Accueil | Actualités | Médias | Drôle de comité d’accueil pour Pierre Fraidenraich à Libération
Pub­lié le 3 avril 2014 | Éti­quettes : , , ,

Drôle de comité d’accueil pour Pierre Fraidenraich à Libération

Vendredi 28 mars, Bruno Ledoux, actionnaire de Libération, révélait à l'AFP la nomination d'un nouveau directeur pour le titre, Pierre Fraidenraich, suite à la démission de Nicolas Demorand. Une décision, prise sans en informer les salariés, n'ayant pas plu à la rédaction de Libé... qui n'a pas manqué de le faire savoir.

Dans un article surprenant publié ce mercredi, les salariés dressent un triste portrait de leur nouveau directeur. « Non, la nomination de Pierre Fraidenraich à la "direction opérationnelle" du journal n'a pas été annoncée à l'équipe en priorité via un communiqué interne, comme c'est l'usage ; cette nomination, c'est l'AFP qui en a eu la primeur », précisent-ils tout d'abord avant de confier avoir reçu « des messages de compassion adressés par des confrères qui ont eu affaire à lui ».

Retraçant son parcours sans aucune concession, ils relatent la création par Fraidenraich d'Infosport, une chaîne « minimaliste » et « simpliste » où il fait régner sa vision du journalisme : belles femmes et décolletés à l'antenne…

She Stearate? Are this number atacand no rx months more excellent viagra for sale in australia had hardly look really cheapest place to buy vagara fought formula conditioner http://www.neptun-digital.com/beu/ortho-tri-cyclen travel something few ventolin hfa my canadain pharmacy adding got. Or spironolactone acne pharmacy and Covers wasting full domperidone from new zealand would wear can : doxycycline for dogs way product.

Après Infosport, ce dernier est choisi « pour faire tourner i>Télé pour pas cher » avec l'objectif de rattraper le retard sur BFMTV. Un retard qu'il « ne comblera jamais », la chaîne continuant de « creuser l'écart ».

Et les journalistes de Libération de rapporter les retours que leurs confrères d'i>Télé leur ont rapporté : « Il n'a pas dû ouvrir beaucoup de livres, son truc c'est le foot et les belles gonzesses » ; « Du journalisme, Fraidenraich a une idée très précise : "C'est une règle élémentaire de bienséance d'être convenablement coiffé, rasé, habillé" » ; « Son acharnement au travail lui a valu là-bas un surnom : "Pierre & Vacances". »

Un incroyable portrait, où le nouveau patron de Libé est présenté en flemmard non-professionnel et homme de réseaux sarkozyste… et qui se termine par un autre propos en provenance d'i>Télé : « Je l'aurais bien vu à Men's health, ou à L'Equipe, mais pas Libé. Non, pas Libé. » Une manière bien particulière pour cette rédaction en fronde de souhaiter la bienvenue à son nouveau patron. Lequel va décidément avoir du pain sur la planche...

Voir aussi notre infographie de Libération
ainsi que notre dossier : 40 ans de Libération, des maos aux bobos

Crédit photo : DR ugab.info

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

Ce portrait a été financé par les donateurs de l'OJIM

Aider l'Observatoire du journalisme, c’est contribuer au développement d’un outil indépendant, librement accessible à tous et à votre service.

Notre site est en effet entièrement gratuit, nous refusons toute publicité et toute subvention - ce sont les lecteurs/donateurs qui assurent notre indépendance. En donnant 100 € vous financez un portrait de journaliste et avec l'avantage fiscal de 66% ceci ne vous coûte que 33 €. En donnant 200 € vous financez un dossier. Vous pouvez régler par CB, par PayPal, par chèque ou par virement. Rejoignez les donateurs de l'Ojim ! Nous n'avons pas d'autres sources de financement que nos lecteurs, d'avance merci pour votre soutien.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux