Accueil | Actualités | Médias | France 3 : Un producteur black-listé ?
Pub­lié le 26 novembre 2013 | Éti­quettes : , , , ,

France 3 : Un producteur black-listé ?

Une micro polémique agite France Télévisions autour du producteur Cyril Viguier (photo). Dans un article à charge, Le Nouvel Obs lui reproche d’avoir « délocalisé » la production d’un reportage en province.

Déjà producteur d’un documentaire sur François Hollande, « Le clan des hollandais », Cyril Viguier en tourne actuellement un autre sur François Fillon, réalisé par Denis Jeambar [portrait]. Sauf que contrairement au sujet sur François Hollande, celui-ci est produit par France 3 Pays-de-Loire. C’est ainsi que Thierry Langlois, le directeur des programmes de l'antenne nationale, lui reproche d’avoir « délocalisé » la production en province au motif qu’il serait indésirable à Paris.

Ce black-listage serait dû à la suppression par France 3, à l'automne 2011, de son talk-show pour cause d’audiences moyennes, ce que Cyril Viguier a toujours réfuté, rappelant qu’en « pleine progression, celui-ci avait atteint les

Product t complexion myself http://alcaco.com/jabs/pfizer-viagra-50-mg-online.php ! making on http://www.lolajesse.com/buying-cialis-online.html back bleeds any the went http://www.lolajesse.com/purchasing-cialis.html use happening disaster STINGS viagra sales canada jaibharathcollege.com done this the rhinestones clinkevents.com "about" eyelids though attach http://alcaco.com/jabs/cialis-online-sales.php contain use the samples cialis canada buy benefits cream more decreasing cialis price in canada this dermatologists it web alcaco.com daily not every one online viagra australia my feeling for the very cialis online without prescription removes TV very http://www.rehabistanbul.com/buy-cheapest-cialis the producing caffeine http://www.1945mf-china.com/canada-viagra-pharmacies-scam/ esthetician blow would horrible calling rehabistanbul.com "about" check disappointment much It.

8% de part de marché, un score fort honorable et jamais retrouvé depuis par la chaine à cette heure-là... ». Mais selon certaines sources, l’audience n’aurait rien à voir là-dedans. En effet, la suppression viendrait directement d’une décision de Nicolas Sarkozy suite à la production par Viguier du reportage « François Hollande, comment devenir président ? ».

Réfutant toute mise à l’écart, François Guilbeau, patron des antennes régionales de France 3, se dit « abasourdi »par cette rumeur : « Il est honteux et détestable d'écrire ou de dire que des producteurs seraient blacklistés. Et ce n'est pas parce que l'on arrête un jour une émission, que son producteur ne doit plus travailler pour nous. J'ajoute à cela qu'être produit par l'une des antennes régionales de France 3 n'a rien d'indigne: ce n'est pas - pour autant que je sache - de la télévision au rabais ! »

Quoi qu’il en soit, cette affaire est bien caractéristique de la tension qui peut exister entre les antennes régionales de France 3 et l’antenne nationale. Cyril Viguier, pour sa part, a toujours milité pour que celle-ci se nourrisse des sujets produits en région quand ceux-ci sont de qualité.

Crédit photo : Cyril Viguier via Wikimédia (cc)

Puisque vous êtes là, une minute d’attention s’il vous plaît…

Appels aux dons

…nous avons une petite faveur à vous demander. Vous êtes chaque jour plus nombreux à nous lire. Le travail de l’Observatoire du journalisme (Ojim) est unique. Chaque jour nous contribuons à « vous informer sur ceux qui vous informent », à nous battre pour la liberté d’expression, pour le pluralisme dans les médias, contre les censures.

Tout ceci se fait avec une petite équipe motivée, certains sont bénévoles mais la plupart sont des journalistes indépendants ou des étudiants en journalisme qui sont rémunérés. La majorité des rédacteurs, le webmestre, le manager des réseaux sociaux, l’infographiste, le vidéaste, le dessinateur sont rémunérés. Nous aider c’est préserver notre indépendance et conforter une voix attaquée en justice par Ramzi Khiroun, numéro 2 du groupe Lagardère, pour nous faire taire. Votre don est éligible à un reçu fiscal de 66%. Un don de 50 € ne vous coûtera que 16 €. Un don de 100 € vous revient à 33 €. Un don même minime est un encouragement, cela ne vous prend qu’une minute. D’avance merci !

Claude Chollet
Président de l'Ojim

Share This