Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Accueil | Veille médias | Bolloré passe de la censure à l’intimidation pour promouvoir ses émissions
Bolloré passe de la censure à l’intimidation pour promouvoir ses émissions

20 octobre 2015

Temps de lecture : < 1 minute

Accueil | Veille médias | Bolloré passe de la censure à l’intimidation pour promouvoir ses émissions

Bolloré passe de la censure à l’intimidation pour promouvoir ses émissions

Bolloré passe de la censure à l’intimidation pour promouvoir ses émissions

Vincent Bolloré est un patron très dévoué. Après avoir repris en main Canal Plus en virant tous ceux qui n’étaient pas d’accord, puis mis ses médias au service de ses affaires – dans le monde de l’entreprise, on appelle cela « faire des synergies » –, il passe maintenant aux méthodes du soft power pour requinquer ses émissions.

Selon Le Canard Enchaîné du 14 octo­bre dernier, Bol­loré et ses affidés expliquent poli­ment aux pro­fes­sion­nels du ciné­ma et de la musique que s’ils préfèrent les émis­sions des con­cur­rents aux siennes – notam­ment « Touche pas à mon poste » de Hanouna sur Direct 8, ils risquent de se voir retir­er le sou­tien de Canal Plus et d’U­ni­ver­sal Music. Bol­loré détient plus de 14% des parts de cette dernière.

Encore heureux, ils ne se font pas retir­er le sou­tien de Direct Matin ! Du reste, Bol­loré aura fort à faire pour réus­sir à faire remon­ter la pente au « Grand Jour­nal », qui tour­nait à la mi-octo­bre autour de 600 000 spec­ta­teurs, pas beau­coup mieux que les audi­ences « cat­a­strophiques » de sep­tem­bre.

Crédit pho­to : Copy­left via Wiki­me­dia (cc)

Publicité

Derniers portraits ajoutés

Arthur Dreyfuss

PORTRAIT — Le ben­jamin de l’état-major de Patrick Drahi n’en finit pas de mon­ter dans la hiérar­chie d’Altice.

Cyril Hanouna

PORTRAIT — Incar­na­tion de la « télé-poubelle », Cyril Hanouna truste les suc­cès et les places dans le Paysage Audio­vi­suel Français (PAF) en tant que pro­duc­teur, ani­ma­teur sur D8 avec « Touche pas à mon poste » et de radio à Europe 1 ou acteur de cinéma.

Christian Terras

PORTRAIT — C’est un homme qui appa­rait régulière­ment dans les médias quand il s’agit de faire le procès de l’Église catholique. Présen­té comme « théolo­gien », ou comme un « grand spé­cial­iste du catholi­cisme », il est con­sid­éré comme un inter­locu­teur val­able et objectif.

Mélissa Theuriau

PORTRAIT. Incar­na­tion vivante de la mix­ité heureuse et bour­geoise, cette grande prêtresse de la tolérance offi­cie depuis l’île-Saint-Louis, loin des car­cass­es de voitures brûlées et des vapeurs de haschich.

Audrey Pulvar

PORTRAIT — Audrey Pul­var est née le 21 févri­er 1972 à Fort-de-France (Mar­tinique). Son père, Marc Pul­var, est le fon­da­teur du Mou­ve­ment indépen­dan­tiste mar­tini­quais et secré­taire de la cen­trale syn­di­cale des tra­vailleurs mar­tini­quais (CSTM).