Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
France TV : Martin Ajdari penche pour la publicité
Publié le 

9 juin 2013

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | Veille médias | France TV : Martin Ajdari penche pour la publicité

France TV : Martin Ajdari penche pour la publicité

Martin Ajdari, secrétaire général du groupe France Télévisions, était l’invité, ce mercredi 5 juin, du « Buzz Média Orange-Le Figaro ».

Ce dernier a pu s’exprimer sur la réforme et les finance­ments de France Télévi­sions. Le groupe pub­lic demande « une évo­lu­tion de la régle­men­ta­tion qui tienne mieux compte de l’évo­lu­tion du paysage con­cur­ren­tiel, de la mul­ti­pli­ca­tion des usages et qui, face à l’ef­fort con­sid­érable [qu’il con­sent], [lui] per­me­tte d’avoir des recettes ».

À pro­pos de l’arrêt de cer­taines émis­sions cul­turelles, M. Ajdari a refusé le terme « d’économies bouts de chan­delles » : « Les bouts de chan­delle, cela porte sur 300 mil­lions d’eu­ros, soit près de 10 % de nos ressources à l’hori­zon 2015. Donc par­ler de bouts de chan­delle, ce n’est pas vrai. »

Con­cer­nant le finance­ment, celui-ci s’est mon­tré plus favor­able à la pub­lic­ité qu’à une hausse de la rede­vance, con­traire­ment à Rémy Pflim­lin (voir notre arti­cle). « De manière générale, nous ne récla­m­ons pas le finance­ment par l’im­pôt. C’est une ques­tion qui relève de la pleine légitim­ité du Par­lement », a‑t-il déclaré, s’axant d’avantage sur la pub­lic­ité, qui sera sup­primée en 2015. « Pour main­tenir la pub­lic­ité, il nous faut une nou­velle loi vite! Il ne faut pas que les annon­ceurs, les investis­seurs et les com­mer­ci­aux anticipent ce retrait pos­si­ble », s’est-il alar­mé. Aus­si, pour le SG du groupe pub­lic, « l’ab­sence de pub­lic­ité en soirée [le] pénalise d’un point de vue con­cur­ren­tiel ».

Le débat sur la pub ne fait donc que (re)commencer.

Crédit pho­to : Le Figaro / le.buzz.media

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Téléchargement

Poubelle la vie :
un dossier exclusif

Cela dure depuis quinze ans et diffuse chaque soir tous les stéréotypes « progressistes » les plus éculés...
Après le dossier Yann Barthes, voici un dossier exclusif sur la série Plus belle la vie alias “Poubelle la vie”, machine de guerre idéologique du monde libéral libertaire.
Pour le recevoir rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66 %).

Derniers portraits ajoutés

Étienne Gernelle

PORTRAIT — « C’est le sys­tème de Franz. Il jette des gens dans un aquar­i­um puis il regarde com­ment ça se passe. » Entré au Point en 2001, Éti­enne Ger­nelle est une pure expéri­men­ta­tion de Franz-Olivi­er Gies­bert.

Michel Cymes

PORTRAIT — “Ani­ma­teur préféré des téléspec­ta­teurs” plusieurs années durant, le doc­teur Michel Cymes est une star de la vul­gar­i­sa­tion médi­cale, que ce soit sur le petit écran ou à la radio. Il est à nou­veau sur le devant de la scène à l’oc­ca­sion de l’épidémie de coro­n­avirus.

Christophe Barbier

PORTRAIT — Ex-Patron de L’Express (2006–2016), Christophe Bar­bi­er a ren­du omniprésents dans le débat pub­lic sa sil­hou­ette svelte et son écharpe rouge. Est-il vrai­ment de gauche, comme il l’a longtemps soutenu ?

Cyrille Eldin

PORTRAIT — Né au Ches­nay, près de Ver­sailles, en mai 1973, Cyrille Eldin est un acteur et ani­ma­teur français. Il accède à la célébrité en 2016, lorsqu’il rem­place Yann Barthès à la tête du « Petit Jour­nal » sur Canal Plus.

Christophe Alévêque

PORTRAIT — Né le 29 octo­bre 1963 au Creusot (71), Christophe Alévêque est un humoriste « engagé » à gauche. Il fait par­tie depuis 2016 du pool d’hu­moristes offi­ciels de France Inter, mis­sion­nés pour démolir, avec l’ar­gent du con­tribuable, les enne­mis poli­tiques et idéologiques de l’État social­iste.

"Le partage, c'est le secret du bonheur."

Sylvain Augier, reporter, animateur de radio et de télévision