Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Charlie Hebdo devant la justice alsacienne pour « blasphème »

6 décembre 2013

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | Veille médias | Charlie Hebdo devant la justice alsacienne pour « blasphème »

Charlie Hebdo devant la justice alsacienne pour « blasphème »

6 décembre 2013

Temps de lecture : < 1 minute

La ligue de défense judiciaire des musulmans (LDJM) de l’ancien avocat Karim Achoui a profité de la juridiction de l’Alsace-Moselle pour emmener Charlie Hebdo devant les tribunaux pour « blasphème ».

C’est l’avocat du jour­nal satirique, Richard Mal­ka, qui a annon­cé avoir reçu cette cita­tion directe devant le tri­bunal cor­rec­tion­nel de Stras­bourg. L’Alsace-Moselle béné­fi­cie en effet d’un code pénal par­ti­c­uli­er, dont l’article 166 punit d’une peine max­i­mum de trois ans d’emprisonnement le délit de blas­phème. Ces pour­suites visent la une de Char­lie Heb­do du 10 juil­let dernier, qui titrait : « Le Coran c’est de la merde, ça n’ar­rête pas les balles ».

« Au moins là, on appelle un chat un chat » avec cette « répres­sion du délit de blas­phème », a iro­nisé Me Mal­ka, qui trou­ve cela « mer­veilleux ». De son côté, Charb, le directeur de Char­lie Heb­do, s’est éton­né d’être pour­suivi à la fois pour blas­phème et racisme (en référence à une autre plainte déposée à Paris par la LDJM con­tre l’hebdomadaire). Karim Achoui « va nous faire per­dre notre temps et notre argent », a estimé le dessi­na­teur car, selon lui, M. Achoui « sait très bien que le blas­phème ne va pas être recon­nu et que Char­lie Heb­do n’est pas un jour­nal raciste ».

Charb a répété que le célèbre avo­cat fai­sait cela unique­ment « pour se faire de la pub ». Mais celui-ci, qui réfute ces accu­sa­tions, a une autre idée der­rière la tête puisqu’il espère ain­si « met­tre l’État dans l’oblig­a­tion de réformer la loi de 1905 ».

Crédit pho­to : Char­lie Heb­do / mon­tage Ojim (cc)

Mots-clefs :

Voir aussi

Cet article vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Vidéos à la une

Derniers portraits ajoutés