Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
[Rediffusion] Débat Clinton/Trump : la grosse manip des médias

27 décembre 2016

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | [Rediffusion] Débat Clinton/Trump : la grosse manip des médias

[Rediffusion] Débat Clinton/Trump : la grosse manip des médias

Dans la nuit du lundi 26 au mardi 27 septembre (heure française) avait lieu le premier débat télévisé entre Donald Trump et Hillary Clinton. Très attendue, cette confrontation a été également l’occasion de confirmer le penchant des grands médias, américains comme français, en faveur de la candidate démocrate.

En témoigne l’in­tense cam­pagne médi­a­tique qui a suivi le débat, pour­tant assez équili­bré, entre les deux pré­ten­dants à la Mai­son blanche. S’ap­puyant sur un résul­tat dou­teux, à chaud, pub­lié par CNN et attes­tant que près de 62 % des téléspec­ta­teurs avaient été con­quis par Clin­ton, les médias améri­cains, servile­ment relayés par les médias français, ont été formels : Clin­ton est la grande gag­nante de ce pre­mier duel au som­met.

Le sondage de CNN a été réal­isé par la chaîne améri­caine et par ORC. Prob­lème : les téléspec­ta­teurs de la chaîne d’in­for­ma­tion sont majori­taire­ment démoc­rates. Le sondage était donc, fatale­ment, biaisé et ne peut ain­si revendi­quer aucune fia­bil­ité. Cela n’a pas empêché la presse « main­stream » bro­cardée par Trump, de sauter sur cette for­mi­da­ble occa­sion d’in­flu­encer l’opin­ion. Voyez, par exem­ple, ce que nous dit RTL : « Le résul­tat est clair. La vic­toire sans appel. Le pre­mier débat télévisé entre les deux pré­ten­dants à la Mai­son Blanche a eu lieu dans la nuit du lun­di au mar­di 27 sep­tem­bre et d’après un pre­mier sondage réal­isé par CNN et ORC, Hillary Clin­ton est la grande gag­nante de la soirée. » Le vocab­u­laire util­isé ne laisse, en effet, aucune place au doute.…

Tous donnent le milliardaire gagnant

Cliquez pour agrandir

Mais si l’on y regarde de plus près, non seule­ment ce sondage n’a aucune valeur infor­ma­tive, mais en plus il est… minori­taire. Certes, les autres sondages réal­isés à l’is­sue de ce débat n’ont pas plus de crédi­bil­ité en soi, mais ils révè­lent néan­moins que l’opin­ion est au mieux partagée, au pire… favor­able à Trump. Qu’il s’agisse des sondages en ligne du Times, de CBS New York, de Drudge Poll, de CNBC, du Hill ou encore de la FOX, tous don­nent le mil­liar­daire gag­nant, par­fois avec une écras­ante majorité de plus de 70 voire 80 %.

Sur le site améri­cain Infowars, on peut d’ailleurs trou­ver une impres­sion­nante liste de sondages issus de jour­naux nationaux comme de quo­ti­di­ens locaux qui don­nent Don­ald Trump large­ment vain­queur : voir la liste.

Comme le souligne le site d’in­for­ma­tions, « sur plus de 30 sites étudiés, Hillary (Clin­ton, ndlr) n’a gag­né que ceux du NBC Nou­velles, du WCVB (Boston) et le sondage CNN / ORC ». On est loin, bien loin, de l’im­age véhiculée jusqu’alors par les grands médias, que Trump n’a de cesse d’ac­cuser de favoritisme envers sa con­cur­rente à l’in­vesti­ture suprême.

De quoi s’in­ter­roger sur le manque de recul des médias améri­cains et français qui, avec cette infor­ma­tion relayée un peu trop vite et sans aucune mise en per­spec­tive, ont sem­ble-t-il pris leurs désirs pour des réal­ités.

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Les réseaux Soros
et la "société ouverte" :
un dossier exclusif

Tout le monde parle des réseaux de George Soros, cet influent Américain d’origine hongroise qui consacre chaque année un milliard de dollars pour étendre la mondialisation libérale libertaire.

En effet, derrière un discours "philanthropique" se cache une entreprise à l'agenda et aux objectifs politiques bien précis. Mais quelle est l’étendue de ce réseau ?

Pour recevoir notre dossier rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66% de votre don).

Derniers portraits ajoutés

Nicolas Beytout

PORTRAIT — Groupe de Bilder­berg, Le Siè­cle, Medef, Com­mis­sion Tri­latérale, ami intime de Nico­las Sarkozy, petit-fils de l’ancienne pro­prié­taire des Échos, Nico­las Beytout est LE porte-voix de la pen­sée unique mon­di­al­iste dans les médias.

Sonia Devillers

PORTRAIT — Née le 31 jan­vi­er 1975, Sonia Dev­illers est la fille de l’architecte Chris­t­ian Dev­illers. Jour­nal­iste sur France Inter, anci­enne du Figaro, elle s’occupe de cul­ture et des médias sur le ser­vice pub­lic et est en même temps la voix de la bobosphère, tou­jours prête à pour­fendre les « fachos » de Valeurs Actuelles et à offrir un refuge com­plaisant à Aude Lancelin, patronne d’un Média en pleine tour­mente.

Laurent Ruquier

PORTRAIT — Lau­rent Ruquier est né le 24 févri­er 1963 au Havre (Seine-Mar­itime). Tour à tour ani­ma­teur, présen­ta­teur, humoriste, pro­duc­teur et directeur de théâtre, Lau­rent Ruquier est omniprésent dans le Paysage audio­vi­suel français (PAF).

Michel Denisot

PORTRAIT — Michel Denisot est né en avril 1945 à Buzançais en Indre, il est jour­nal­iste, pro­duc­teur et ani­ma­teur de télévi­sion, il a égale­ment été prési­dent de deux clubs de foot­ball français.

Laetitia Avia

PORTRAIT — Laeti­tia Avia : « Kara­ba la sor­cière, pourquoi es-tu si méchante ? » Née en 1985 à Livry-Gar­gan de par­ents togo­lais, Laëti­tia Avia a con­nu le par­cours qui fait l’orgueil d’une République s’efforçant pénible­ment de main­tenir un sem­blant d’apparences méri­to­cra­tiques.