Accueil | Actualités | Médias | Chute historique des ventes pour le Canard Enchaîné
Pub­lié le 11 juillet 2013 | Éti­quettes : ,

Chute historique des ventes pour le Canard Enchaîné

L’hebdomadaire satirique Le Canard Enchaîné aurait, selon PresseNews, perdu 4 % de ses ventes au numéro sur l’année 2012. Une première depuis trente ans.

Ainsi les ventes par semaine seraient-elles passées de 470 000 à 450 000 exemplaires. Et le premier trimestre 2013 n’est guère mieux, loin de là. Selon Michel Gaillard, PDG des Éditions Maréchal qui éditent le journal, les ventes auraient chuté de 10 à 15 %.

Certains justifient ce recul par la platitude de la campagne électorale de 2012 et le manque de personnalité du président Hollande par rapport à Sarkozy. « La campagne présidentielle de 2012 a été morne et le président Hollande est beaucoup plus lisse que Nicolas Sarkozy », a ainsi jugé un connaisseur du Canard, pour PresseNews.

On évoque également le manque d’investissement de l’hebdomadaire satirique dans le domaine numérique. Aucune stratégie n’a d’ailleurs été établie sur ce point et, pendant que Mediapart multiplie les révélations et les scoops sur la toile, Le Canard Enchaîné est à la traîne.

Néanmoins, le résultat net semble rester stable avec environ 4 millions d’euros pour 2012 – sur un chiffre d’affaires de 30 millions d’euros.
Crédit photo : montage Ojim (cc)

Voir aussi l’infographie que nous avons consacrée au Canard Enchaîné

Nouvelle infographie : le Canard Enchaîné

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

Ce portrait a été financé par les donateurs de l'OJIM

Aider l'Observatoire du journalisme, c’est contribuer au développement d’un outil indépendant, librement accessible à tous et à votre service.

Notre site est en effet entièrement gratuit, nous refusons toute publicité et toute subvention - ce sont les lecteurs/donateurs qui assurent notre indépendance. En donnant 100 € vous financez un portrait de journaliste et avec l'avantage fiscal de 66% ceci ne vous coûte que 33 €. En donnant 200 € vous financez un dossier. Vous pouvez régler par CB, par PayPal, par chèque ou par virement. Rejoignez les donateurs de l'Ojim ! Nous n'avons pas d'autres sources de financement que nos lecteurs, d'avance merci pour votre soutien.

100% récolté
Nous avons récolté $155 sur $2. Vous appré­ciez notre tra­vail ? Rejoignez les dona­teurs de l’Ojim !

Suivez-nous sur les réseaux sociaux