Accueil | Actualités | Médias | Valeurs Actuelles recrute une proche de Sarkozy
Pub­lié le 13 avril 2016 | Éti­quettes : , , ,

Valeurs Actuelles recrute une proche de Sarkozy

Déléguée générale à l'environnement du parti Les Républicains et vice-présidente de la région PACA, Maud Fontenoy est désormais chroniqueuse pour Valeurs Actuelles.

« J'en suis très heureux », a commenté Yves de Kerdrel, patron de l'hebdomadaire souvent décrié comme étant proche de l'ancien président de la République. Si l'ex-navigatrice ne sera « pas salariée », comme l’a annoncé à tort Presse News, elle interviendra comme collaboratrice régulière sur les questions d'écologie. « Nous étions pauvres rédactionnellement sur ces sujets. Ce sont des thèmes qui montent, y compris à droite, par exemple sur la souffrance animale ou la biodiversité », a expliqué M. de Kerdrel.

Déjà, certains concurrents, comme Marianne, estiment que « LR sert visiblement de vivier à la très droitière rédaction de Valeurs actuelles ». En effet, en octobre 2015, VA avait déjà tenté de recruter Lydia Guirous, alors porte-parole du parti, en tant que rédactrice en chef. Sans succès.

En réponse à ces accusations, Yves de Kerdrel a expliqué : « Je ne recrute pas des cadres Les Républicains, je recrute des personnalités qui ont quelque chose dans la tête. » Et d'ajouter : « Que Maud Fontenoy connaisse Nicolas Sarkozy m'est complètement égal. Elle serait avec Juppé, Bayrou ou à Lutte ouvrière, ce serait la même chose. Et je pense qu'elle parlera plus souvent des langoustes ou des abeilles que de Nicolas Sarkozy ! »

Pour le patron de Valeurs actuelles, Maud Fontenoy « est l'une des rares à droite qui réfléchit à l'écologie, et pas seulement en termes de décroissance ». Quant à Lydia Guirous, « elle nous intéressait pour ce qu'elle disait sur le communautarisme ».

Voir notre portrait d'Yves de Kerdrel

Puisque vous êtes là, une minute d’attention s’il vous plaît…

Appels aux dons

…nous avons une petite faveur à vous demander. Vous êtes chaque jour plus nombreux à nous lire. Le travail de l’Observatoire du journalisme (Ojim) est unique. Chaque jour nous contribuons à « vous informer sur ceux qui vous informent », à nous battre pour la liberté d’expression, pour le pluralisme dans les médias, contre les censures.

Tout ceci se fait avec une petite équipe motivée, certains sont bénévoles mais la plupart sont des journalistes indépendants ou des étudiants en journalisme qui sont rémunérés. La majorité des rédacteurs, le webmestre, le manager des réseaux sociaux, l’infographiste, le vidéaste, le dessinateur sont rémunérés. Nous aider c’est préserver notre indépendance et conforter une voix attaquée en justice par Ramzi Khiroun, numéro 2 du groupe Lagardère, pour nous faire taire. Votre don est éligible à un reçu fiscal de 66%. Un don de 50 € ne vous coûtera que 16 €. Un don de 100 € vous revient à 33 €. Un don même minime est un encouragement, cela ne vous prend qu’une minute. D’avance merci !

Claude Chollet
Président de l'Ojim

Share This