Accueil | Actualités | Médias | Rémy Pflimlin pour une hausse de la redevance
Pub­lié le 8 juin 2013 | Éti­quettes : , , ,

Rémy Pflimlin pour une hausse de la redevance

En introduction des Assises de l’audiovisuel, organisées ce mercredi 5 juin par Aurélie Filippetti, Rémy Pflimlin s’est fendu d’une longue tribune dans Libération pour réclamer une hausse de la redevance.

Actuellement à 131 euros par an suite à une hausse de 6 euros, la redevance fait toujours débat. Le président de France Télévisions, dans une tribune intitulée « L’indépendance a un prix », a plaidé pour une hausse. « La contribution à l'audiovisuel public - la "redevance" - reste à un niveau sensiblement inférieur à celui que connaissent nos voisins, après avoir été presque gelée pendant la décennie 2000 », a-t-il déclaré après avoir rappelé que son groupe consacre chaque année 750 millions d'euros « à la création et aux créateurs ».

« Faisons-la évoluer, comme en Allemagne et en Suède, et gageons qu'en modernisant ce pilier du financement de l'exception culturelle, la France confortera les positions qu'elle défend en Europe et face au monde », a-t-il ajouté. En Suède, l’État taxe désormais les détenteurs d’ordinateurs qui regardent la télévision par ce moyen, avec une redevance à 242 euros. En Allemagne, celle-ci est à hauteur de 216 euros.

De son côté la ministre de la Culture a évoqué, également dans Libération, la création d’un « groupe de travail parlementaire chargé de réfléchir à l'évolution des recettes du service public et de la redevance ».

Crédit photo : capture d’écran vidéo France 4 via Youtube (DR)

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

Ce portrait a été financé par les donateurs de l'OJIM

Aider l'Observatoire du journalisme, c’est contribuer au développement d’un outil indépendant, librement accessible à tous et à votre service.

Notre site est en effet entièrement gratuit, nous refusons toute publicité et toute subvention - ce sont les lecteurs/donateurs qui assurent notre indépendance. En donnant 100 € vous financez un portrait de journaliste et avec l'avantage fiscal de 66% ceci ne vous coûte que 33 €. En donnant 200 € vous financez un dossier. Vous pouvez régler par CB, par PayPal, par chèque ou par virement. Rejoignez les donateurs de l'Ojim ! Nous n'avons pas d'autres sources de financement que nos lecteurs, d'avance merci pour votre soutien.

5% récolté
Objec­tif : mars 2019 ! Nous avons récolté 100,00€ sur 2.000,00€. Vous appré­ciez notre tra­vail ? Rejoignez les dona­teurs de l’Ojim !

Suivez-nous sur les réseaux sociaux