Accueil | Actualités | Médias | [Rediffusion] Débat Clinton/Trump : la grosse manip des médias
Pub­lié le 27 décembre 2016 | Éti­quettes :

[Rediffusion] Débat Clinton/Trump : la grosse manip des médias

Dans la nuit du lundi 26 au mardi 27 septembre (heure française) avait lieu le premier débat télévisé entre Donald Trump et Hillary Clinton. Très attendue, cette confrontation a été également l'occasion de confirmer le penchant des grands médias, américains comme français, en faveur de la candidate démocrate.

En témoigne l'intense campagne médiatique qui a suivi le débat, pourtant assez équilibré, entre les deux prétendants à la Maison blanche. S'appuyant sur un résultat douteux, à chaud, publié par CNN et attestant que près de 62 % des téléspectateurs avaient été conquis par Clinton, les médias américains, servilement relayés par les médias français, ont été formels : Clinton est la grande gagnante de ce premier duel au sommet.

Le sondage de CNN a été réalisé par la chaîne américaine et par ORC. Problème : les téléspectateurs de la chaîne d'information sont majoritairement démocrates. Le sondage était donc, fatalement, biaisé et ne peut ainsi revendiquer aucune fiabilité. Cela n'a pas empêché la presse « mainstream » brocardée par Trump, de sauter sur cette formidable occasion d'influencer l'opinion. Voyez, par exemple, ce que nous dit RTL : « Le résultat est clair. La victoire sans appel. Le premier débat télévisé entre les deux prétendants à la Maison Blanche a eu lieu dans la nuit du lundi au mardi 27 septembre et d'après un premier sondage réalisé par CNN et ORC, Hillary Clinton est la grande gagnante de la soirée. » Le vocabulaire utilisé ne laisse, en effet, aucune place au doute....

Tous donnent le milliardaire gagnant

Cliquez pour agrandir

Mais si l'on y regarde de plus près, non seulement ce sondage n'a aucune valeur informative, mais en plus il est... minoritaire. Certes, les autres sondages réalisés à l'issue de ce débat n'ont pas plus de crédibilité en soi, mais ils révèlent néanmoins que l'opinion est au mieux partagée, au pire... favorable à Trump. Qu'il s'agisse des sondages en ligne du Times, de CBS New York, de Drudge Poll, de CNBC, du Hill ou encore de la FOX, tous donnent le milliardaire gagnant, parfois avec une écrasante majorité de plus de 70 voire 80 %.

Sur le site américain Infowars, on peut d'ailleurs trouver une impressionnante liste de sondages issus de journaux nationaux comme de quotidiens locaux qui donnent Donald Trump largement vainqueur : voir la liste.

Comme le souligne le site d'informations, « sur plus de 30 sites étudiés, Hillary (Clinton, ndlr) n'a gagné que ceux du NBC Nouvelles, du WCVB (Boston) et le sondage CNN / ORC ». On est loin, bien loin, de l'image véhiculée jusqu'alors par les grands médias, que Trump n'a de cesse d'accuser de favoritisme envers sa concurrente à l'investiture suprême.

De quoi s'interroger sur le manque de recul des médias américains et français qui, avec cette information relayée un peu trop vite et sans aucune mise en perspective, ont semble-t-il pris leurs désirs pour des réalités.

Tant que vous êtes ici...

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

L’Ojim est là pour vous aider à vous guider dans le monde opaque et souvent univoque des médias.

Contrairement à beaucoup, nous avons choisi une formule gratuite qui permet de mettre nos informations à la disposition de tous, indépendamment de leurs moyens. L’Observatoire est totalement indépendant, libre de toute publicité, de toute subvention, de tous actionnaires. Ce qui nous permet de donner une voix à ceux qui sont rarement entendus. Ce qui nous différencie de nombreux médias à un moment où la loyauté de l’information devient cruciale. Votre contribution, modeste ou importante, sert directement à régler la partie technique du site et à rémunérer nos rédacteurs. Chaque don bénéficie d’un reçu fiscal de 66%. Un don de 100 € ne vous coûtera que 33 €. Merci de votre soutien.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux