Ojim.fr
PUBLICATIONS
Yann Barthès, Dilcrah, Netflix, Frontex, Bellingcat... Découvrez les publications papier et numériques de l'Observatoire du journalisme.
→ En savoir plus
PUBLICATIONS
Yann Barthès, Dilcrah, Netflix, Frontex, Bellingcat... Découvrez les publications papier et numériques de l'Observatoire du journalisme.
→ En savoir plus
Rémy Pflimlin pour une hausse de la redevance

L’article que vous allez lire est gratuit. Mais il a un coût. Un article revient à 50 €, un portrait à 100 €, un dossier à 400 €. Notre indépendance repose sur vos dons. Après déduction fiscale un don de 100 € revient à 34 €. Merci de votre soutien, sans lui nous disparaîtrions.

8 juin 2013

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Rémy Pflimlin pour une hausse de la redevance

Rémy Pflimlin pour une hausse de la redevance

Temps de lecture : 2 minutes

En introduction des Assises de l’audiovisuel, organisées ce mercredi 5 juin par Aurélie Filippetti, Rémy Pflimlin s’est fendu d’une longue tribune dans Libération pour réclamer une hausse de la redevance.

Actuelle­ment à 131 euros par an suite à une hausse de 6 euros, la rede­vance fait tou­jours débat. Le prési­dent de France Télévi­sions, dans une tri­bune inti­t­ulée « L’indépendance a un prix », a plaidé pour une hausse. « La con­tri­bu­tion à l’au­dio­vi­suel pub­lic — la “rede­vance” — reste à un niveau sen­si­ble­ment inférieur à celui que con­nais­sent nos voisins, après avoir été presque gelée pen­dant la décen­nie 2000 », a‑t-il déclaré après avoir rap­pelé que son groupe con­sacre chaque année 750 mil­lions d’eu­ros « à la créa­tion et aux créateurs ».

« Faisons-la évoluer, comme en Alle­magne et en Suède, et gageons qu’en mod­ernisant ce pili­er du finance­ment de l’ex­cep­tion cul­turelle, la France con­fortera les posi­tions qu’elle défend en Europe et face au monde », a‑t-il ajouté. En Suède, l’État taxe désor­mais les déten­teurs d’ordinateurs qui regar­dent la télévi­sion par ce moyen, avec une rede­vance à 242 euros. En Alle­magne, celle-ci est à hau­teur de 216 euros.

De son côté la min­istre de la Cul­ture a évo­qué, égale­ment dans Libéra­tion, la créa­tion d’un « groupe de tra­vail par­lemen­taire chargé de réfléchir à l’évo­lu­tion des recettes du ser­vice pub­lic et de la redevance ».

Crédit pho­to : cap­ture d’écran vidéo France 4 via Youtube (DR)

Vidéos à la une