Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Fichiers d’adresses utilisés à fin électorale : Macron comme Cambridge Analytica
Publié le 

26 mai 2018

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | Veille médias | Fichiers d’adresses utilisés à fin électorale : Macron comme Cambridge Analytica

Fichiers d’adresses utilisés à fin électorale : Macron comme Cambridge Analytica

L’utilisation par la société Cambridge Analytica de données personnelles récupérées via Facebook (avec le consentement de ce dernier, implicite ou explicite ?) a déjà été analysée ici. Mais la pratique d’achats de fichiers ciblés avait été largement utilisée par les campagnes Obama comme par la campagne Macron en 2017. La Lettre A du 21 mai 2018 a bien analysé le phénomène.

Un premier tour incertain

Les sondages de début de cam­pagne indi­quaient tous Marine Le Pen en tête et soit Fil­lon soit Macron en deux­ième posi­tion. Fil­lon a alors recours aux ser­vices d’Arthur Media Group (AMG) via sa fil­iale Optin Machine. Des adress­es obtenues auprès de fichiers de lecteurs du Figaro, L’Obs, La Croix, et… Météo France sont achetées et util­isées.

Du côté Macron on s’inquiète. Mal­gré les cam­pagnes autour de Péné­lope Fil­lon, leur can­di­dat n’est pas cer­tain de fig­ur­er au sec­ond tour, Fil­lon étant alors cer­tain d’être élu en cas de duel avec Marine Le Pen. L’équipe achète alors des fichiers de com­merçants et arti­sans à La Poste.

Self Contact rentre en jeu

L’incertitude demeure, il faut frap­per plus fort. La société Self Con­tact revendique un fichi­er qual­i­fié de 19 mil­lions d’adresses obtenues via les Pages Blanch­es et l’Insee. Après un test posi­tif sur Mar­seille, un bud­get de 240.000 euros est négo­cié. Il per­me­t­tra une opéra­tion de mar­ket­ing télé­phonique auprès d’un peu plus de six mil­lions de per­son­nes, employ­ant 5000 lignes télé­phoniques.

Moral­ité : en péri­ode élec­torale tous ceux qui en ont les moyens louent des fichiers quelle que soit leur prove­nance. La nou­velle direc­tive RGPD (règle­ment général sur la pro­tec­tion des don­nées) pro­tègera par­tielle­ment le pub­lic sur l’utilisation de ces fichiers mais en cas de score sup­posé ser­ré, la ten­ta­tion d’utilisation mas­sive de vos don­nées per­son­nelles restera grande.

Crédit pho­to : Wiki­me­dia (cc)

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Téléchargement

Poubelle la vie :
un dossier exclusif

Cela dure depuis quinze ans et diffuse chaque soir tous les stéréotypes « progressistes » les plus éculés...
Après le dossier Yann Barthes, voici un dossier exclusif sur la série Plus belle la vie alias “Poubelle la vie”, machine de guerre idéologique du monde libéral libertaire.
Pour le recevoir rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66 %).

Derniers portraits ajoutés

Étienne Gernelle

PORTRAIT — « C’est le sys­tème de Franz. Il jette des gens dans un aquar­i­um puis il regarde com­ment ça se passe. » Entré au Point en 2001, Éti­enne Ger­nelle est une pure expéri­men­ta­tion de Franz-Olivi­er Gies­bert.

Michel Cymes

PORTRAIT — “Ani­ma­teur préféré des téléspec­ta­teurs” plusieurs années durant, le doc­teur Michel Cymes est une star de la vul­gar­i­sa­tion médi­cale, que ce soit sur le petit écran ou à la radio. Il est à nou­veau sur le devant de la scène à l’oc­ca­sion de l’épidémie de coro­n­avirus.

Christophe Barbier

PORTRAIT — Ex-Patron de L’Express (2006–2016), Christophe Bar­bi­er a ren­du omniprésents dans le débat pub­lic sa sil­hou­ette svelte et son écharpe rouge. Est-il vrai­ment de gauche, comme il l’a longtemps soutenu ?

Cyrille Eldin

PORTRAIT — Né au Ches­nay, près de Ver­sailles, en mai 1973, Cyrille Eldin est un acteur et ani­ma­teur français. Il accède à la célébrité en 2016, lorsqu’il rem­place Yann Barthès à la tête du « Petit Jour­nal » sur Canal Plus.

Christophe Alévêque

PORTRAIT — Né le 29 octo­bre 1963 au Creusot (71), Christophe Alévêque est un humoriste « engagé » à gauche. Il fait par­tie depuis 2016 du pool d’hu­moristes offi­ciels de France Inter, mis­sion­nés pour démolir, avec l’ar­gent du con­tribuable, les enne­mis poli­tiques et idéologiques de l’État social­iste.

"Le partage, c'est le secret du bonheur."

Sylvain Augier, reporter, animateur de radio et de télévision