Accueil | Actualités | Médias | Égypte : 20 journalistes d’Al-Jazeera bientôt jugés
Pub­lié le 2 février 2014 | Éti­quettes :

Égypte : 20 journalistes d’Al-Jazeera bientôt jugés

Vingt journalistes d'Al-Jazeera vont être jugés en Égypte dans les prochains jours, a annoncé le ministère public le 29 janvier.

Ces derniers sont accusés, pour seize d'entre eux, d'appartenir à une « organisation terroriste » et sont soupçonnés d'avoir « porté atteinte à l'unité nationale et la paix sociale », selon le parquet. Les quatre restants sont des étrangers : deux Britanniques, un Australien et un Néerlandais. Ils devront répondre de « collaboration avec [ces] Égyptiens » pour leur avoir fourni « de l'argent, des équipements, des informations » et pour avoir « diffusé de fausses nouvelles visant à informer le monde extérieur que le pays était en guerre civile ».

Seuls huit journalistes, dont le parquet n'a pas révélé l'identité, sont actuellement détenus par les autorités ; les 12 autres sont toujours recherchés. Ces troubles remontent à la destitution du président Mohamed Morsi en juillet dernier. Le nouveau pouvoir en place s'est alors prêté à une répression de ses partisans et n'a pas apprécié la couverture qu'en a faite Al-Jazeera.

Les autorités accusent la chaîne qatarie de connivence avec les Frères musulmans, déclarés depuis mouvement terroriste.

Puisque vous êtes là, une minute d’attention s’il vous plaît…

Appels aux dons

…nous avons une petite faveur à vous demander. Vous êtes chaque jour plus nombreux à nous lire. Le travail de l’Observatoire du journalisme (Ojim) est unique. Chaque jour nous contribuons à « vous informer sur ceux qui vous informent », à nous battre pour la liberté d’expression, pour le pluralisme dans les médias, contre les censures.

Tout ceci se fait avec une petite équipe motivée, certains sont bénévoles mais la plupart sont des journalistes indépendants ou des étudiants en journalisme qui sont rémunérés. La majorité des rédacteurs, le webmestre, le manager des réseaux sociaux, l’infographiste, le vidéaste, le dessinateur sont rémunérés. Nous aider c’est préserver notre indépendance et conforter une voix attaquée en justice par Ramzi Khiroun, numéro 2 du groupe Lagardère, pour nous faire taire. Votre don est éligible à un reçu fiscal de 66%. Un don de 50 € ne vous coûtera que 16 €. Un don de 100 € vous revient à 33 €. Un don même minime est un encouragement, cela ne vous prend qu’une minute. D’avance merci !

Claude Chollet
Président de l'Ojim

Share This