Accueil | Actualités | Médias | Dépôt de plaintes contre les GAFAM, la Quadrature du Net avance
Pub­lié le 13 juin 2018 | Éti­quettes : , , ,

Dépôt de plaintes contre les GAFAM, la Quadrature du Net avance

En avril 2018, nous vous avions parlé de l’offensive de la Quadrature du Net face aux GAFAM. Une initiative qu’avait soutenue l’Observatoire du journalisme. Trois mois plus tard les choses ont avancé.

12 000 mandats reçus

L’association indique avoir reçu plus de 12 000 mandats (dont celui de l’Ojim) pour attaquer les GAFAM dans le cadre de l’entrée en application de la RGPD.

Cinq plaintes ont été déposées fin mai 2018 auprès de la CNIL. Ces plaintes concernent sept services (Facebook, Google Search, Gmail, Youtube, iOS, Amazon et LinkedIn) sur les douze annoncés précédemment, les cinq services restant seront instruits plus tard (Android, Instagram, Outlook, Skype et WhatsApp dans l’ordre alphabétique).

Les plaintes sont visibles ici :

Ces plaintes seront sans doute instruites en Irlande où les sociétés ont leur siège social européen pour des raisons fiscales.

Ceux qui veulent suivre les activités de la Quadrature peuvent s’inscrire ici https://lists.laquadrature.net/cgi-bin/mailman/listinfo/actu

Tant que vous êtes ici...

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

L’Ojim est là pour vous aider à vous guider dans le monde opaque et souvent univoque des médias.

Contrairement à beaucoup, nous avons choisi une formule gratuite qui permet de mettre nos informations à la disposition de tous, indépendamment de leurs moyens. L’Observatoire est totalement indépendant, libre de toute publicité, de toute subvention, de tous actionnaires. Ce qui nous permet de donner une voix à ceux qui sont rarement entendus. Ce qui nous différencie de nombreux médias à un moment où la loyauté de l’information devient cruciale. Votre contribution, modeste ou importante, sert directement à régler la partie technique du site et à rémunérer nos rédacteurs. Chaque don bénéficie d’un reçu fiscal de 66%. Un don de 100 € ne vous coûtera que 33 €. Merci de votre soutien.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux