Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Des journalistes couvrent la manif pour tous… avec des gardes du corps !
Publié le 

6 octobre 2014

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Des journalistes couvrent la manif pour tous… avec des gardes du corps !

Des journalistes couvrent la manif pour tous… avec des gardes du corps !

À force d’être régulièrement pris à partie, les journalistes travaillent-ils désormais avec des gardes du corps ? C’est ce que semblent indiquer plusieurs témoignages de manifestants ayant défilé hier à Paris à l’appel de la « Manif pour tous ».

Les voitures de presse avaient toutes été rassem­blées à l’avant du cortège, séparées des man­i­fes­tants par un cor­don de sécu­rité. Cer­tains jour­nal­istes étaient équipés de casques ; d’autres, donc, de gardes du corps… L’un d’eux a pris ces pho­tos éton­nantes que nous pub­lions.

Deux journalistes de i data-lazy-src=
Deux journalistes de i data-lazy-src=

L’Ojim avait déjà recueil­li des témoignages de cette curieuse pra­tique lors des man­i­fes­ta­tions pro-pales­tini­enne de cet été. Apparem­ment, la pra­tique se généralise.

Il est vrai que depuis quelques années, les jour­nal­istes ne peu­vent plus exercer leur tra­vail sans un cer­tain risque. Dès qu’ils appa­rais­sent dans un lieu où s’exprime une colère, ils sont sys­té­ma­tique­ment insultés, moqués, voire molestés, que ce soit par des mil­i­tants UMP, par des mil­i­tants du Front de Gauche, par les « Bon­nets Rouges », par la « Manif pour tous », par les man­i­fes­tants de « Jour de Colère », par des chauf­feurs de taxi en grève ou par les man­i­fes­tants du port de Rouen (liste non exhaus­tive).

Des gardes du corps sont certes aptes à assur­er la sécu­rité physique des jour­nal­istes mais ils ne résoudront pas un prob­lème sur lequel ces derniers ne sem­blent pas vouloir se pencher : pourquoi ce divorce et cette hos­til­ité ? Pourquoi les jour­nal­istes sont-ils mis dans le même sac que les poli­tiques ? Pourquoi sont-ils soupçon­nés de présen­ter l’information de manière par­ti­sane ? Pourquoi sont-ils accusés de relay­er les intérêts et les points de vue des pou­voirs en place ? Pourquoi ce qu’ils écrivent ou fil­ment provoque-t-il autant de colère ? Autant de ques­tions que les gardes du corps, aus­si effi­caces soient-ils, ne résoudront mal­heureuse­ment pas… En atten­dant, le sym­bole est élo­quent de cette rup­ture totale entre eux et le « peu­ple ».

Crédit pho­to : Ojim (cc)

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Téléchargement

Poubelle la vie :
un dossier exclusif

Cela dure depuis quinze ans et diffuse chaque soir tous les stéréotypes « progressistes » les plus éculés...
Après le dossier Yann Barthes, voici un dossier exclusif sur la série Plus belle la vie alias “Poubelle la vie”, machine de guerre idéologique du monde libéral libertaire.
Pour le recevoir rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66 %).

Derniers portraits ajoutés

Étienne Gernelle

PORTRAIT — « C’est le sys­tème de Franz. Il jette des gens dans un aquar­i­um puis il regarde com­ment ça se passe. » Entré au Point en 2001, Éti­enne Ger­nelle est une pure expéri­men­ta­tion de Franz-Olivi­er Gies­bert.

Michel Cymes

PORTRAIT — “Ani­ma­teur préféré des téléspec­ta­teurs” plusieurs années durant, le doc­teur Michel Cymes est une star de la vul­gar­i­sa­tion médi­cale, que ce soit sur le petit écran ou à la radio. Il est à nou­veau sur le devant de la scène à l’oc­ca­sion de l’épidémie de coro­n­avirus.

Christophe Barbier

PORTRAIT — Ex-Patron de L’Express (2006–2016), Christophe Bar­bi­er a ren­du omniprésents dans le débat pub­lic sa sil­hou­ette svelte et son écharpe rouge. Est-il vrai­ment de gauche, comme il l’a longtemps soutenu ?

Cyrille Eldin

PORTRAIT — Né au Ches­nay, près de Ver­sailles, en mai 1973, Cyrille Eldin est un acteur et ani­ma­teur français. Il accède à la célébrité en 2016, lorsqu’il rem­place Yann Barthès à la tête du « Petit Jour­nal » sur Canal Plus.

Christophe Alévêque

PORTRAIT — Né le 29 octo­bre 1963 au Creusot (71), Christophe Alévêque est un humoriste « engagé » à gauche. Il fait par­tie depuis 2016 du pool d’hu­moristes offi­ciels de France Inter, mis­sion­nés pour démolir, avec l’ar­gent du con­tribuable, les enne­mis poli­tiques et idéologiques de l’État social­iste.

"Le partage, c'est le secret du bonheur."

Sylvain Augier, reporter, animateur de radio et de télévision