Accueil | Actualités | Médias | Un milliardaire chinois veut s’offrir le New York Times
Pub­lié le 4 janvier 2014 | Éti­quettes : ,

Un milliardaire chinois veut s’offrir le New York Times

Chen Guangbiao, l’excentrique milliardaire chinois, a annoncé ce lundi son intention de racheter le célèbre New York Times.

« Bientôt, je vais aller en Amérique pour (...) discuter de l'acquisition du New York Times », a-t-il affirmé ce lundi soir lors d'une réception de remise des prix des médias à Shenzhen, selon Chine Nouvelle. Le milliardaire, apprécié de la population chinoise pour ses coups d’éclat et ses actions philanthropiques, a ajouté que « la négociation [était] en cours ».

À 42 ans, ce militant écologiste chinois a amassé, grâce à des sociétés spécialisées dans le recyclage et la démolition, une fortune de près de 560 millions de dollars (4,5 milliards de yuans). Cette annonce de possibilité de rachat d’un célèbre quotidien américain fait partie de sa panoplie personnelle d’annonces choc.

Pour l’heure, le New York Times n’a pas réagi, bien qu’il ait plusieurs fois par le passé démenti que le journal était à vendre. Rappelons que le site du journal américain est censuré en Chine suite à une enquête sur l'énorme fortune amassée par la famille de l'ancien Premier ministre chinois Wen Jiabao…

Après une perte de plus d’un milliard de dollars, le NYT avait été, début 2009, renfloué par le mexicain Carlos Slim, magnat des télécommunications.

Crédit photo : dragonpreneur via Flickr (cc)

Puisque vous êtes là, une minute d’attention s’il vous plaît…

Appels aux dons

…nous avons une petite faveur à vous demander. Vous êtes chaque jour plus nombreux à nous lire. Le travail de l’Observatoire du journalisme (Ojim) est unique. Chaque jour nous contribuons à « vous informer sur ceux qui vous informent », à nous battre pour la liberté d’expression, pour le pluralisme dans les médias, contre les censures.

Tout ceci se fait avec une petite équipe motivée, certains sont bénévoles mais la plupart sont des journalistes indépendants ou des étudiants en journalisme qui sont rémunérés. La majorité des rédacteurs, le webmestre, le manager des réseaux sociaux, l’infographiste, le vidéaste, le dessinateur sont rémunérés. Nous aider c’est préserver notre indépendance et conforter une voix attaquée en justice par Ramzi Khiroun, numéro 2 du groupe Lagardère, pour nous faire taire. Votre don est éligible à un reçu fiscal de 66%. Un don de 50 € ne vous coûtera que 16 €. Un don de 100 € vous revient à 33 €. Un don même minime est un encouragement, cela ne vous prend qu’une minute. D’avance merci !

Claude Chollet
Président de l'Ojim

Share This