Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Zemmour : « La télévision est un univers abêtissant »
Publié le 

16 avril 2013

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Zemmour : « La télévision est un univers abêtissant »

Zemmour : « La télévision est un univers abêtissant »

« De plus en plus d’acteurs, de chanteurs et d’écrivains – tous ces grands démoc­rates qui se croient une âme de gauche – étaient hor­ri­fiés à l’idée d’être assis face de moi… » : © Mila­dy de Win­ter pour l’OJIM

En pleine promotion de son dernier livre, « Le bûcher des Vaniteux 2 » (Albin Michel, 2013), qui regroupe ses chroniques à l’antenne de RTL, Éric Zemmour a accordé un entretien au Nouvel Observateur afin d’évoquer ses déboires et sa relation aux médias.

Est-il cen­suré sur RTL ? La réponse est ambiguë : « Le choix d’un sujet est tou­jours le pro­duit d’une élab­o­ra­tion com­plexe entre un jour­nal­iste et son rédac­teur en chef (…) Il m’arrive d’enlever un mot par-ci, un mot par-là, de retir­er une provoc jugée inutile. On dis­cute. » On l’aura com­pris, cer­tains de ses papiers aga­cent la rédac­tion de la rue Bayard. Mais le chroniqueur rap­pelle que ses arti­cles « n’engagent que [lui], pas la rédac­tion. RTL a fait ce choix de venir me chercher pour avoir un regard dif­férent et icon­o­claste sur l’actualité, un regard qui tranche avec le ron­ron médi­a­tique ».

Pour­tant, le rythme de ses chroniques a été dimin­ué cette sai­son. « L’une des con­séquences de la polémique sus­citée par la chronique sur Chris­tiane Taubi­ra (en mai 2012, ndlr) », pré­cise-t-il. Con­cer­nant les audi­teurs de RTL, réagis­sant à un sondage sur le sujet, Éric Zem­mour con­sid­ère qu’« avoir ces électeurs de droite et d’extrême droite est une chance pour RTL. Ces gens-là sont habituelle­ment plutôt mal­traités par les médias. Ils sont dégoûtés par les médias, ils ne s’y retrou­vent pas ».

Au sujet des hommes poli­tiques, son juge­ment est d’un sévère réal­isme. Pour lui, ils sont devenus de sim­ples com­mu­ni­cants ayant gran­di à l’air du jour­nal­isme mod­erne. « Sarkozy et Hol­lande sont pour moi des “grands jour­nal­istes”. Ils ne sont qua­si­ment plus des hommes poli­tiques. N’ayant plus de réel pou­voir, ils sont devenus des com­men­ta­teurs, des manip­u­la­teurs de sym­bol­es, de con­cepts et de médias. Dépourvus de pou­voir, ils doivent faire illu­sion », estime-t-il.

S’il ne se con­sid­ère pas « black­listé » à la télévi­sion, Zem­mour recon­nait que « des poli­tiques refusent de venir sur Paris Pre­mière à cause de moi », comme « Mélen­chon ». Évo­quant son expéri­ence à « On n’est pas couché », il remar­que, acide : « De plus en plus d’acteurs, de chanteurs et d’écrivains – tous ces grands démoc­rates qui se croient une âme de gauche – étaient hor­ri­fiés à l’idée d’être assis face de moi et ne voulaient plus venir sur le plateau de Ruquier. »

Vis-à-vis de la télévi­sion, qui lui a apporté la recon­nais­sance et le suc­cès, le jour­nal­iste du Figaro ne fait aucune con­ces­sion. Pour lui, « la télévi­sion est un univers abêtis­sant, à la fois pour le débat intel­lectuel et poli­tique. C’est un univers qui priv­ilégie l’émotion sur la rai­son ». Il con­cède pour­tant que c’est « un out­il idéologique for­mi­da­ble » et qu’il l’utilise « comme un vecteur de dif­fu­sion de [ses] con­vic­tions et de [ses] idées ». « La bagarre idéologique se fait désor­mais à la télévi­sion, plus dans les revues ni dans les think tanks », sem­ble-t-il regret­ter…

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Téléchargement

Poubelle la vie :
un dossier exclusif

Cela dure depuis quinze ans et diffuse chaque soir tous les stéréotypes « progressistes » les plus éculés...
Après le dossier Yann Barthes, voici un dossier exclusif sur la série Plus belle la vie alias “Poubelle la vie”, machine de guerre idéologique du monde libéral libertaire.
Pour le recevoir rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66 %).

Derniers portraits ajoutés

Christophe Barbier

PORTRAIT — Ex-Patron de L’Express (2006–2016), Christophe Bar­bi­er a ren­du omniprésents dans le débat pub­lic sa sil­hou­ette svelte et son écharpe rouge. Est-il vrai­ment de gauche, comme il l’a longtemps soutenu ?

Cyrille Eldin

PORTRAIT — Né au Ches­nay, près de Ver­sailles, en mai 1973, Cyrille Eldin est un acteur et ani­ma­teur français. Il accède à la célébrité en 2016, lorsqu’il rem­place Yann Barthès à la tête du « Petit Jour­nal » sur Canal Plus.

Christophe Alévêque

PORTRAIT — Né le 29 octo­bre 1963 au Creusot (71), Christophe Alévêque est un humoriste « engagé » à gauche. Il fait par­tie depuis 2016 du pool d’hu­moristes offi­ciels de France Inter, mis­sion­nés pour démolir, avec l’ar­gent du con­tribuable, les enne­mis poli­tiques et idéologiques de l’État social­iste.

Éric Naulleau

PORTRAIT — Éric Naul­leau, la gauche qui agace la gauche. « Moi, je suis con­sid­éré par la gauche comme un enne­mi. Elle me com­bat. C’est ain­si. Mais Naul­leau, lui, est con­sid­éré comme un traître ! Et c’est bien pire… » Éric Zem­mour, Valeurs Actuelles, 2012.

Nicolas Truong

PORTRAIT — Né en 1967, Nico­las Truong dirige les pages « Idées-Débats » du Monde. Il ne fait guère preuve d’honnêteté idéologique, ni ne fait mys­tère de ses pen­chants intel­lectuels pous­sant très loin à gauche le bou­chon de ses idées.

"Le partage, c'est le secret du bonheur."

Sylvain Augier, reporter, animateur de radio et de télévision