Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Accueil | Veille médias | Fouks ne conseillera plus les ministres…
Fouks ne conseillera plus les ministres…

29 avril 2013

Temps de lecture : < 1 minute

Accueil | Veille médias | Fouks ne conseillera plus les ministres…

Fouks ne conseillera plus les ministres…

Fouks ne conseillera plus les ministres…

Suite à l’affaire Cahuzac, Stéphane Fouks, patron de Havas WorldWide (ex-Euro RSCG) a decidé de ne plus conseiller les ministres en exercice.

C’est sem­ble-t-il, suite aux pres­sions de Vin­cent Bol­loré, prési­dent du Con­seil d’administration d’Havas et son fils Yan­nick Bol­loré, vice-prési­dent du groupe, craig­nant pour l’image du groupe, que Fouks a pris cette décision.

Le con­seil rémunéré aux hommes poli­tiques était devenu la spé­ci­ficité de cette agence de com­mu­ni­ca­tion qui a accu­mulé les échecs spec­tac­u­laires dans ce domaine : Jospin en 2002, Dominique Strauss-Kahn dans l’affaire du Sof­i­tel, Jérôme Cahuzac enfin, qu’il aurait encour­agé dans le déni avec le suc­cès que l’on sait.

Stéphane Fouks évolue depuis trente ans dans la mou­vance rocar­di­enne du P.S. Il est un ami intime de Manuel Valls, qu’il assume con­seiller à titre gra­cieux, et du crim­i­no­logue Alain Bauer.

La con­seil­lère à la com­mu­ni­ca­tion de Cahuzac à Bercy était ain­si Mar­i­on Bougeard, anci­enne direc­trice asso­ciée de l’agence RSCG qui tra­vail­lait aupar­a­vant pour … Lil­iane Bet­ten­court au moment de l’affaire qui coû­ta son poste à Eric Woerth ! Jusqu’à l’élection prési­den­tielle, Mar­i­on Bougeard met­tait égale­ment ses tal­ents au ser­vice du ban­quier d’affaires Matthieu Pigasse, pro­prié­taire des Inrocks et copro­prié­taire du Monde (et ancien, lui aus­si, du cab­i­net de DSK). Le ban­quier a ain­si, selon le jour­nal­iste Lau­rent Mauduit, « ses entrées à tous les étages » à Bercy.

Un autre con­seiller strauss-kah­nien issu de l’agence Euro-RSCG, Gilles Finchel­stein, con­seillerait Pierre Moscovi­ci lui-même selon le jour­nal­iste. « La cour de récréa­tion du cap­i­tal­isme de con­nivence à la française est toute petite », écrit-il dans L’Etrange capit­u­la­tion (Jean-Claude Gawséwitch), un livre très instruc­tif pub­lié ces jours-ci qui traite notam­ment des con­flits d’intérêt dans la « république irréprochable » de François Hollande.

Voir aussi  Quand l’instant M fait une liste de mal pensants

Crédit pho­to : WICon­fer­ences (cap­ture d’écran vidéo) via Youtube (DR)

Publicité

Derniers portraits ajoutés

Élie Guckert

Né le 25 sep­tem­bre 1992 à Lax­ou, fils et petit-fils d’ingénieurs, Élie Guck­ert est le reje­ton d’une famille engagée à gauche dans un départe­ment, la Meuse, tra­di­tion­nelle­ment ancré à droite.

Natacha Polony

PORTRAIT — Nat­acha Polony est née le 15 avril 1975. D’origine polon­aise, elle enseigne de 1999 à 2000 dans un lycée d’Epinay-sur-Seine avant d’en démis­sion­ner. Elle n’a pas accep­té les réformes de Jack Lang trans­for­mant « l’enseignement de la lit­téra­ture en une démarche utilitariste ».

Edward Snowden

PORTRAIT — À l’o­rig­ine des infor­ma­tions qui ont provo­qué une crise poli­tique et diplo­ma­tique d’am­pleur inter­na­tionale, Edward Snow­den, jeune infor­mati­cien et ancien employé de la NSA, est le citoyen mon­di­al qui a dom­iné la scène médi­a­tique de ces dernières années.

Guillaume Roquette

PORTRAIT — La nom­i­na­tion de Guil­laume Roquette à la tête de la rédac­tion du Figaro mag­a­zine est le couron­nement d’un par­cours dis­cret mais sans faute. Elle est aus­si le signe d’un dur­cisse­ment de la presse de « droite » du à l’al­ter­nance, avec le pas­sage du directeur de la rédac­tion de Valeurs actuelles au Figaro magazine.

Julian Assange

PORTRAIT — Avant Edward Snow­den, avant Bradley Man­ning, il y avait Julian Assange. Ancien infor­mati­cien et hack­er, fon­da­teur de la plate­forme Wik­iLeaks, Julian Assange s’est attiré les foudres du gou­verne­ment améri­cain lorsqu’il a mis en lumière les dessous de la guerre d’Irak.