Chute historique des ventes pour le Canard Enchaîné

Télécharger en PDF

L’hebdomadaire satirique Le Canard Enchaîné aurait, selon PresseNews, perdu 4 % de ses ventes au numéro sur l’année 2012. Une première depuis trente ans.

Ainsi les ventes par semaine seraient-elles passées de 470 000 à 450 000 exemplaires. Et le premier trimestre 2013 n’est guère mieux, loin de là. Selon Michel Gaillard, PDG des Éditions Maréchal qui éditent le journal, les ventes auraient chuté de 10 à 15 %.

Certains justifient ce recul par la platitude de la campagne électorale de 2012 et le manque de personnalité du président Hollande par rapport à Sarkozy. « La campagne présidentielle de 2012 a été morne et le président Hollande est beaucoup plus lisse que Nicolas Sarkozy », a ainsi jugé un connaisseur du Canard, pour PresseNews.

On évoque également le manque d’investissement de l’hebdomadaire satirique dans le domaine numérique. Aucune stratégie n’a d’ailleurs été établie sur ce point et, pendant que Mediapart multiplie les révélations et les scoops sur la toile, Le Canard Enchaîné est à la traîne.

Néanmoins, le résultat net semble rester stable avec environ 4 millions d’euros pour 2012 – sur un chiffre d’affaires de 30 millions d’euros.
Crédit photo : montage Ojim (cc)

Voir aussi l’infographie que nous avons consacrée au Canard Enchaîné

Nouvelle infographie : le Canard Enchaîné