cen­tres de soins etc. C’est la deux­ième chaine du genre en Amérique.

Pour qui chante le rossignol ?

Dis­crète­ment en 2018, Google et Ascen­sion ont lancé l’opération Nightin­gale (rossig­nol en anglais). Depuis cette date Google a accès automa­tique­ment à la total­ité des don­nées médi­cales recueil­lies par Ascen­sion : dossier médi­cal du patient, pre­scrip­tions, compte ren­dus opéra­toires, rem­bourse­ments médi­caux etc. Ceci sans con­trepar­tie finan­cière pour Ascen­sion qui offre ces don­nées pour bâtir une nou­velle offre médi­cale et ven­dre de nou­veaux pro­duits « pour mieux répon­dre aux besoins de ceux que nous ser­vons » (sic). Char­ité bien ordon­née com­mence par soi-même, dit le proverbe.

Bien enten­du ni les patients ni les médecins n’avaient été infor­més jusqu’à ce que le pot aux ros­es soit dévoilé. La main sur le cœur Google assure que les infor­ma­tions sont con­fi­den­tielles et qu’il ne peut les utilis­er par ailleurs. Libre à cha­cun de le croire. Ou pas.

Procès Ramzi Khiroun contre Ojim/Claude Chollet : première audience le 7 octobre 2020

L’Observatoire du journalisme (OJIM), créé en 2012 par Claude Chollet et quelques amis, rentre dans sa neuvième année d’existence. En 230 portraits publiés, 30 infographies et plus de 4500 articles nous n’avions eu — jusqu’à présent — aucune plainte en justice. À la suite d’un article de 2018 où nous parlions du groupe Lagardère et de manière incidente sur deux lignes du porte-parole du groupe, Monsieur Ramzi Khiroun, ce dernier a porté plainte pour « injures publiques ». La première audience est fixée au 7 octobre 2020 à 13h30. Lire la suite

 

Derniers portraits ajoutés

Taha Bouhafs

PORTRAIT — À la croisée des mou­ve­ments soci­aux et com­mu­nau­taires, le jeune Bouhafs mène habile­ment sa bar­que en rêvant de ses lende­mains qui chantent à lui, un soulève­ment des ban­lieues sous la ban­nière du crois­sant islamique. Et il ne recule ni devant les fake news éhon­tées, ni devant une vio­lence ver­bale peu com­mune sur les réseaux soci­aux.

Rudy Reichstadt

PORTRAIT — Omniprésent dans les médias, l’ambitieux Reich­stadt sait se ren­dre indis­pens­able, fort de l’expertise qu’il s’auto-attribue. Au même titre que celle des Décodeurs du Monde, dont il est le pen­dant, sa parole est d’or (c’est du plaqué) dès lors qu’il s’agit de sépar­er le bon grain de l’ivraie et d’éduquer les généra­tions futures…

Alexandre Adler

PORTRAIT — Véri­ta­ble caméléon poli­tique, Alexan­dre Adler a été tour à tour com­mu­niste, social­iste puis néo-con­ser­va­teur, favor­able à la guerre en Afghanistan et en Irak, par­ti­san du oui au référen­dum sur la con­sti­tu­tion européenne et sou­tien de Nico­las Sarkozy en 2007.

Lucie Soullier

PORTRAIT — C’est la jour­nal­iste « spé­cial­iste de l’extrême droite » qui monte au Monde. Comme ses com­pères Tris­tan Berteloot (Libé), Ivanne Trip­pen­bach (L’Opinion) ou Camille Vigogne (L’Express), Lucie Soul­li­er ne sem­ble pas avoir de l’appétence pour son sujet, mais au con­traire, un dégoût qui peut con­fin­er à la haine.

Laure Adler

De sa thèse d’histoire sur le fémin­isme aux nom­breuses biogra­phies qu’elle a con­sacrées, tout au long de sa car­rière, à des grandes fig­ures féminines, Lau­re Adler n’aura cessé d’être fascinée par les glo­rieux des­tins de femmes et, à sa manière, en aura incar­né un.