Accueil | Actualités | Médias | Aime, un nouvel hebdomadaire féminin chrétien
Pub­lié le 8 décembre 2017 | Éti­quettes : , , , , ,

Aime, un nouvel hebdomadaire féminin chrétien

La presse féminine est surchargée de titres à la fois très politiquement corrects, animés d’un pseudo féminisme consumériste et en réalité servant de jaquettes publicitaires payantes aux grandes marques de cosmétiques et de vêtements. Une pratique qui mélange habilement pseudo conseils, publi-reportages, publicité et échanges de bons procédés comme nous l’avions révélé autour d’un mini scandale concernant Marie Claire.

Moins de pub, plus de valeurs

Le nouveau venu Aime veut détonner dans le genre en revendiquant plus de profondeur, moins de superficialité en référence avec les valeurs chrétiennes. Son premier numéro paru le 8 décembre est financé par un tour de table autour de Jean-Baptiste Fourtané (ex responsable de Famille chrétienne et de Rustica). Le nouveau venu a fait appel au financement participatif via la plate forme CredoFunding où plusieurs centaines de donateurs ont apporté leur écot.

La rédactrice en chef, Ariane Roller, a déjà une expérience des journaux d’inspiration catholique via sa participation au magazine La Vie et à la chaine KTO. Le titre complet Aime, et fais ce que tu veux revendique à la fois la distance et un aspect ludique et informatif.

Une rubrique par jour de la semaine

Présenté dans un format poche qui peut être mis facilement dans un sac à main, le journal est décliné par jour et non par thèmes comme habituellement. Lundi les sujets d’actualité, mardi la société, mercredi la décoration, jeudi les débats, vendredi le développement personnel, samedi la mode et dimanche la cuisine.

À un moment où la publicité migre sur internet et où un titre comme Causette est en grande difficulté, les 300000 euros réunis apparaissent limités pour un lancement d’envergure.

Puisque vous êtes là, une minute d’attention s’il vous plaît…

Appels aux dons

…nous avons une petite faveur à vous demander. Vous êtes chaque jour plus nombreux à nous lire. Le travail de l’Observatoire du journalisme (Ojim) est unique. Chaque jour nous contribuons à « vous informer sur ceux qui vous informent », à nous battre pour la liberté d’expression, pour le pluralisme dans les médias, contre les censures.

Tout ceci se fait avec une petite équipe motivée, certains sont bénévoles mais la plupart sont des journalistes indépendants ou des étudiants en journalisme qui sont rémunérés. La majorité des rédacteurs, le webmestre, le manager des réseaux sociaux, l’infographiste, le vidéaste, le dessinateur sont rémunérés. Nous aider c’est préserver notre indépendance et conforter une voix attaquée en justice par Ramzi Khiroun, numéro 2 du groupe Lagardère, pour nous faire taire. Votre don est éligible à un reçu fiscal de 66%. Un don de 50 € ne vous coûtera que 16 €. Un don de 100 € vous revient à 33 €. Un don même minime est un encouragement, cela ne vous prend qu’une minute. D’avance merci !

Claude Chollet
Président de l'Ojim

Share This