Accueil | Actualités | Médias | Un banquier d’affaires à la tête du nouveau groupe de Drahi
Pub­lié le 3 février 2015 | Éti­quettes : ,

Un banquier d’affaires à la tête du nouveau groupe de Drahi

Après s'être offert L'Express, l'homme d'affaires israélien Patrick Drahi s'emploie désormais à structurer ses activités dans le monde des médias.

Pour ce faire, le principal soutien financier de Libération a créé un nouveau groupe, baptisé « Mag & NewsCo », qui regroupera, entres autres, L'Express, L'Expansion, Mieux vivre votre argent, Lire, Studio Ciné Live, mais aussi Libération et la chaîne d'information israélienne i24.

Pour piloter cette entité, M. Drahi a placé à sa tête l'un de ses hommes de confiance : Bernard Mourad, qui n'est autre… que son banquier d'affaires chez Morgan Stanley. « Il mettra son expérience et son savoir-faire unanimement reconnu au service du développement du groupe media, en France et à l’international », a commenté un porte-parole d'Altice.

S'il n'est pas connu du grand public, Bernard Mourad a accompagné Drahi lors de toutes ses opérations dans les télécoms (dont le rachat de SFR). Véritable homme de l'ombre de l'Israélien, il est également écrivain et créateur de l'application « MySOS », qui met en relation des victimes avec des secouristes.

Outre M. Mourad, le groupe de Drahi aura comme directeur général Marc Laufer et pèsera 180 millions d'euros de chiffre d'affaires. « Le choix de Bernard Mourad est tout sauf un hasard. Il témoigne de l’ambition de Patrick Drahi dans la presse et la télévision », analysent Les Échos.

Voir notre infographie de Libération ainsi que notre dossier : 40 ans de Libération, des maos aux bobos.

Crédit photo : capture d'écran vidéo Paris Match via Youtube (DR)

Puisque vous êtes là, une minute d’attention s’il vous plaît…

Appels aux dons

…nous avons une petite faveur à vous demander. Vous êtes chaque jour plus nombreux à nous lire. Le travail de l’Observatoire du journalisme (Ojim) est unique. Chaque jour nous contribuons à « vous informer sur ceux qui vous informent », à nous battre pour la liberté d’expression, pour le pluralisme dans les médias, contre les censures.

Tout ceci se fait avec une petite équipe motivée, certains sont bénévoles mais la plupart sont des journalistes indépendants ou des étudiants en journalisme qui sont rémunérés. La majorité des rédacteurs, le webmestre, le manager des réseaux sociaux, l’infographiste, le vidéaste, le dessinateur sont rémunérés. Nous aider c’est préserver notre indépendance et conforter une voix attaquée en justice par Ramzi Khiroun, numéro 2 du groupe Lagardère, pour nous faire taire. Votre don est éligible à un reçu fiscal de 66%. Un don de 50 € ne vous coûtera que 16 €. Un don de 100 € vous revient à 33 €. Un don même minime est un encouragement, cela ne vous prend qu’une minute. D’avance merci !

Claude Chollet
Président de l'Ojim

Share This