Accueil | Actualités | Médias | Al-Jazeera brouillée par les autorités égyptiennes ?
Pub­lié le 7 septembre 2013 | Éti­quettes :

Al-Jazeera brouillée par les autorités égyptiennes ?

La chaîne Al-Jazeera accuse le gouvernement égyptien de brouiller les ondes de ses chaînes dans tout le pays.

Alors qu’Al Jazeera Mubasher Misr, l'antenne égyptienne du groupe qatari, vient d’être fermée par la justice, Al-Jazeera se plaint également d’être brouillée par les autorités. Pour cela, la chaîne annonce s’être offert les services d’« experts indépendants » qui auraient localisé de manière « sûre » le lieu du brouillage.

Il s’agirait d’installations militaires situées à l’est et à l’ouest du Caire, la capitale égyptienne. Al-Jazeera indique également avoir été obligée de changer ses fréquences à plusieurs reprises pour permettre à ses téléspectateurs de la recevoir.

Rappelons que les autorités égyptiennes reprochent à la chaîne qatarie de couvrir de manière partiale les événements en Égypte, notamment la répression des manifestations islamistes de soutien au président déchu, Mohamed Morsi.

Photo : manifestation d'opposants au président Morsi en juin 2013 au Caire. Crédit : Lilian Wagdy via Wikimedia (cc)

Puisque vous êtes là, une minute d’attention s’il vous plaît…

Appels aux dons

…nous avons une petite faveur à vous demander. Vous êtes chaque jour plus nombreux à nous lire. Le travail de l’Observatoire du journalisme (Ojim) est unique. Chaque jour nous contribuons à « vous informer sur ceux qui vous informent », à nous battre pour la liberté d’expression, pour le pluralisme dans les médias, contre les censures.

Tout ceci se fait avec une petite équipe motivée, certains sont bénévoles mais la plupart sont des journalistes indépendants ou des étudiants en journalisme qui sont rémunérés. La majorité des rédacteurs, le webmestre, le manager des réseaux sociaux, l’infographiste, le vidéaste, le dessinateur sont rémunérés. Nous aider c’est préserver notre indépendance et conforter une voix attaquée en justice par Ramzi Khiroun, numéro 2 du groupe Lagardère, pour nous faire taire. Votre don est éligible à un reçu fiscal de 66%. Un don de 50 € ne vous coûtera que 16 €. Un don de 100 € vous revient à 33 €. Un don même minime est un encouragement, cela ne vous prend qu’une minute. D’avance merci !

Claude Chollet
Président de l'Ojim

Share This