Accueil | Actualités | Médias | Dassault : Mediapart autorisé à laisser les enregistrements en ligne
Pub­lié le 24 octobre 2013 | Éti­quettes : , , , ,

Dassault : Mediapart autorisé à laisser les enregistrements en ligne

Alors que Serge Dassault avait demandé à la justice le retrait des enregistrements – censés prouver la corruption électorale à Corbeil-Essonnes – mis en ligne par Médiapart le 15 septembre dernier, celle-ci vient d’autoriser le site d’Edwy Plenel à les maintenir.

Dans ces enregistrements clandestins, on entend l’ancien maire de la ville déclarer qu’il a déjà « tout payé » (pour acheter des voix, selon Médiapart). « Là, je ne peux plus rien donner. Je ne peux plus rien sortir, c'est interdit (...) Je suis surveillé par la police (…) donc je ne donne plus un sou à qui que ce soit », ajoutait-il.

Pour Fabrice Arfi, journaliste à Médiapart, il s’agit là de la « preuve définitive » de la « corruption électorale » à Corbeil-Essonnes. L’industriel, propriétaire du Figaro, avait demandé, le 8 octobre, le retrait de ces enregistrements clandestins, invoquant le « respect de sa vie privée ». Mais la justice en a décidé autrement. Le tribunal de grande instance de Paris a autorisé ce vendredi Médiapart à les laisser en ligne.

Voir aussi : Portait - Edwy Plenel, trotskyste un jour, trotskyste toujours ?

Crédit photo : ssaanen via Flickr (cc)

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

Ce portrait a été financé par les donateurs de l'OJIM

Aider l'Observatoire du journalisme, c’est contribuer au développement d’un outil indépendant, librement accessible à tous et à votre service.

Notre site est en effet entièrement gratuit, nous refusons toute publicité et toute subvention - ce sont les lecteurs/donateurs qui assurent notre indépendance. En donnant 100 € vous financez un portrait de journaliste et avec l'avantage fiscal de 66% ceci ne vous coûte que 33 €. En donnant 200 € vous financez un dossier. Vous pouvez régler par CB, par PayPal, par chèque ou par virement. Rejoignez les donateurs de l'Ojim ! Nous n'avons pas d'autres sources de financement que nos lecteurs, d'avance merci pour votre soutien.

5% récolté
Objec­tif : mars 2019 ! Nous avons récolté 100,00€ sur 2.000,00€. Vous appré­ciez notre tra­vail ? Rejoignez les dona­teurs de l’Ojim !

Suivez-nous sur les réseaux sociaux