Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
C’est Off,  la presse people de caniveau dans la campagne électorale

25 janvier 2022

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | C’est Off,  la presse people de caniveau dans la campagne électorale

C’est Off,  la presse people de caniveau dans la campagne électorale

25 janvier 2022

Temps de lecture : 2 minutes

Les campagnes électorales voient les médias pousser comme champignons après la pluie. Nous vous avons déjà présenté Franc-Tireur, éphémère magazine macronien publié par les talibans du président pour dévaloriser les adversaires du moment. Nous en avons analysé les dix premiers numéros. Le trimestriel C’est Off, dont le premier numéro est consacré entièrement à Éric Zemmour, prend le même chemin, en plus trash.

Nosferatu en couverture

Pour ceux qui n’auraient pas vu Nos­fer­atu le vam­pire, le chef‑d’œuvre de Mur­nau ou l’auraient oublié, inutile de voir ou revoir le film. Nos­fer­atu, c’est  lui, c’est Zem­mour en cou­ver­ture pleine page. Faciès rougeâtre sur fond noir, lèvres ser­rées, regard inquié­tant, le spec­tre Zem­mour sem­ble tout juste sor­ti de son cer­cueil pour propager la déso­la­tion et vous mor­dre pour se repaître de votre sang. Si les canines ne sont pas appar­entes c’est sans doute par dis­sim­u­la­tion, le mon­stre n’est pas que dan­gereux, il est hypocrite.

Closer en renfort !

L’éditorial non signé du numéro un ne dit rien, mais vrai­ment rien du tout sur le mag­a­zine, ses ambi­tions, son rythme de paru­tion, son style. Mais le pre­mier arti­cle donne le ton avec un entre­tien avec un cer­tain Ben­jamin Dar­gent, rédac­teur en chef de Clos­er, le mag­a­zine peo­ple des bobos libéraux lib­er­taires qui veu­lent tout con­naître des caleçons (sales) des peo­ple qu’ils envient. L’entretien est con­sacré … à la sup­posée grossesse de la com­pagne d’Eric Zem­mour. Ben­jamin t’as tout bon, ça c’est de la poli­tique utile !

Le reste à l’avenant

Suit une entre­prise de démo­li­tion en règle. Énumérons pêle-mêle les for­faits du Z : L’homme qui n’aimait pas les femmes (mais leur doit tout), son ami Alain Soral (le précurseur du Z, injuste­ment plag­ié), sa for­tune sup­posée (con­sid­érable mais il ne l’entamera pas pour sa cam­pagne élec­torale), son entourage (des néo-nazis aux catholiques ultras, que du beau monde), le grand rem­place­ment (une élu­cubra­tion). N’en jetez plus la cour est pleine.

Au total C’est Off n’est qu’un tract élec­toral de mau­vaise fac­ture, promis à une exis­tence de quelques mois, dis­ons fin juin 2022. Le prochain numéro serait con­sacré à Jean-Luc Mélen­chon et sans doute avec le même objec­tif de réduire la crédi­bil­ité d’un adver­saire. Le jour­nal est édité par le groupe Reworld qui a indus­tri­al­isé le jour­nal­isme sans jour­nal­istes, les rem­plaçant par des agences. Peut-être une bonne manière du groupe pour sig­naler sa bonne volon­té et sa disponi­bil­ité aux puis­sants qui nous gouvernent….

Voir aus­si : Reworld, info­gra­phie

Mots-clefs : ,

Voir aussi

Cet article GRATUIT vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Vidéos à la une

Derniers portraits ajoutés