Accueil | Actualités | Médias | Une sur Taubira : le parquet s’acharne contre Minute et David Miège
Pub­lié le 16 novembre 2014 | Éti­quettes : ,

Une sur Taubira : le parquet s’acharne contre Minute et David Miège

Considérant la condamnation de l'hebdomadaire trop clémente, le parquet a fait appel du jugement prononcé contre Minute le 30 octobre dernier.

Suite à la couverture du 13 novembre 2013 sur Christiane Taubira, le directeur de la publication de l'hebdomadaire, Jean-Marie Molitor, avait été condamné à 10 000 euros d'amende. D'après le parquet, qui avait requis trois mois de prison avec sursis en plus de cette amende, la peine n'est pas encore assez lourde.

Celui-ci a donc décidé de faire appel de ce jugement, mais aussi de la relaxe du même Molitor et de son dessinateur David Miège dans une autre affaire, celle du dessin paru fin octobre 2013 et représentant un singe se plaignant d'avoir été comparé à la ministre de la justice.

Les deux hommes avaient, le 30 octobre, été relaxés pour cette caricature pour laquelle ils encouraient 5 000 euros d'amende pour M. Molitor et 2 000 euros, dont la moitié avec sursis, pour David Miège.

Pour l'avocat de Jean-Marie Molitor, Frédéric Pichon, il s'agit là d'un « acharnement » du parquet qui témoigne que « le ministère public est un petit soldat servile, aux ordres de son supérieur hiérarchique », qui n'est autre que Mme Taubira.

Pour un résumé des péripéties judiciaires de Minute, c’est ici.

Crédit photo : mpd01605 via Flickr (cc)

Tant que vous êtes ici...

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

L’Ojim est là pour vous aider à vous guider dans le monde opaque et souvent univoque des médias.

Contrairement à beaucoup, nous avons choisi une formule gratuite qui permet de mettre nos informations à la disposition de tous, indépendamment de leurs moyens. L’Observatoire est totalement indépendant, libre de toute publicité, de toute subvention, de tous actionnaires. Ce qui nous permet de donner une voix à ceux qui sont rarement entendus. Ce qui nous différencie de nombreux médias à un moment où la loyauté de l’information devient cruciale. Votre contribution, modeste ou importante, sert directement à régler la partie technique du site et à rémunérer nos rédacteurs. Chaque don bénéficie d’un reçu fiscal de 66%. Un don de 100 € ne vous coûtera que 33 €. Merci de votre soutien.

Share This