Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Accueil | Veille médias | Vincent Bolloré président du conseil de surveillance de Vivendi
Vincent Bolloré président du conseil de surveillance de Vivendi

24 juin 2014

Temps de lecture : < 1 minute

Accueil | Veille médias | Vincent Bolloré président du conseil de surveillance de Vivendi

Vincent Bolloré président du conseil de surveillance de Vivendi

Vincent Bolloré président du conseil de surveillance de Vivendi

Après un feuilleton de trois ans, Vincent Bolloré s’assoit enfin dans le fauteuil de président du conseil de surveillance de Vivendi, en remplacement de Jean-René Fourtou.

Entré au cap­i­tal du groupe en 2011 suite au rachat par Viven­di de ses deux chaînes, Direct 8 et Direct­Star (qu’il cède con­tre des actions à hau­teur de 1,7 %), il en détient aujour­d’hui 5,04 %, ce qui fait de lui le pre­mier actionnaire.

En 2012, Jean-René Four­tou décide d’opér­er un virage impor­tant en con­cen­trant les activ­ités de Viven­di, mai­son mère de Canal +, dans les médias. Suite à la démis­sion de Jean-Bernard Lévy, Vin­cent Bol­loré se hisse au con­seil d’ad­min­is­tra­tion et s’im­plique vive­ment dans la nou­velle stratégie du groupe, non sans tensions.

L’an­née dernière, un com­pro­mis a été trou­vé, promet­tant à Bol­loré la prési­dence du con­seil de sur­veil­lance, en rem­place­ment de Jean-René Four­tou. Aujour­d’hui, le nou­veau chef de Viven­di entend bien pour­suiv­re les ambi­tions du groupe dans les médias, avec 6 à 7 mil­liards d’eu­ros en cash pour y œuvrer.

Lire notre dossier : Bolloré, un empire médiatique pour quoi faire ?

Crédit pho­to : EricBesson via Flickr (cc)

Publicité

Derniers portraits ajoutés

Cyril Hanouna

PORTRAIT — Incar­na­tion de la « télé-poubelle », Cyril Hanouna truste les suc­cès et les places dans le Paysage Audio­vi­suel Français (PAF) en tant que pro­duc­teur, ani­ma­teur sur D8 avec « Touche pas à mon poste » et de radio à Europe 1 ou acteur de cinéma.

Christian Terras

PORTRAIT — C’est un homme qui appa­rait régulière­ment dans les médias quand il s’agit de faire le procès de l’Église catholique. Présen­té comme « théolo­gien », ou comme un « grand spé­cial­iste du catholi­cisme », il est con­sid­éré comme un inter­locu­teur val­able et objectif.

Mélissa Theuriau

PORTRAIT. Incar­na­tion vivante de la mix­ité heureuse et bour­geoise, cette grande prêtresse de la tolérance offi­cie depuis l’île-Saint-Louis, loin des car­cass­es de voitures brûlées et des vapeurs de haschich.

Audrey Pulvar

PORTRAIT — Audrey Pul­var est née le 21 févri­er 1972 à Fort-de-France (Mar­tinique). Son père, Marc Pul­var, est le fon­da­teur du Mou­ve­ment indépen­dan­tiste mar­tini­quais et secré­taire de la cen­trale syn­di­cale des tra­vailleurs mar­tini­quais (CSTM).

Luc Bronner

Né le 14 mai 1974 à Gap, fils de médecins général­istes, il gagne une pre­mière recon­nais­sance en dres­sant  un por­trait infor­mé et sans con­ces­sions des ban­lieues français­es, à une époque où peu de jour­nal­istes s’y risquaient.