L'Observatoire du journalisme est en régime d'été jusqu'au 22 août : au programme, les rediffusions de nos meilleures publications du premier semestre 2022.
Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Fouks ne conseillera plus les ministres…

29 avril 2013

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | Veille médias | Fouks ne conseillera plus les ministres…

Fouks ne conseillera plus les ministres…

29 avril 2013

Temps de lecture : < 1 minute

Suite à l’affaire Cahuzac, Stéphane Fouks, patron de Havas WorldWide (ex-Euro RSCG) a decidé de ne plus conseiller les ministres en exercice.

C’est sem­ble-t-il, suite aux pres­sions de Vin­cent Bol­loré, prési­dent du Con­seil d’administration d’Havas et son fils Yan­nick Bol­loré, vice-prési­dent du groupe, craig­nant pour l’image du groupe, que Fouks a pris cette décision.

Le con­seil rémunéré aux hommes poli­tiques était devenu la spé­ci­ficité de cette agence de com­mu­ni­ca­tion qui a accu­mulé les échecs spec­tac­u­laires dans ce domaine : Jospin en 2002, Dominique Strauss-Kahn dans l’affaire du Sof­i­tel, Jérôme Cahuzac enfin, qu’il aurait encour­agé dans le déni avec le suc­cès que l’on sait.

Stéphane Fouks évolue depuis trente ans dans la mou­vance rocar­di­enne du P.S. Il est un ami intime de Manuel Valls, qu’il assume con­seiller à titre gra­cieux, et du crim­i­no­logue Alain Bauer.

La con­seil­lère à la com­mu­ni­ca­tion de Cahuzac à Bercy était ain­si Mar­i­on Bougeard, anci­enne direc­trice asso­ciée de l’agence RSCG qui tra­vail­lait aupar­a­vant pour … Lil­iane Bet­ten­court au moment de l’affaire qui coû­ta son poste à Eric Woerth ! Jusqu’à l’élection prési­den­tielle, Mar­i­on Bougeard met­tait égale­ment ses tal­ents au ser­vice du ban­quier d’affaires Matthieu Pigasse, pro­prié­taire des Inrocks et copro­prié­taire du Monde (et ancien, lui aus­si, du cab­i­net de DSK). Le ban­quier a ain­si, selon le jour­nal­iste Lau­rent Mauduit, « ses entrées à tous les étages » à Bercy.

Un autre con­seiller strauss-kah­nien issu de l’agence Euro-RSCG, Gilles Finchel­stein, con­seillerait Pierre Moscovi­ci lui-même selon le jour­nal­iste. « La cour de récréa­tion du cap­i­tal­isme de con­nivence à la française est toute petite », écrit-il dans L’Etrange capit­u­la­tion (Jean-Claude Gawséwitch), un livre très instruc­tif pub­lié ces jours-ci qui traite notam­ment des con­flits d’intérêt dans la « république irréprochable » de François Hollande.

Crédit pho­to : WICon­fer­ences (cap­ture d’écran vidéo) via Youtube (DR)

Voir aussi

Cet article vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Vidéos à la une

Derniers portraits ajoutés