Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Dassault demande le retrait des enregistrements de Médiapart

10 octobre 2013

Temps de lecture : < 1 minute

Accueil | Veille médias | Dassault demande le retrait des enregistrements de Médiapart

Dassault demande le retrait des enregistrements de Médiapart

Accueil | Veille médias | Dassault demande le retrait des enregistrements de Médiapart

Dassault demande le retrait des enregistrements de Médiapart

10 octobre 2013

Médiapart avait mis en ligne, le 15 septembre dernier, trois enregistrements clandestins qui dateraient de novembre 2012 et dans lesquels on entendait Serge Dassault, industriel, sénateur et surtout ancien maire de Corbeil-Essonnes, avouer avoir acheter des voix pour faire élire son successeur à la mairie de la ville.

Ce mar­di 8 octo­bre, le mil­liar­daire pro­prié­taire du Figaro a demandé à la jus­tice d’ordonner le retrait des enreg­istrements, invo­quant… la pro­tec­tion de sa vie privée. Le tri­bunal de grande instance de Paris a mis sa déci­sion en délibéré au 18 octobre.

Fab­rice Arfi, jour­nal­iste à Médi­a­part, a déclaré à la barre être venu « avec la preuve défini­tive » de la « cor­rup­tion élec­torale » à Cor­beil-Essonnes, ajoutant que « le jour­nal­isme n’[était] pas un délit ». Pour l’avocat de l’in­dus­triel, Me Jean Veil, Médi­a­part n’a pub­lié que « la copie servile » de l’article du Canard Enchaîné, du Parisien et de Libéra­tion, qui avaient déjà retran­scrit fin 2012 des extraits de ces enreg­istrements. Celui-ci a égale­ment dénon­cé une « cam­pagne de déstabilisation ».

Crédit pho­to : UMP Pho­tos via Flickr (cc)

Voir aussi

Cet article vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Derniers portraits ajoutés