Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Après Nice-Matin, Xavier Niel prendrait une participation dans La Provence

8 juillet 2019

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Après Nice-Matin, Xavier Niel prendrait une participation dans La Provence

Après Nice-Matin, Xavier Niel prendrait une participation dans La Provence

Mi-juin, était annoncée l’ouverture de négociations exclusives entre le groupe Nethys et Xavier Niel (Free) pour l’acquisition par ce dernier de 34% du capital de Nice-Matin, détenu par Nethys, négociations qui devraient se terminer par une vente le 15 juillet. Mais après Nice-Matin, ce serait désormais La Provence qui suscite l’appétit de Niel.

La Provence et Nice-Matin, au cœur des ambitions politiques

Tout com­mence avec le groupe belge Nethys qui a annon­cé vouloir ven­dre ses par­tic­i­pa­tions minori­taires (34%) dans Nice-Matin, dont le reste du cap­i­tal est détenu par les salariés, et La Provence (11%), dont le reste est détenu par Bernard Tapie.

Xavier Niel se serait ini­tiale­ment posi­tion­né unique­ment pour Nice-Matin, en con­cur­rence avec Iskan­dar Safa, le pro­prié­taire de Valeurs Actuelles, délais­sant La Provence. Mais selon le quo­ti­di­en belge La Meuse, il viendrait finale­ment d’acquérir toutes les par­tic­i­pa­tions de Nethys, dans les deux jour­naux locaux ! Cela n’est prob­a­ble­ment pas un hasard, selon Le Monde, Chris­t­ian Estrosi, le maire de Nice macron-com­pat­i­ble, se serait inquiété que ces deux jour­naux ne tombent entre les mains du droiti­er Safa. Niel, macro­niste aus­si, serait donc venu au sec­ours, les munic­i­pales approchant ! Et Safa ayant par ailleurs des préférences pour Eric Ciot­ti (LR), dont la can­di­da­ture face à Estrosi n’est pas exclue…

La famille Saadé serait aussi intéressée par La Provence

Mais ces pris­es de par­tic­i­pa­tion n’ont pas encore été con­fir­mées par Niel. Et comme le rap­porte Libéra­tion, la famille Saadé, qui gère le groupe mar­itime CMA-CGM, sem­ble aus­si très intéressée par l’acquisition de 11% du cap­i­tal de La Provence. Bernard Tapie sem­blerait d’ailleurs plus ent­hou­si­aste à cette deux­ième option…

Si l’on croit donc les dernières infor­ma­tions, ce serait bien Niel qui a acquis les par­tic­i­pa­tions dans Nice-Matin et La Provence, mais ce n’est pas ter­miné pour autant pour la famille Saadé, il est pos­si­ble que Niel cède rapi­de­ment ses par­tic­i­pa­tions dans La Provence. L’acquisition de ces dernières aurait sim­ple­ment per­mis de faire un “pack Nice-Matin — La Provence” arrangeant Nethys et per­me­t­tant à Niel de cass­er les ambi­tions de Safa. Un véri­ta­ble feuil­leton médi­a­tique, poli­tique, et financier !

Publicité

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Derniers portraits ajoutés

Michel Cymes

PORTRAIT — “Ani­ma­teur préféré des téléspec­ta­teurs” plusieurs années durant, le doc­teur Michel Cymes est une star de la vul­gar­i­sa­tion médi­cale, que ce soit sur le petit écran ou à la radio. Il est à nou­veau sur le devant de la scène à l’oc­ca­sion de l’épidémie de coronavirus.

Bernard de la Villardière

PORTRAIT — Bernard de la Vil­lardière, né Bernard Berg­er de la Vil­lardière, est un jour­nal­iste et ani­ma­teur de télévi­sion et de radio français. Né en mars 1958 au Rheu, dans le départe­ment d’Ille-et-Vilaine en Bre­tagne, il a trois frères et est désor­mais père de qua­tre enfants.

Alexis Orsini

PORTRAIT — Alex­is Orsi­ni traque les dés­in­for­ma­teurs tous azimuts pour 20 Min­utes. Il se dis­tingue régulière­ment par son manque de scrupules dans la véri­fi­ca­tion des faits et sa célérité à point­er du doigt l’extrême-droite, comme nom­bre de ses confrères

Ruth Elkrief

PORTRAIT — Par­ti­sane d’une droite libérale lib­er­taire et mod­érée, Ruth Elkrief a tou­jours affiché une détes­ta­tion du Front nation­al. Elle défend vigoureuse­ment les droits de l’homme en France, et ceux du sion­isme en Israël.

Franz-Olivier Giesbert

PORTRAIT — Celui qui a quit­té début 2014 la direc­tion du Point a passé sa vie dans une ambiguïté toute assumée avec philoso­phie, jonglant entre la droite et la gauche, entre la cam­pagne et la ville, entre les chèvres et le Siè­cle, entre l’indépendance et la con­nivence. FOG, c’est la schiz­o­phrénie réfléchie.