L’utilisation par la société Cam­bridge Ana­lyt­i­ca de don­nées per­son­nelles récupérées via Face­book (avec le con­sen­te­ment de ce dernier, implicite ou explicite ?) a déjà été analysée ici. Mais la pra­tique d’achats de fichiers ciblés avait été large­ment util­isée par les cam­pagnes Oba­ma comme par la cam­pagne Macron en 2017. La Let­tre A du 21 mai 2018 a bien analysé le phénomène.

lire plus