L'Observatoire du journalisme est en régime d'été jusqu'au 22 août : au programme, les rediffusions de nos meilleures publications du premier semestre 2022.
Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Mini scandale à Marie Claire

27 octobre 2012

Temps de lecture : 4 minutes
Accueil | Sur le net | Mini scandale à Marie Claire

Mini scandale à Marie Claire

27 octobre 2012

Temps de lecture : 4 minutes

Le directeur général du groupe, Jean-Paul Lubot, s’est vu refuser un dîn­er gra­tu­it (pour deux) qu’il sol­lic­i­tait dans un restau­rant parisien. M. Lubot n’a pas appré­cié que le restau­ra­teur « mal embouché » ne sai­sisse pas avec grat­i­tude, comme les autres, cette « oppor­tu­nité de mise en avant de (son) étab­lisse­ment dans un grand mag­a­zine », et l’échange de mels peu amènes entre les deux par­ties s’est retrou­vé sur le blog Food Intel­li­gence le 22 octo­bre. Les jour­nal­istes et la direc­tion de Marie Claire se sont immé­di­ate­ment désol­i­darisés du directeur général, craig­nant que cet inci­dent ne jette le dis­crédit sur l’indépendance et l’objectivité de la rédac­tion ain­si que celles de Cui­sine et vins de France et La revue des vins de France. M. Lubot, dont le bilan est plus que mit­igé avec, notam­ment, le lance­ment raté de l’heb­do­madaire Envy en 2010, a dû pub­li­er un com­mu­niqué recon­nais­sant que son atti­tude a été déplacée et « ne cor­re­spond absol­u­ment pas aux pra­tiques et aux valeurs de la rédac­tion de Marie Claire et des autres mag­a­zines du groupe ». La lec­trice des arti­cles que la presse fémi­nine con­sacre aux tha­las­sos, aux insti­tuts de beauté et à la maro­quiner­ie peut con­tin­uer à acheter en toute con­fi­ance. Il s’agirait, dit-on, bien d’enquêtes et non de pub­li-reportages déguisés.

L’échange de courriels :

De : “Carine DARMON”

Date : 19 oct. 2012 15:13

 

Objet : TR: Paru­tion dans les pages “PARIS” du mag­a­zine Marie Claire du mois de jan­vi­er 2013 de votre étab­lisse­ment “Chez Vivant”

Cc : “Jean-Paul LUBOT”

Bon­jour,

Nous avons le plaisir de vous annon­cer que votre étab­lisse­ment a été sélec­tion­né par le mag­a­zine Marie Claire pour fig­ur­er dans la rubrique «le Paris de Jean-Paul Lubot», Directeur Général délégué du Groupe Marie Claire et édi­teur de Marie Claire. Ce sujet paraitra dans le numéro du mois de jan­vi­er 2013 dans les pages « Paris ».

Afin de met­tre en valeur au mieux votre étab­lisse­ment, nos équipes vous enver­rons un pho­tographe. Celui-ci pren­dra con­tact avec vous dans les prochains jours afin de con­venir d’un ren­dez-vous pour des pris­es de vues.

Jean-Paul Lubot con­naît votre étab­lisse­ment mais souhait­erait venir à nou­veau dans votre restau­rant pour tester et échang­er sur votre carte.

Pensez-vous qu’il soit pos­si­ble de l’inviter pour un din­er à votre con­ve­nance ? Il sera accompagné.

En vous remerciant,

De : “Pierre Jancou”

Date : 19 oct. 2012 18:23

Objet : Re: TR: Paru­tion dans les pages “PARIS” du mag­a­zine Marie Claire du mois de jan­vi­er 2013 de votre étab­lisse­ment “Chez Vivant”

Je n’ai jamais invité un jour­nal­iste en 24 ans de car­rière dans la restauration.

Votre démarche me sem­ble louche et frauduleuse.

Cor­diale­ment,

Pierre Jan­cou

Vivant

De : “Jean-Paul LUBOT”

Date : 20 oct. 2012 21:18

Objet : Re: TR: Paru­tion dans les pages “PARIS” du mag­a­zine Marie Claire du mois de jan­vi­er 2013 de votre étab­lisse­ment “Chez Vivant”

À : “vivant resa”

Bon­soir,

C’est une démarche extrême­ment clas­sique pour tester les cartes des restau­rants, échang­er avec vous et écrire les articles.

Marie Claire est le pre­mier mag­a­zine féminin haut de gamme français (485 000ex / mois) et est recon­nu pour son pro­fes­sion­nal­isme depuis plus de 50 ans. L’édi­tion parisi­enne, dans laque­lle vous étiez cen­sé appa­raitre, est dif­fusée a près de 100 000ex et touche près de 500 000 per­son­nes habi­tant Paris et la région parisienne.

Vous avez le droit de refuser notre requête sans pour autant être insultant.

Nous en prenons bonne note, le regret­tons et vous retirons de notre sélection.

Cor­diale­ment.

Jean-Paul LUBOT

Directeur Gen­er­al délégué

Groupe Marie Claire

De : “Pierre Jancou”

Date : 21 oct. 2012 12:06

Objet : Re: Leur réponse est délicieuse

Si Vous avez l’habi­tude de Vous faire inviter au restau­rant Vous n’êtes pour moi absol­u­ment pas un jour­nal­iste gastro.

Con­tin­uez à vous occu­per de mode ce sera mieux pour tout le monde.

Pierre Jan­cou

De : “Jean-Paul LUBOT”

Date : 21 oct. 2012 14:34

Objet : Re: Restau­rant vivant

À : “vivant resa”

Je vois que vous n’avez absol­u­ment rien com­pris et que vous êtes défini­tive­ment désagréable.

Je n’ai jamais dit que j’é­tais jour­nal­iste gas­tro. Je suis l’édi­teur de M Claire et DG du groupe (90 mags dans 35 pays). Tous les mois, nous faisons un “Paris by un mem­bre de MC. Et c’est dans ce cadre qu’est inter­v­enue notre démarche. Vous avez le droit de refuser sans être odieux.

Vous êtes le seul à réa­gir de la sorte… Et de manière aus­si agres­sive. Les autres ont bien com­pris que c’é­tait une oppor­tu­nité de mise en avant de leur étab­lisse­ment dans un grand mag­a­zine. Et ils souhait­ent naturelle­ment organ­is­er un moment de con­vivi­al­ité pour échanger…Vous n’avez rien com­pris et fait que con­firmer votre pin­grerie bien con­nue du milieu. Cet échange est désor­mais clos. Vous me faites per­dre mon temps.

Cor­diale­ment

Jean-Paul LUBOT Directeur Général délégué Groupe Marie Claire

Les excus­es de Jean-Paul Lubot :

Voir aussi

Cet article vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Vidéos à la une

Derniers portraits ajoutés