Accueil | Actualités | Médias | Minute/Taubira : Molitor condamné
Pub­lié le 3 novembre 2014 | Éti­quettes :

Minute/Taubira : Molitor condamné

Selon que vous soyez Minute ou Charlie Hebdo, votre droit à la satire sera considéré différemment.

Jeudi 30 octobre, le directeur du journal Minute, Jean-Marie Molitor, a été condamné à 10 000 euros d'amende pour la couverture du 13 novembre 2013 qui titillait la garde des Sceaux : « Maligne comme un singe, Taubira retrouve la banane. »

Les professionnels de l'antiracisme (SOS Racisme, la LICRA et le MRAP) avaient alors déposé plainte pour « injure à caractère racial », conduisant le parquet de Paris à requérir trois mois de prison avec sursis et 10 000 euros d'amende.

De son côté, Christiane Taubira avait amplement récupéré l'affaire en dénonçant des propos « d'une extrême violence » déniant son « appartenance à l'espèce humaine », soutenue par une grande partie de la classe politico-médiatique.

Molitor était également poursuivi pour un dessin réalisé par David Miège et paru deux semaines plus tôt. Il représentait un singe, la larme à œil, dont l'avocat expliquait : « Mon client porte plainte pour avoir été odieusement caricaturé en madame Taubira. »

Alors que le parquet avait requis un mois de prison avec sursis et 5 000 euros d'amende contre le directeur de l'hebdomadaire et 2 000 euros, dont la moitié avec sursis, contre le dessinateur, les deux hommes ont finalement été relaxés pour ce dessin potache.

Puisque vous êtes là, une minute d’attention s’il vous plaît…

Appels aux dons

…nous avons une petite faveur à vous demander. Vous êtes chaque jour plus nombreux à nous lire. Le travail de l’Observatoire du journalisme (Ojim) est unique. Chaque jour nous contribuons à « vous informer sur ceux qui vous informent », à nous battre pour la liberté d’expression, pour le pluralisme dans les médias, contre les censures.

Tout ceci se fait avec une petite équipe motivée, certains sont bénévoles mais la plupart sont des journalistes indépendants ou des étudiants en journalisme qui sont rémunérés. La majorité des rédacteurs, le webmestre, le manager des réseaux sociaux, l’infographiste, le vidéaste, le dessinateur sont rémunérés. Nous aider c’est préserver notre indépendance et conforter une voix attaquée en justice par Ramzi Khiroun, numéro 2 du groupe Lagardère, pour nous faire taire. Votre don est éligible à un reçu fiscal de 66%. Un don de 50 € ne vous coûtera que 16 €. Un don de 100 € vous revient à 33 €. Un don même minime est un encouragement, cela ne vous prend qu’une minute. D’avance merci !

Claude Chollet
Président de l'Ojim

Share This