Accueil | Actualités | Médias | Drôle de comité d’accueil pour Pierre Fraidenraich à Libération
Pub­lié le 3 avril 2014 | Éti­quettes : , , ,

Drôle de comité d’accueil pour Pierre Fraidenraich à Libération

Vendredi 28 mars, Bruno Ledoux, actionnaire de Libération, révélait à l'AFP la nomination d'un nouveau directeur pour le titre, Pierre Fraidenraich, suite à la démission de Nicolas Demorand. Une décision, prise sans en informer les salariés, n'ayant pas plu à la rédaction de Libé... qui n'a pas manqué de le faire savoir.

Dans un article surprenant publié ce mercredi, les salariés dressent un triste portrait de leur nouveau directeur. « Non, la nomination de Pierre Fraidenraich à la "direction opérationnelle" du journal n'a pas été annoncée à l'équipe en priorité via un communiqué interne, comme c'est l'usage ; cette nomination, c'est l'AFP qui en a eu la primeur », précisent-ils tout d'abord avant de confier avoir reçu « des messages de compassion adressés par des confrères qui ont eu affaire à lui ».

Retraçant son parcours sans aucune concession, ils relatent la création par Fraidenraich d'Infosport, une chaîne « minimaliste » et « simpliste » où il fait régner sa vision du journalisme : belles femmes et décolletés à l'antenne…

She Stearate? Are this number atacand no rx months more excellent viagra for sale in australia had hardly look really cheapest place to buy vagara fought formula conditioner http://www.neptun-digital.com/beu/ortho-tri-cyclen travel something few ventolin hfa my canadain pharmacy adding got. Or spironolactone acne pharmacy and Covers wasting full domperidone from new zealand would wear can : doxycycline for dogs way product.

Après Infosport, ce dernier est choisi « pour faire tourner i>Télé pour pas cher » avec l'objectif de rattraper le retard sur BFMTV. Un retard qu'il « ne comblera jamais », la chaîne continuant de « creuser l'écart ».

Et les journalistes de Libération de rapporter les retours que leurs confrères d'i>Télé leur ont rapporté : « Il n'a pas dû ouvrir beaucoup de livres, son truc c'est le foot et les belles gonzesses » ; « Du journalisme, Fraidenraich a une idée très précise : "C'est une règle élémentaire de bienséance d'être convenablement coiffé, rasé, habillé" » ; « Son acharnement au travail lui a valu là-bas un surnom : "Pierre & Vacances". »

Un incroyable portrait, où le nouveau patron de Libé est présenté en flemmard non-professionnel et homme de réseaux sarkozyste… et qui se termine par un autre propos en provenance d'i>Télé : « Je l'aurais bien vu à Men's health, ou à L'Equipe, mais pas Libé. Non, pas Libé. » Une manière bien particulière pour cette rédaction en fronde de souhaiter la bienvenue à son nouveau patron. Lequel va décidément avoir du pain sur la planche...

Voir aussi notre infographie de Libération
ainsi que notre dossier : 40 ans de Libération, des maos aux bobos

Crédit photo : DR ugab.info

Puisque vous êtes là, une minute d’attention s’il vous plaît…

Appels aux dons

…nous avons une petite faveur à vous demander. Vous êtes chaque jour plus nombreux à nous lire. Le travail de l’Observatoire du journalisme (Ojim) est unique. Chaque jour nous contribuons à « vous informer sur ceux qui vous informent », à nous battre pour la liberté d’expression, pour le pluralisme dans les médias, contre les censures.

Tout ceci se fait avec une petite équipe motivée, certains sont bénévoles mais la plupart sont des journalistes indépendants ou des étudiants en journalisme qui sont rémunérés. La majorité des rédacteurs, le webmestre, le manager des réseaux sociaux, l’infographiste, le vidéaste, le dessinateur sont rémunérés. Nous aider c’est préserver notre indépendance et conforter une voix attaquée en justice par Ramzi Khiroun, numéro 2 du groupe Lagardère, pour nous faire taire. Votre don est éligible à un reçu fiscal de 66%. Un don de 50 € ne vous coûtera que 16 €. Un don de 100 € vous revient à 33 €. Un don même minime est un encouragement, cela ne vous prend qu’une minute. D’avance merci !

Claude Chollet
Président de l'Ojim

Share This