Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Caricature de presse et censure, un dossier de Présent

26 septembre 2020

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Caricature de presse et censure, un dossier de Présent

Caricature de presse et censure, un dossier de Présent

L’âge d’or du dessin et de la caricature de presse est bien derrière nous. Les noms de Gil, Ben, Gavarni, Monnier sont devenus quasi inconnus comme ceux de leurs journaux L’Eclipse, La Caricature ou Le Charivari. Le quotidien Présent publie à propos un hors-série sur le sujet.

Le Roi Poire

La pre­mière car­i­ca­ture poli­tique est sans doute due à Charles Philip­pon (1906–1862) avec un dessin de 1831 représen­tant le vis­age de Louis-Philippe évolu­ant vers la poire, un thème abon­dam­ment repris par Dau­mi­er et bien d’autres. Louis-Philippe sera pour l’éternité une poire bouffie.

L’Affaire Dreyfus et le dessin de guerre

La Libre parole de Dru­mont, Le Cham­bard, Psst (anti-drey­fusard), Le Sif­flet (dey­fusard), Le Pèlerin (bien loin du titre actuel), Le Grelot emploient des noms de tal­ent : Job, Caran d’Ache, Pépin, Bob, Cham, Forain que le Hors Série fait revivre autour de l’affaire Drey­fus.

Le dessin de guerre avec ses out­rances n’est pas oublié : L’Assiette au beurre, La Baïon­nette, Le Tord-Boy­aux, le Bochofage (sic), La Vic­toire dessi­nent le nou­v­el Atti­la : Guil­laume II.

Plus près de nous et les abonnés de la 17ème chambre

Pen­dant l’occupation Alde­bert (envoyé à Buchen­wald pour un dessin anodin), le grand Jan Mara (pre­mier dessin dans la presse col­lab­o­ra­tionniste le 25 mai 1944, il avait choisi son moment), Dubosc, Sen­nep, Soupault illus­trent la grande presse et la petite.

Le défunt Minute fut abon­dam­ment con­damné ain­si que l’ancien Rivarol au temps où il regorgeait de tal­ents : Rebatet, Pierre Dominique et d’autres. Leurs dessi­na­teurs se nom­ment Ben, Leno (pseu­do­nyme de Ralph Soupault), Chard (une dame et tou­jours en activ­ité), Pina­tel. Mais on retrou­vera aus­si dans ce numéro spé­cial le dessin anti­cléri­cal, sans oubli­er le New York Times qui au nom de la bien pen­sance cul ser­ré ne pub­liera plus de dessins.

Dessin de presse et car­i­ca­ture… à l’aune de la cen­sure, Présent, HS n° 27, sep­tem­bre octo­bre 2020, 28p, 5 € en kiosque et sur www.present.fr

Derniers portraits ajoutés

Christophe Barbier

PORTRAIT — Ex-Patron de L’Express (2006–2016), Christophe Bar­bi­er a ren­du omniprésents dans le débat pub­lic sa sil­hou­ette svelte et son écharpe rouge. Est-il vrai­ment de gauche, comme il l’a longtemps soutenu ?

Éric Brunet

PORTRAIT — Né en juil­let 1964 à Chi­non (Indre et Loire) d’un père ingénieur à EDF et d’une mère compt­able, Éric Brunet est un chroniqueur, ani­ma­teur radio et essay­iste français con­nu pour son engage­ment à droite et son sou­tien incon­di­tion­nel à Nico­las Sarkozy.

Salhia Brakhlia

PORTRAIT — Sal­hia Brakhlia a apporté, avec suc­cès, les méth­odes con­tro­ver­sées du Petit Jour­nal sur BFMTV. Le mélange détonne.

Caroline Monnot

PORTRAIT — Car­o­line Mon­not est une jour­nal­iste aimant se représen­ter sur les réseaux soci­aux avec une tête d’autruche, libre à cha­cun d’en faire sa pro­pre inter­pré­ta­tion. Elle tra­vaille au jour­nal Le Monde depuis 25 ans, chef adjointe du ser­vice poli­tique, elle se con­cen­tre prin­ci­pale­ment sur les rad­i­cal­ités poli­tiques.

Tristan Mendès France

PORTRAIT — Petit-fils de Pierre Mendès France et neveu de Frantz Fanon, l’homme pense marcher dans les pas du pre­mier, pas peu fier d’avoir hérité d’un cos­tume trop grand pour lui.