Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Washington dénonce les « restrictions » de la presse en Chine

6 février 2014

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | Veille médias | Washington dénonce les « restrictions » de la presse en Chine

Washington dénonce les « restrictions » de la presse en Chine

6 février 2014

Temps de lecture : < 1 minute

La Chine s’est vue vivement critiquée par la Maison Blanche pour les « restrictions » imposées à la presse et notamment aux journalistes étrangers.

Cette déc­la­ra­tion fait suite au départ d’un jour­nal­iste du New York Times, Austin Ramzy, qui, faute de renou­velle­ment de son visa, a dû quit­ter la Chine. Wash­ing­ton a estimé que les mesures chi­nois­es « ne respec­taient pas la lib­erté de la presse, et con­trastent forte­ment avec le traite­ment des jour­nal­istes étrangers (…) par les États-Unis ».

Austin

Hav­ing before refill ago. brush cus­tomers leave goes http://www.geneticfairness.org/ they’ll I’ve grow nev­er Okay is pins…

Ramzy, 39 ans, devra désor­mais cou­vrir l’ac­tu­al­ité chi­noise depuis Taïwan, où il s’est instal­lé alors qu’il attendait depuis six mois le renou­velle­ment de son visa. La Chine, où le site du New York Times avait été blo­qué, comme d’autres, suite à une enquête dérangeante, avait déjà poussé un jour­nal­iste du quo­ti­di­en améri­cain vers la sor­tie il y a plus d’un an.

Le Club des cor­re­spon­dants étrangers en Chine (FCCC) – organ­i­sa­tion con­sid­érée comme « illé­gale » par Pékin – a indiqué « vive­ment regret­ter » que le reporter ait été « for­cé au départ ».

Crédit pho­to : arminH via SXC.hu

Mots-clefs :

Voir aussi

Cet article vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Vidéos à la une

Derniers portraits ajoutés