Ojim.fr
PUBLICATIONS
Yann Barthès, Dilcrah, Netflix, Frontex, Bellingcat... Découvrez les publications papier et numériques de l'Observatoire du journalisme.
→ En savoir plus
PUBLICATIONS
Yann Barthès, Dilcrah, Netflix, Frontex, Bellingcat... Découvrez les publications papier et numériques de l'Observatoire du journalisme.
→ En savoir plus
Décès d’Éveline Baylet, figure emblématique de La Dépêche du Midi

10 novembre 2014

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Décès d’Éveline Baylet, figure emblématique de La Dépêche du Midi

Décès d’Éveline Baylet, figure emblématique de La Dépêche du Midi

Temps de lecture : 2 minutes

Évelyne-Jean Baylet, grande figure de la presse quotidienne régionale, s’est éteinte jeudi dernier à l’âge de 101 ans.

Mme Baylet a dirigé le groupe La Dépêche du Midi pen­dant plus de 50 ans après avoir épousé, au début de la Sec­onde guerre mon­di­ale, Jean Baylet, qui en était le pro­prié­taire. Elle a repris le groupe en 1959, après la mort pré­maturée de son mari, tout en main­tenant la ligne « gauche rad­i­cale » du jour­nal. Son fils, Jean-Michel Baylet, est d’ailleurs prési­dent du Par­ti rad­i­cal de gauche.

La Dépêche a ren­du jeu­di un hom­mage à « une grande dame, intel­li­gente et courageuse, comme l’avait qual­i­fiée François Mit­ter­rand, dont la dis­pari­tion plonge La Dépêche dans le deuil et l’é­mo­tion. Car sous sa direc­tion se sont en effet écrites au jour le jour des pages qui embrassent plus d’un demi-siè­cle d’une his­toire riche en événe­ments, poli­tiques, économiques, cul­turels ou médiatiques ».

Née à Bat­na (Algérie) en 1913, elle fut maire de Valence-d’A­gence de 1959 à 1977 ain­si que la pre­mière femme prési­dente d’un con­seil général, celui de Tarn-et-Garonne, de 1970 à 1982. « Sa dis­cré­tion con­trastait avec sa très grande influ­ence et son autorité sur la presse régionale », a expliqué Jean-Clé­ment Tex­i­er, grand spé­cial­iste du secteur, avant d’a­jouter qu’« avec les familles Bujon au Midi libre et Lemoine, pro­prié­taire de Sud Ouest, la famille Baylet a incar­né les valeurs de la presse quo­ti­di­enne dans le Sud-Ouest ».

Lorsqu’au début des années 2000, le groupe Le Monde a racheté le Midi Libre et s’in­téres­sait à La Dépêche du Midi, Éve­line-Jean Baylet a tout fait pour main­tenir le groupe entre les mains de la famille. Après avoir été reven­du au groupe Sud Ouest, le Midi Libre est finale­ment devenu pro­priété des Baylet (alliés au groupe Cen­tre-France) en 2014, leur offrant ain­si un accès à la Méditerranée.

Aujour­d’hui, avec un chiffre d’af­faires de 137 mil­lions d’eu­ros, La Dépêche du Midi est l’un des rares jour­naux à être tou­jours rentable. Le quo­ti­di­en toulou­sain vend 160 000 exem­plaires par jour en moyenne.

Crédit pho­to : DR