Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Libération a un nouveau directeur

1 avril 2014

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | Veille médias | Libération a un nouveau directeur

Libération a un nouveau directeur

1 avril 2014

Temps de lecture : < 1 minute

Le poste était vacant depuis la démission de Nicolas Demorand, en février dernier. Pierre Fraidenraich vient d’être nommé directeur opérationnel de Libération par les actionnaires.

Cet ancien d’i>Télé, passé par France 3, avait été présen­té aux salariés le mois dernier comme étant un « vrai pro­fes­sion­nel ». Pierre Fraiden­raich, 48 ans, a fait ses débuts comme reporter sur la Cinq avant de rejoin­dre France 3 comme chef des reportages de « Soir 3 ». Il a ensuite présen­té le « 12/13 » puis, en 1998, il a fondé Infos­port. En 2004, il a pris la direc­tion de la chaîne d’in­for­ma­tion sportive avant de devenir, qua­tre ans plus tard, directeur général d’i>Télé, autre fil­iale du groupe Canal+. En 2012, il est rem­placé par Cécil­ia Rague­neau et devient directeur des acqui­si­tions du sport de Canal +.

« Je suis totale­ment ravi de ce poste », a‑t-il déclaré à l’AFP. Et celui-ci d’en­tamer son speech d’ar­rivée : « Libéra­tion est un grand jour­nal, qui a un avenir, et doit s’in­scrire dans un écosys­tème média dig­i­tal glob­al. Le jour­nal est au cœur du pro­jet mais nous devons pass­er de ‘Libé’ à ‘Planète Libé’, avec une gamme de con­tenu dédiés à sa com­mu­nauté pour relever le défi de sa profitabilité. »

Pour Bruno Ledoux, prési­dent du Con­seil de sur­veil­lance, « Pierre Fraiden­raich a un pro­fil de jour­nal­iste mais aus­si un pro­fil entre­pre­neur­ial, car il a dirigé plusieurs entre­pris­es, ce qui n’é­tait pas le cas de Nico­las Demor­and. Et il a redressé iTélé, qui était déficitaire ». 

Quant aux jour­nal­istes de Libéra­tion, ces derniers n’é­taient pas au courant de cette nom­i­na­tion et ne l’ont apprise qu’une fois celle-ci effective…

Voir notre infographie de Libération ainsi que notre dossier : 40 ans de Libération, des maos aux bobos

Crédit pho­to : DR ugab.info

Voir aussi

Cet article vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Vidéos à la une

Derniers portraits ajoutés